SpaceX entre dans l'histoire : mission réussie pour l'atterrissage de ses trois propulseurs

12 avril 2019 à 11h09
27
SpaceX

Dans le cadre de la mission Arabsat-6A, l'entreprise aérospatiale d'Elon Musk, SpaceX, a mis en orbite un nouveau satellite de télécommunications. Mais surtout, ses équipes sont parvenues à récupérer les trois propulseurs prévus à cet effet. Une prouesse technologique.

SpaceX entre un peu plus dans l'histoire de l'aérospatiale. L'entreprise fondée et dirigée par Elon Musk à lancé une toute nouvelle mission baptisée Arabsat-6A, dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 avril, et dont l'objectif consistait à mettre en orbite un satellite de télécommunications. Ce dernier fournira alors des services de télévision, radio, internet et communications mobiles au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe. Un projet scientifique somme toute classique au premier abord.

A chaque propulseur sa zone d'atterrissage

Mais le réel intérêt de cette mission va bien au-delà du déploiement d'Arabsat-6A autour de la planète Terre. La firme d'outre-Atlantique a en effet récupéré les trois propulseurs dont le lanceur lourd Falcon Heavy avait besoin pour décoller. Pour ce faire, deux zones d'atterrissage situées à la Cape Canaveral Air Force Station (Floride), à proximité de la base de lancement NASA's Kennedy Space Center, ont accueilli les propulseurs latéraux.


Le booster central a quant à lui profité de la plateforme « Of Course I Still Love You », stationnée dans l'océan Atlantique, pour revenir parmi nous, comme le détaillait un communiqué de presse officiel publié par le groupe. Au départ prévue dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 avril, la mission avait cependant été retardée de 24 heures, la faute à des vents atmosphériques violents.

Un spectacle à revivre en vidéo

Pour admirer ce nouvel exploit technologique, SpaceX a mis en ligne le replay du streaming live déployé pour l'occasion, sans oublier de tweeter les moments forts de ce rendez-vous scientifique historique : du décollage à la mise en orbite du satellite trente-cinq minutes après le début du vol en passant par l'atterrissage des boosters, cette mission est à revivre dans son intégralité.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
27
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Android permet désormais d'utiliser son smartphone comme clé de sécurité externe
🔥 Bon plan Xbox One : notre sélection de pack à petit prix !
Huawei prépare un PC Windows 10 basé sur du Qualcomm Snapdragon 850
Samsung Galaxy Fold, la production est lancée, la vente dès le 26 avril
PUBG banni au Népal parce qu'il distrait les enfants de leurs études
+450% d'utilisateurs depuis 2018 pour le navigateur Brave
Patch Tuesday d'avril : Microsoft corrige deux failles zero-day affectant Windows
Selon son CEO, Ford a surestimé les voitures autonomes
Apple a doublé son nombre de fournisseurs s'étant engagés à utiliser de l'énergie propre
L'Oppo Reno et sa caméra escamotable en
Haut de page