SpaceX entre dans l'histoire : mission réussie pour l'atterrissage de ses trois propulseurs

12 avril 2019 à 11h09
0
SpaceX

Dans le cadre de la mission Arabsat-6A, l'entreprise aérospatiale d'Elon Musk, SpaceX, a mis en orbite un nouveau satellite de télécommunications. Mais surtout, ses équipes sont parvenues à récupérer les trois propulseurs prévus à cet effet. Une prouesse technologique.

SpaceX entre un peu plus dans l'histoire de l'aérospatiale. L'entreprise fondée et dirigée par Elon Musk à lancé une toute nouvelle mission baptisée Arabsat-6A, dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 avril, et dont l'objectif consistait à mettre en orbite un satellite de télécommunications. Ce dernier fournira alors des services de télévision, radio, internet et communications mobiles au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe. Un projet scientifique somme toute classique au premier abord.

A chaque propulseur sa zone d'atterrissage

Mais le réel intérêt de cette mission va bien au-delà du déploiement d'Arabsat-6A autour de la planète Terre. La firme d'outre-Atlantique a en effet récupéré les trois propulseurs dont le lanceur lourd Falcon Heavy avait besoin pour décoller. Pour ce faire, deux zones d'atterrissage situées à la Cape Canaveral Air Force Station (Floride), à proximité de la base de lancement NASA's Kennedy Space Center, ont accueilli les propulseurs latéraux.


Le booster central a quant à lui profité de la plateforme « Of Course I Still Love You », stationnée dans l'océan Atlantique, pour revenir parmi nous, comme le détaillait un communiqué de presse officiel publié par le groupe. Au départ prévue dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 avril, la mission avait cependant été retardée de 24 heures, la faute à des vents atmosphériques violents.

Un spectacle à revivre en vidéo

Pour admirer ce nouvel exploit technologique, SpaceX a mis en ligne le replay du streaming live déployé pour l'occasion, sans oublier de tweeter les moments forts de ce rendez-vous scientifique historique : du décollage à la mise en orbite du satellite trente-cinq minutes après le début du vol en passant par l'atterrissage des boosters, cette mission est à revivre dans son intégralité.

27
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
scroll top