En plus des appels vidéo, BBM s'inspirera de Snapchat

Par
Le 20 octobre 2014
 0
L'équipe de BlackBerry Messenger entend se montrer particulièrement agressive. La société annonce la disponibilité prochaine de nouvelles fonctionnalités de sécurité.

0096000007376813-photo-bbm-protected-gb-logo-sq.jpg
Autrefois pilier de la messagerie instantanée sur mobile, BlackBerry Messenger, alias BBM, compte rattraper son retard et adopter certaines fonctionnalités qui ont fait la popularité de ses concurrents.

La semaine dernière, nous apprenions que la société entendait proposer BBM Meetings, un service de VoIP permettant d'effectuer des appels vidéo jusqu'à 25 participants. Le constructeur canadien s'attaque donc frontalement à Skype et Google Hangouts. Cette fois, BlackBerry prévoit également de renforcer ses outils de sécurité.

L'application Snapchat s'est fait connaître pour l'envoi de photos éphémères et BlackBerry s'apprête à reprendre le concept. Au sein de la prochaine version bêta qui sera bientôt déployée, l'expéditeur d'un message pourra déterminer l'auto-destruction de ce dernier après un certain nombre de secondes.

0190000007694417-photo-bbm.jpg


De son côté, le destinataire devra ouvrir le message pour prendre connaissance du contenu et une barre de progression lui indiquera le nombre de secondes qu'il lui reste pour consulter la photo ou lire le texte. A noter que la prise d'une capture d'écran enverra automatiquement une notification à l'expéditeur.

En parallèle, BlackBerry Messenger embarquera aussi la possibilité de rappeler un message envoyé, une fonctionnalité adoptée par les messageries misant sur la sécurité et la vie privée telles que TigerText ou CoverMe. Il suffira d'effacer le message sur la conversation et cette action sera d'emblée synchronisée sur l'appareil du destinataire.

BBM compterait aujourd'hui 91 millions d'utilisateurs actifs. Pour mémoire, l'application est disponible sur BlackBerry, Windows Phone, iOS et Android. Reste à savoir si les adeptes des messageries populaires tels que WhatsApp, Line ou Viber se laisseront tenter par ces nouveautés.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top