iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
11 septembre 2019 à 18h07
0
AppleA13Bionic.jpg
© Apple

Apple tenait hier sa keynote pour la rentrée 2019, l'occasion pour Tim Cook et ses acolytes d'annoncer entre autres un nouvel iPad, l'Apple Watch Série 5 et un trio d'iPhone 11 animés par la magie de l'A13 Bionic. Le nouveau SoC d'Apple, s'annonce plus performant, plus économe, mais aussi plus doué en jeu que ses prédécesseurs. Tour du propriétaire.

Les iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max étaient les stars de la conférence tenue ce mardi 10 septembre par Apple. En leur sein s'agite une toute nouvelle puce : l'A13 Bionic. Remplaçant de l'A12 Bionic qui équipait notamment les iPhone 2018, l'iPad Pro 2018 et le dernier iPad Air, ce nouveau SoC fait la fierté d'Apple qui n'hésite pas à comparer ses performances à celles des ténors actuels du marché : les Huawei P30 Pro (sous Kirin 980) et Galaxy S10+ (sous Snapdragon 855). Deux smartphones et deux puces concurrentes battues à plate couture - selon la marque la pomme - par un A13 véloce... et peu gourmand en énergie.

A13 Bionic : le SoC qui combine les CPU et GPU les plus rapides sur smartphone

C'est en tout cas le postulat d'Apple, qui a œuvré à réduire la consommation de son processeur tout en augmentant ses performances. La marque assure ainsi que les deux cores CPU hautes-performances de son nouveau SoC sont 20 % plus rapides et 30 % plus économes que les précédentes générations. Les quatre autres cores CPU de l'A13 sont quant à eux 20 % plus performants tout en nécessitant 40 % d'énergie en moins. L'ensemble serait, toujours selon Apple, capable de mener à bien 1 trillion de calcul chaque seconde.

La partie GPU du SoC a également été revue en profondeur, elle profite d'une nouvelle optimisation pour l'API Metal (interface de programmation développée en interne par Apple) et s'arme de quatre cores. Elle s'annonce par ailleurs 40 % plus économe en énergie et 20 % plus efficace en jeu. Vient enfin l'apport du nouveau Neural Engine, intégré lui aussi au nouveau SoC d'Apple. Dédié au machine learning, ce dernier profite de huit cores dédiés pour 15 % de puissance en plus et 20 % d'énergie pompée en moins sur la batterie.

Des performances en plus et une autonomie promise à la hausse sur les trois nouveaux iPhone

Forte de ce renouvellement technologique - très certainement permis par les derniers raffinements de la gravure en 7 nm EUV proposée par TSMC - Apple annonçait hier une autonomie en nette hausse sur ses trois nouveaux iPhone. D'après le groupe, l'iPhone 11 gagne une heure de batterie face à l'iPhone XR, tandis que l'iPhone 11 Pro gagnerait quatre heures par rapport à l'iPhone XS. Au delà des progrès qu'il permet visiblement en matière d'autonomie, l'A13 Bionic s'illustre aussi et surtout au travers des fonctionnalités avancées d'édition photo et vidéo annoncés sur les iPhone 11.

Comme le précise Tom's Hardware, Apple a désormais toutes les cartes en main pour proposer une nouvelle version de son iPad Pro, notamment. L'ardoise haut de gamme d'Apple, qui dispose pour l'heure d'une puce A12X Bionic, pourrait prochainement hériter d'une version survitaminée de l'A13 : un éventuel A13X. L'arrivée de la nouvelle puce d'Apple sur de futurs iPad Air ou iPad Mini est aussi envisageable, mais probablement pas avant 2020... au plus tôt.

Source : Tom's Hardware
Modifié le 11/09/2019 à 21h38
27
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top