Les iPhone 6 ralentis à cause des MàJ iOS ?

le mardi 19 décembre 2017
La remarque est récurrente et ne manque pas d'être critiquée à chaque fois par les détenteurs d'un smartphone de la marque de Cupertino : Apple est régulièrement accusé de réduire les performances de ses anciens appareils. John Poole, fondateur du site Geekbench, semble le confirmer après avoir réalisé des tests poussés.

Pour les plus critiques, ce serait là une technique d'Apple pour que ses utilisateurs adoptent plus rapidement les nouveaux modèles de la marque. En réalité, ce seraient les mises à jour d'iOS qui seraient la cause de cette perte de performances.

Des changements dans le fonctionnement des différentes versions d'iOS


Dans son article du 18 décembre 2017, John Poole dévoile les résultats de ses tests menés sur un modèle d'iPhone 6s. Il a, pour ce faire, utilisé le logiciel de GeekBench, ce qui a été reproduit par d'autres utilisateurs sur le forum Reddit, la discussion ayant attiré l'attention avec plus de 1.000 commentaires. Le résultat est sans appel : les performances de l'iPhone 6s baissent au fur et à mesure qu'est installé un OS plus récent.

Ces changements auraient pour origine les différences de fonctionnement du processeur de l'iPhone. C'est donc l'amélioration de l'OS qui cause, en réalité, une baisse des performances. Les OS d'Apple sont en effet optimisés pour les tout derniers modèles, ce qui paraît logique : mais le corollaire à cette optimisation est qu'elle baisse les performances des modèles plus anciens.

01f4000008770468-photo-iphone-7.jpg


La vétusté de la batterie également en cause


Un autre paramètre semble influencer les performances des vieux iPhone : la batterie. Cette dernière perdrait en puissance avec le temps. De quoi expliquer la différence de performances identifiée entre iOS 10.2.0 et iOs 10.2.1 : John Poole estime qu'Apple a intégré un système réduisant la performance du processeur à partir du moment où la batterie est trop vieille. Ceci permettrait de résoudre le problème identifié par Apple, à savoir l'extinction inattendue du smartphone.

Seul souci : selon John Poole Apple aurait intégré ce changement de fonctionnement dans iOS sans prévenir ses utilisateurs. Ces derniers identifient donc le mauvais problème : ils soupçonnent que c'est le processeur qui est vieux et non la batterie. Au lieu d'aller changer la batterie, les utilisateurs vont donc opter pour un modèle plus récent d'iPhone.

Pour les tenants de la théorie de l'obsolescence programmée, estime John Poole, c'est du pain béni. Or changer la batterie semble résoudre le problème puisque l'OS ne va plus réduire les performances de l'appareil afin d'éviter qu'il s'éteigne de manière intattendue.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top