L’iPhone classerait vos photos sexy… ou pas

le 31 octobre 2017 à 11h19
0
Un micro-scandale s'est développé sur Twitter le 30 octobre 2017 après le tweet d'une utilisatrice d'iPhone : cette dernière aurait découvert que son iPhone a un dossier particulier où sont stockées les photos d'elle en soutien-gorge. Le message a rapidement été retweeté près de 10.000 fois : pourquoi Apple aurait-il un système de classement des photos sexy de ses utilisateurs ?

La réponse est simple : le groupe n'en a pas. En fait @ellieeewbu a tout simplement découvert le système de tag automatique des photos.

Le terme « brassiere » peut être cherché dans les photos



L'utilisatrice @ellieeewbu a lancé l'alerte sur Twitter et, avec ses 19.000 abonnés, le post est devenu quasiment viral. Elle aurait découvert que le terme « brassiere », soit soutien-gorge au Canada, est un terme qu'il est possible de chercher par défaut sur l'application Photos disponible sur l'iPhone. La recherche affiche, sans surprise, toutes les photos représentant une personne en soutien-gorge, donc potentiellement toutes les photos sexy des utilisatrices.

Lorsque le mot-clé est cherché, l'application Photos semble avoir créé un dossier spécial où toutes ces photos sont stockées. En réalité ce n'est pas le cas, sans compter que des sites ayant fait le test, comme Quartz qui a été le premier à identifier ce début de polémique, dévoilent que les résultats sont très mitigés : l'intelligence artificielle d'Apple commet encore de grossières erreurs.




Le tag automatique dans les métadonnées



Ce que l'utilisatrice @ellieeewbu a surtout découvert, c'est le système utilisé par Apple pour son intelligence artificielle : cette dernière scanne les photos et va créer des tags automatiques dans les métadonnées de l'image. Ainsi, il est possible de chercher pour des chats, des chiens ou encore des maisons. Le terme « brassiere » s'est retrouvé dans le lot mais sans aucun doute à l'insu d'Apple qui a dû insérer des milliers de termes dans son système de tags automatiques.

Pour ce qui est de la vie privée, surtout, il n'y a pas d'inquiétude à avoir : si les photos montrant un soutien-gorge sont bien taguées, cette opération n'a lieu que sur l'iPhone. Les photos ne sont pas envoyées à Apple ni mises en ligne (sauf sur l'iCloud pour celles et ceux qui l'utilisent) et, surtout, les employés d'Apple n'y ont absolument pas accès.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Opera 52 pour Android : le VPN s'améliore ainsi que la prise en charge des PDF
La tablette Amazon Fire 7 se paie un petit rafraîchissement
Google suspend ses relations avec Huawei et lui retire sa licence Android
La RATP et Airbus travaillent ensemble à faire atterrir les taxis volants en France
Facebook modifie son algorithme pour mettre en avant davantage les contenus de nos amis
William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
scroll top