iPhone 8 : un brevet dévoile un lecteur d'empreintes sur l'écran

le 15 février 2017 à 18h47
0
Le nouvel iPhone pourrait ne plus avoir de lecteur d'empreintes digitales. Il ne s'agit pas d'une régression technologique, bien au contraire : Apple vient de se voir délivrer un brevet pour un lecteur d'empreintes intégré à l'écran.

iPhone 8 : le lecteur d'empreintes digitales pourrait être intégré à l'écran



On ne sait pas encore si l'iPhone 8, dont la sortie est prévue en septembre 2017, sera, ou non, doté de cette technologie, mais la parution d'un brevet est preuve qu'Apple possède ce savoir-faire. « Des méthodes et systèmes exemplaires sont à l'origine d'une matrice active qui inclut une LED émettant de la lumière et une diode IR sensible à la lumière, toutes les deux intégrées à l'écran », peut-on lire dans le texte du brevet. C'est cette deuxième diode qui « lit » l'empreinte digitale. Deux diodes distinctes étaient nécessaires auparavant pour réaliser cette opération.


D'après AppleInsider, Apple chercherait à se passer complètement du lecteur d'empreintes digitales. Son absence permettrait d'économiser de l'espace sur la face du smartphone et de couvrir par un écran OLED ou micro-LED l'ensemble des centimètres disponibles, une possibilité jugée probable par les analystes sur la base de rumeurs.

0258000008655538-photo-apple-brevet-empreintes-digitales.jpg


Lecteur d'empreintes : Apple ne souhaiterait pas prendre du retard sur Samsung



Le brevet a été déposé en 2014 par deux ingénieurs de la société LuxVue, acquise peu après par Apple. Dans le passé, ses ingénieurs se sont déjà illustrés par un brevet sur des écrans micro-LED minces, souples et peu gourmands en énergie.

Apple n'est bien sûr pas le seul intéressé par cette technologie. Synaptics a annoncé en décembre 2016 avoir développé un lecteur optique d'empreintes digitales capable de lire à travers un écran de 1 mm d'épaisseur. Placé sous une couche de verre, il affirme proposer une protection plus durable que ses équivalents apparents de type TouchID. Symantec étant un fournisseur de longue date de Samsung, ces lecteurs pourraient être destinés à son futur Galaxy S8, doté lui aussi, selon toute vraisemblance, d'un écran couvrant intégralement le côté face. Dans cette situation, Apple a tout intérêt à être un pas en avant par rapport à la concurrence.

Voir aussi :



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top