🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Redmi Note 11 vs realme C35 : quel smartphone choisir avec un budget de 200 € ?

25 mai 2022 à 18h00
3
Redmi Note 11 vs realme C35

Disponible depuis le début du mois de mai, le realme C35 est un smartphone entrée de gamme concurrent du Redmi Note 11 sorti un peu plus tôt dans l’année. Si les deux modèles ont obtenu le même score lors de nos tests, nous avons voulu les comparer point par point pour vous aider à choisir le meilleur smartphone pour votre usage.

Xiaomi Redmi Note 11

  • Léger et agréable à prendre en main
  • Un écran AMOLED 90 Hz très lumineux…
  • Autonomie record et recharge plutôt rapide

realme C35

  • Excellente autonomie
  • Design élégant
  • Photos au grand-angle correctes

Si votre coeur balance et que ces smartphones ne vous ont pas convaincu, n'hésitez pas à consulter notre comparatif des meilleurs smartphones à moins de 200 €.

Question prix, à configuration égale, le Xiaomi Redmi Note 11 coûte jusqu’à 50 euros de plus que le realme C35. À savoir 199 euros en 4+68 Go et 249 euros en 4+128 Go, contre 179 et 199 euros pour le realme. Mais globalement, les deux modèles ont de nombreux points communs ; de quoi justifier ce comparatif pour afficher clairement leurs différences, les points forts et les points faibles de chacun, et déterminer lequel de ces deux modèles pourrait vous convenir.

Design : chacun sa certification

Le Xiaomi Redmi Note 11 hérite de la sobriété de construction de ses prédécesseurs, bien que le fabricant chinois ait fait un véritable effort pour améliorer l’apparence de son smartphone entrée de gamme. Cela passe notamment par des tranches plates, pour un résultat nettement plus élégant.

L’élégance, justement, fait partie des arguments de vente du realme C35. Mais l’allure ne fait pas tout, et sur les détails, le smartphone peine à se mettre au niveau de son concurrent du jour.

Redmi Note 11 embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Redmi Note 11 © Pierre Crochart / realme C35 © Christelle Perret

La prise en main du Redmi Note 11 est tout simplement excellente. Si elle est très bonne pour le realme C35, l’emplacement des boutons de volume sur la tranche gauche est problématique et génère notamment des captures d’écran involontaires.

Le capteur selfie du realme C35 est intégré à l’écran sous forme de goutte d’eau, impliquant une légère perte d’espace d’affichage. Un détail qui ne gênera peut-être pas les habitués, mais qu'il convient de préciser puisque celui du Redmi Note 11 se cache sous un poinçon discret.

Redmi Note 11 embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Redmi Note 11 © Pierre Crochart / realme C35 © Christelle Perret

La face arrière des appareils, accueille un module photo qui dépasse à peine du dos, sans déséquilibrer les smartphones lorsqu’ils sont posés à plat. Soulignons que celui du Xiaomi Redmi Note 11 profite d'une finition mate qui accroche peu les traces de doigts. Soit tout l’inverse du realme C35…

Enfin, on notera l'absence de certification IPX contre les poussières ou l’eau du realme, là où le Redmi Note 11 est certifié IP53. Néanmoins, le realme C35 bénéficie d’une certification TÜV Rheinland, un gage de haute fiabilité sur un cycle de vie de trois ans.

Écran : AMOLED 90Hz vs LCD 60Hz

Revenons brièvement sur la fiche technique de chacun des modèles. Le Xiaomi Redmi Note 11 offre une taille d’écran confortable avec une diagonale de 6,43 pouces qui affiche une définition Full HD+ (2 400 x 1 080 pixels). Il est surmonté d’une dalle AMOLED, dont la luminosité peut atteindre 689 nits, cadencée à 90 Hz.

L’écran du realme C35 propose une diagonale de 6,60 pouces, soit un peu plus grande que celle de son concurrent, et offre également une définition Full HD+ (2 408 x 1 080 pixels). Là où le bât blesse, sur le papier, c’est qu’il ne dispose « que » d’une dalle LCD au taux de rafraîchissement limité à 60 Hz.

Redmi Note 11 embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Redmi Note 11 © Pierre Crochart / realme C35 © Christelle Perret

En termes de confort visuel, il est évident que le Redmi Note 11 affiche un avantage conséquent avec sa dalle qui offre naturellement de meilleurs contrastes, avec de vrais pixels noirs. Le fait qu’elle soit cadencé à 90 Hz nous a tout de même laissé sur notre faim, car nous n’y avons pas trouvé grand intérêt.

En effet, c’est notamment en jeu que l’on peut vraiment profiter de la fluidité offerte par un taux de rafraîchissement plus élevé, et nous le verrons dans la section suivante, le Xiaomi Redmi Note 11 n’a pas grand chose à offrir de ce côté.

Si vous tenez absolument à avoir une dalle AMOLED plutôt que LCD, et qu’il s’agit d’un critère important à vos yeux, la question est vite répondue. Mais sachez que les 90 Hz sont relativement inutiles sur un smartphone entrée de gamme, et ce, en raison notamment des concessions faites sur les performances du processeur.

Performances : balle au centre

Entre le Snapdragon 680 de Qualcomm qui équipe le Redmi Note 11 et le Unisoc T616 à bord du realme C35, la ligne est assez fine. Lors de nos séries de tests, les deux smartphones ont atteint des scores pas tellement éloignés les uns des autres qui traduisent le même constat : ce ne sont définitivement pas des foudres de guerre !

Pour l’un comme pour l’autre, il est impossible de maintenir ne serait-ce que 30 images par seconde en qualité faible sur Genshin Impact. De plus, il faut souligner que les deux modèles n’embarquent pas plus de 4 Go de RAM pour soutenir le processeur. Alors, forcément, l’ensemble est un peu lent.

Redmi Note 11 embargo
Redmi Note 11 / realme C35

Vous l’aurez donc compris, pour ce qui est des performances, les sensations sont à peu près les mêmes avec un Redmi Note 11 ou un realme C35. Et il ne faut pas s’attendre à grand-chose.

Interfaces : des bloatwares en pagaille

Voilà un point qu'il est difficile de mettre en parallèle tant l’appréciation d’une interface est personnelle ; essayons tout de même de noter quelques éléments à ce sujet, en commençant par ce qui rapproche les deux modèles.

Le Xiaomi Redmi Note 11 tout comme le realme C35 tournent –malheureusement – sous Android 11, ne profitant pas de la dernière mouture du système d’exploitation mobile.

Autre mauvaise nouvelle : ils embarquent tous les deux un nombre conséquent de bloatwares plutôt invasifs. Fort heureusement, la plupart de ces applications natives peuvent être désinstallées.

Redmi Note 11 embargo
Redmi Note 11 / realme C35

Le realme C35 embarque l’interface très minimaliste « R Edition » que les amateurs de simplicité apprécieront. Le système offre peu de paramétrage et d’options de personnalisation, se concentrant plutôt sur la simplicité de la navigation.

De son côté, le Redmi Note 11 est équipé de l’une des interfaces les plus fonctionnelles d’Android, à savoir MIUI 13. Elle ne plaira pas aux allergiques à cette petite touche « iOS », mais pour les autres, elle devrait être un délice à utiliser.

Photographie : le point qui fâche

Un rappel s’impose avant d’entamer cette partie plutôt sensible. Les smartphones entrée de gamme se doivent, pour rester à un prix contenu, de faire des concessions parfois lourdes sur l’écran, la puissance et les mégapixels de leurs objectifs photo.

S'il est délicat de savoir « qui est le plus puissant » entre le Redmi Note 11 et le realme C35, le premier gagne (de peu, à notre avis) la bataille sur l’écran grâce à sa dalle AMOLED. Sur le papier, la photographie est en revanche plutôt à l’avantage du realme C35. Et cela se confirme dans les faits.

Redmi Note 11 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Photo grand-angle avec le Redmi Note 11 © Pierre Crochart pour Clubic

Lors de notre test du Redmi Note 11, nous avons été particulièrement surpris par la médiocrité du capteur grand-angle du smartphone. À tel point que nous avons contacté Xiaomi pour tester un autre modèle, au cas où cela viendrait de l’appareil reçu. Or le constat est sans appel : c’est inhérent à la gamme.

L'objectif grand-angle de 50 Mpx est ainsi particulièrement pauvre et n’assure pas une captation suffisante de la lumière pour proposer des clichés de qualité. Pire, l’équilibre des couleurs est mauvais et le rendu manque cruellement de naturel. Bien sûr, la faiblesse du processeur n’aide pas, et le traitement numérique est « hideux ».

S’il est mauvais de jour, il ne s’en sort pas mieux de nuit ; ce qui est néanmoins tout à fait compréhensible pour un smartphone à moins de 200 euros. L’ultra grand-angle est tout aussi décevant, avec un traitement des couleurs encore pire que celui proposé par le grand-angle. 

Le zoom est évidemment inutile : agrandir l’image d’un capteur médiocre ne le rend pas meilleur, surtout en x10. Quant aux portraits et selfies, les résultats sont tout aussi étranges, avec une colorimétrie aux fraises et un lissage excessif des visages. Enfin, s’il ne s’en sort pas en photo, il ne s’arrange pas en vidéo… la caméra en général n'est donc pas le point fort du Redmi Note 11.

realme c35 automatique © Christelle Perret
Photo grand-angle avec le realme C35 © Christelle Perret pour Clubic

L'appareil photo du realme C35 nous a nettement moins déçus. Bien sûr, les résultats sont bien en deçà de ce que peut proposer un iPhone 13 Pro Max, mais les caractéristiques du module correspondent mieux à ce que l’on peut attendre d’un smartphone entrée de gamme.

L'objectif principal de 50 Mpx propose de jolis clichés, même si le traitement numérique force un peu sur la saturation des couleurs et le contraste. Si le résultat est plutôt plaisant à l'œil, le capteur nous confronte tout de même à deux difficultés majeures.

Premièrement, il est très difficile de placer le focus sur le bon objet quand il détecte plusieurs candidats potentiels : il fait presque ce qu’il veut. Deuxièmement, les clichés ressortent assez blanchis lorsque la luminosité baisse, avec un niveau de netteté amoindri.

Alors, évidemment, les photos de nuit - même avec le mode adéquat - sont médiocre, mais on s’y attendait : c’est un mode gadget sur ce segment, à l'instar de l'objectif Macro (2 Mpx), totalement dispensable. La très bonne nouvelle vient inopinément du zoom numérique, assez bluffant, qui offre un résultat satisfaisant.

Terminons simplement en précisant que le realme C35 ne propose pas de capteur ultra grand-angle et que, finalement, ce n’est pas un mal tant l’ultrawide se montre généralement décevant sur les modèles entrée de gamme.

Sur cette partie photo, le realme C35 remporte clairement la bataille. Bien sûr, il doit être placé dans de « bonnes » conditions, à savoir disposer d’une luminosité suffisante pour capter au mieux la scène qui lui est proposée, mais il s'en tire quoi qu'il arrive toujours mieux que son concurrent Redmi du jour.

Autonomie et recharge : un détail qui fait toute la différence

Le Redmi Note 11 et le realme C35 sont tous les deux équipés d’une batterie de 5 000 mAh. Dans leurs tests, nous avons vanté leur excellente autonomie à tous les deux, à savoir environ 10 heures d’utilisation d'écran. Mais puisqu'il faut les départager, il est à noter que sur le protocole de PC Mark, cela prend plus de 16 heures 30 pour passer de 100 à 20 % de batterie avec le modèle Xiaomi, tout en restant à 90 Hz.

Redmi Note 11 embargo
Redmi Note 11 / realme C35

C’est donc ce dernier qui prend l’avantage sur cette partie. Il conserve d'ailleurs son avance avec la recharge. En effet, le realme C35 est livré avec un bloc recharge de 18 W ; c’est très peu et il faut environ 2 heures et 20 minutes pour réaliser un chargement complet du smartphone.

Le Redmi Note 11, lui, est accompagné d’un chargeur 33 W qui permet un chargement complet en une heure pile. Pour les plus pressés, en 30 minutes, le smartphone récupère déjà 60 % d’autonomie. À l’heure de la charge rapide, et même de la charge super rapide, le realme C35 fait donc pâle figure sur ce point face au Redmi Note 11, et ce, malgré sa très bonne autonomie.

Alors, Redmi Note 11 ou realme C35 ?

Si l’on attribuait un score aux deux modèles d’après les points évoqués dans ce comparatif, le Redmi Note 11 sortirait vainqueur. Mais ça, c’est sur le papier : il n’est pas forcément le meilleur pour autant.

Pour des smartphones entrée de gamme, les constructeurs sont contraints à d’importantes concessions pour parvenir à un prix le plus bas possible. Ainsi, les modèles ne sont pas égaux ; ils s’adressent à un usage particulier et se destinent spécifiquement à des utilisateurs ciblés.

Ainsi, si vous cherchez un smartphone avec une bonne autonomie et capable de faire de jolies photos, vous vous tournerez plutôt vers le realme C35. Si vous souhaitez plutôt un smartphone avec une bonne protection contre la poussière et l’humidité, ainsi qu’un bel écran, c’est le Redmi Note 11 qui est fait pour vous.

Entre le Redmi Note 11 et le realme C35, de quel côté penche votre coeur ?

On vous présente notre sélection des meilleurs smartphones dans cette gamme de prix, représenté par de nombreuses marques : Xiaomi, Samsung ou encore Poco. Nous avons misé sur la qualité plutôt que la quantité. La crème des téléphones sous la barre des 200 € est là.
Lire la suite

Christelle Perret

Bercée trop près des consoles de jeux vidéo et fortement soumise aux ondes des gadgets High Tech, j'ai développé une passion pour ces domaines qui rendraient violent / distrait / dépressif / cochez l'...

Lire d'autres articles

Bercée trop près des consoles de jeux vidéo et fortement soumise aux ondes des gadgets High Tech, j'ai développé une passion pour ces domaines qui rendraient violent / distrait / dépressif / cochez l'adjectif adéquat ou ajoutez-en un nouveau. J'aime les chats, Harry Potter et je pense que Le Seigneur des Anneaux, c'est mieux que Star Wars. J'assume, et j'ai même pas peur de le dire !

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
DrGeekill
Effectivement ce Redmi n’a vraiment pas l’air terrible du tout. Par contre concernant les bloatwares. Sur les gammes MI, Redmi et POCO testés ici sur Clubic et ailleurs depuis l’année dernière je n’ai jamais eu ne serait ce que la moitié des apps citées dans les tests. J’en ai eu quelques un mais pas plus voir même moins que sur d’autres marques et (en dehors des apps spécifiques à la marque) leur suppression se fait en un clin d’œil. Y aurait il une différence entre les versions de tests et ceux qui arrivent dans le commerce ?
kiwi5
le dernier xiaomi que j’ai eu avait la possibilite de desactiver la plupart des pubs dans les reglages
connected3
« L’appareil photo du realme C35 nous a nettement moins déçus. Bien sûr, les résultats sont bien en deçà de ce que peut proposer un iPhone 13 Pro Max »…<br /> Vous êtes sérieux ? Ce n’était pas possible de citer un smartphone dans la même gamme tarifaire ?<br /> Que l’appareil photo d’un smartphone à 200-250€ ne vale pas celui d’un smartphone à 1300€, c’est plutôt logique.
Voir tous les messages sur le forum
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page