Test du Lumia 630 : le premier smartphone sous Windows Phone 8.1

05 juin 2014 à 18h17
0
6
Annoncé en parallèle du Lumia 930 lors de la conférence BUILD de Microsoft, le Lumia 630 se positionne sur le marché de l'entrée de gamme et marque une évolution des smartphones du constructeur Nokia à plusieurs niveaux. D'une part il embarque un SoC Qualcomm de dernière génération, d'autre part, il s'agit du premier modèle commercialisé doté de Windows Phone 8.1 assurant le dual SIM.

Un design rafraîchi

Avec le Lumia 630, Nokia instaure un nouveau design avec un châssis aux tranches légèrement biseautées. Ce n'est d'ailleurs pas sans rappeler le design du 930 mais également des tablettes Surface de Microsoft. La coque arrière en plastique peut être retirée et permet d'accéder à la batterie amovible, au lecteur de cartes micro SD ainsi qu'à deux emplacements de cartes SIM. Cinq coloris de coque sont proposés : vert, blanc, noir, orange et jaune.

Côté finition, le moulage des différents composants est toujours très bien maitrisé par Nokia. Le plastique de la coque arrière nous semble toutefois un peu moins noble que sur les modèles d'entrée de gamme précédents comme le Lumia 620 par exemple

Vidéo-Test du Lumia 630 :



La batterie de 1830 mAh (3,7V) offre une autonomie modeste pour la lecture vidéo avec un cycle de 5h13 (313 minutes) contre 376 minutes pour le Lumia 620 et 457 minutes pour le Lumia 610. Toutefois dans une utilisation classique (téléphonie, mail en push, surf, wifi activé, consultation d'applications standard), le Lumia 630 offre une journée complète d'autonomie. L'activation de l'économiseur de batterie - réduisant la luminosité et limitant les connexions data - permettra de tenir 36 heures.

L'inauguration de Windows Phone 8.1

Le Lumia 630 est le premier smartphone commercialisé en France équipé de la mise à jour Windows Phone 8.1. Depuis le mois d'avril, cette version est déployée aux OEM afin qu'ils mettent à jour leurs smartphones et développent les pilotes nécessaires.

Parmi les principales nouveautés apportées par cette mouture notons le fameux centre de notifications pour les messages et à partir duquel il sera aussi possible d'activer ou de désactiver certains paramètres. Petit bémol toutefois sur le Lumia 630 : la zone active permettant de faire remonter ce volet vers le haut est trop proche de touche Accueil placée en bas au centre... pas très pratique.

07397219-photo-lumia-630.jpg


Ce qui nous amène d'ailleurs aux trois commandes de navigation Retour, Accueil et Recherche. A l'instar d'Android, celles-ci sont désormais représentées de manière logicielle. En théorie, cela apporte davantage de souplesse puisque ces boutons peuvent être masqués. En pratique, force est de constater que le système n'est pas encore optimisé pour cette nouveauté. Dans sa version 11, Internet Explorer ne dispose pas de mode d'affichage en plein écran, un itinéraire sur le GPS de Nokia Here Drive ou encore un jeu ne masque pas non plus ces trois boutons.

Au passage IE11 offre de bonnes performances. Le chargement des page est rapide tout comme les actions effectuées à l'écran. Concernant la prise en charge du HTML5 et les performances JavaScript, IE11 reste toujours en retrait face à Chrome et Safari.

Mentionnons également l'écran d'accueil pouvant accueillir jusqu'à 6 vignettes par ligne. Celle-ci seront toutefois très (trop ?) petites pour cette diagonale de 4,5 pouces. La recherche est toujours assurée par Bing, l'assistant virtuel Cortana restant pour l'heure réservé aux mobinautes américains. Notons toutefois que Bing est désormais capable de retourner des résultats en local (contacts, applications, emails...).

0096000007377859-photo-lumia-630-windows-phone-8-1.jpg
0096000007377861-photo-lumia-630-windows-phone-8-1.jpg
0096000007377863-photo-lumia-630-windows-phone-8-1.jpg



Une mise à jour des composants

En embarquant un processeur Qualcomm Snapdragon 400 quad core dans un terminal d'entrée de gamme, Nokia se remet à niveau face à la concurrence. Dans cette tranche de prix, seul le Moto G de Motorola est équipé de ce SoC, les autres disposant le plus souvent d'une puce Mediatek.

Jusqu'à présent les terminaux Lumia d'entrée de gamme n'avaient pas accès à l'intégralité des applications du Windows Phone Store. Avec le Lumia 630, le mobinaute pourra retrouver des jeux un peu plus gourmands côté graphisme tels que AE Racer ou Temple Run 2.

Un premier Windows Phone double SIM

0096000007377903-photo-lumia-630-windows-phone-8-1.jpg
Les terminaux double SIM se multiplient en France et notamment sur le marché de l'entrée de gamme sur Android. Historiquement ces appareils sont principalement populaires dans les pays en développement au sein desquels les opérateurs n'assurent pas l'itinérance entre leurs réseaux. La couverture est donc discontinue d'un point à l'autre d'une même ville...

Microsoft compte se positionner plus clairement sur l'entrée de gamme et Windows Phone 8.1 permet alors d'assurer deux cartes SIM. En France, le double SIM servira davantage à gérer une ligne personnelle et une seconde professionnelle. Nous retrouvons donc deux applications téléphoniques et deux centres de SMS.

L'emplacement de la SIM1 est localisé sous la batterie tandis que le second est plus accessible. L'on imagine que ce dernier sera donc probablement plus utilisé. Dans les deux cas, le son est clair. Notons que contrairement au Nokia X, les deux slots sont compatibles avec les réseaux 3G (la 4G n'étant pas prise en charge sur le Lumia 630).

Un écran peu satisfaisant

Un smartphone à 169 euros s'accompagne inévitablement de plusieurs limites techniques. Sur le Lumia 630, celles-ci sont principalement portées sur l'écran.

Bien qu'il dispose d'une dalle IPS de 4,5 pouces, le smartphone n'assure pas le 720p et propose une définition de 480 x 854 pixels (218 PPP). Dommage, mais rien de très surprenant puisque nous retrouvons la même densité de pixels sur d'autres modèles de cette gamme de prix comme l'Archos 45 Titanium ou le Kazam Thunder Q4.5.

Toutefois l'écran tire nettement vers le jaune et, sur une page Web au fond blanc, les ombres créées par les diodes du rétro-éclairage ne sont pas du plus bel effet. Nous observons en outre quelques vacillements dans l'affichage des caractères du système (liste d'applications, paramètres...). Par ailleurs, même à forte luminosité, les angles de vision sont très limités. Enfin, l'ajustement automatiquement du rétro-éclairage a disparu.



Notre avis

Avec le Lumia 630, Nokia donne un nouveau souffle à sa famille de smartphones et se montre assez agressif sur l'entrée de gamme. Commercialisé à 169 euros le terminal offre une belle promesse face à la concurrence se tournant presque systématiquement vers Android.

Certes, l'écran présente plusieurs points négatifs et ne vaut pas la dalle d'un smartphone haut de gamme mais les autres constructeurs ne font pas forcément mieux en la matière. Nokia semble avoir compris la demande des consommateurs. Outre 2 emplacements SIM, l'appareil photo de 5 MP tient la route et le stockage interne pourra être étendu via un slot micro SD. Par ailleurs, la mise à jour matérielle est plutôt bienvenue et l'utilisateur bénéficiera des dernière évolutions du système de Microsoft.

Nokia Lumia 930 : trouvez le prix le plus bas pour ce modèle sur notre comparateur de prix !

Nokia Lumia 630

6

Les plus

  • Rapport prix/performancesAPN 20MP + Oversampling
  • Stockage interne non réduit
  • Double SIM

Les moins

  • Écran peu satisfaisant
  • L'appareil photo en retrait
  • Apps natives non optimisées pour WP8.1

Ergonomie7

Fonctionnalités7

Finition6

Performances6

Autonomie7



Modifié le 20/09/2018 à 14h16
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top