Honor 5C en test : le meilleur smartphone du moment pour 200 euros

Par Aurélien Audy
le 14 octobre 2016
 0
Sous sa marque Honor, Huawei vise un public plus large, d'initiés, mais pas forcément d'experts en smartphones. Les prix sont aussi plus doux que dans les gammes assorties sous pavillon Huawei. Cet Honor 5C, commercialisé à 200 euros en 16 Go, est un bon exemple. Est-ce la bonne affaire pour autant ?


Huawei est aujourd'hui un des acteurs les plus en vogues du marché de la téléphonie mobile en France. D'après une récente communication (du 12 octobre 2016, c'est tout frais), Huawei se classe à la 72e place du classement « Best Global Brands 2016 » élaboré par l'agence Interbrand. La société chinoise gagne ainsi 16 places en un an, alors qu'elle a vu augmenter ses ventes de smartphones de 44% au niveau mondial en 2015. Chez nous, les Huawei P9 et Honor 8 ont fait couler beaucoup d'encre cette année. Est-ce que le constructeur est aussi convaincant sur les gammes inférieures ?

Cet Honor 5C se classe en effet plutôt dans le haut de l'entrée de gamme - ou le début du milieu. Voici ses principales caractéristiques techniques :

  • écran 5,2 pouces IPS Full HD
  • SoC HiSilicon Kirin 650 (Cortex A53 @ 4 x 2 GHz et 4 x 1,7 GHz)
  • GPU Mali T830MP2
  • 2 Go de RAM
  • 16 Go de stockage (extensible par microSD)
  • LTE Cat 4 avec bandes 800 / 900 / 1800 / 2100 / 2600
  • appareil photo de 13 mégapixels et caméra frontale de 8 mégapixels
  • Wi-Fi n + Bluetooth 4.1 + NFC
  • batterie de 3 000 mAh
  • Android 6.0 avec EMUI 4.1
  • Double SIM (ou simple SIM + microSD)
  • Dimensions 147,1 x 73,8 x 8,3 mm
  • Poids 156 g

01AE000008571732-photo-honor-5c.jpg
01AE000008571744-photo-honor5c-3.jpg

Présentation et prise en main



Le Honor 5C est assez proche du Honor 8 en matière de gabarit et de prise en main, à ceci près qu'il ne dispose pas de capteur d'empreintes digitales. Notre sentiment est donc identiquement favorable, 5 et 5,2 pouces étant à nos yeux les meilleurs compromis entre l'encombrement et le confort d'utilisation.

Le design n'apparaît pas aussi élaboré, ni aussi original que celui du Honor 8. En revanche le 5C est moins tape-à-l'oeil et passera donc plus facilement partout. Côté finition, « abordable » ne rime pas avec « au rabais » : le cerclage du châssis est en plastique mais le dos utilise un alliage d'aluminium. Un choix qui, contrairement au cas du Honor 8, permet ici d'exonérer totalement le smartphone des problèmes de traces de doigts.

08571760-photo-honor5c-8.jpg

La différence entre le 5C et le 8 se perçoit au niveau de l'écran. Déjà, il est moins bien intégré (68,7 % de la face avant du smartphone contre 71 %) et ne profite pas de la vitre arrondie 2,5 D. Par ailleurs, si la luminance n'est pas timide (592 cd/m²), le taux de contraste, lui, chute considérablement : seulement 883:1 contre 1 367:1. Visuellement, ça manque un peu de peps et surtout de constance : les angles de visions moins larges et la brillance importante de la vitre perturbent la visibilité dès qu'on se décale de l'axe.

Maintenant, ce n'est pas non plus une dalle TN. La colorimétrie reste équilibrée et on apprécie toujours de pouvoir ajuster la température du blanc à 6554 K (par défaut, elle est à 7 696 K, trop bleue). Disons qu'à côté du Honor 8, l'écran du 5C resplendit moins. Cependant, n'oublions pas que le Honor 8 vaut 400 euros. Remis dans son contexte de smartphones à 200 euros, le Honor 5C dispose d'une excellente dalle.

08571742-photo-honor5c-2.jpg

Pour le reste, le Honor 5C fait dans la normalité : prise micro USB, pas de lecteur d'empreintes digitales comme nous l'avons déjà évoqué et batterie de 3 000 mAh. Ceux qui écoutent régulièrement leur musique sur smartphone se rassureront de savoir que le Honor 5C dispose d'une prise casque capable de sortir une puissance convenable, supérieure à la moyenne. Mais il faut impérativement penser à désactiver le traitement SWS, sans quoi le rendu est salement amoché. Les haut-parleurs ne sont ni bons ni mauvais, dans la norme.

Huawei livre un chargeur et des petits écouteurs. Cet inventaire se referme toutefois sur une note négative : le DAS élevé de 1,56 W/kg (tête) à 1,24 W/kg (corps).

0118000008571758-photo-honor5c-7.jpg
0118000008571748-photo-honor5c-5.jpg
0118000008571750-photo-honor5c-6.jpg

Enfin en matière d'interface, c'est EMUI 4.1 qui se greffe à Android 6.0. La surcouche présente bien, plutôt dans l'esprit iOS que Android (pas de tiroir d'applications), et elle s'anime de manière fluide. En revanche, même remarque que pour l'Honor 8 : on trouve qu'il y a un peu trop d'applications préinstallées à notre goût (une grosse vingtaine, hors panoplie Google). Heureusement, Honor autorise la désinstallation d'une bonne partie des applications de base. Des 16 Go annoncés, il ne reste véritablement que 9,7 Go de disponibles.

000001FE08571766-photo-honor5c-captures-3.jpg
000001FE08571764-photo-honor5c-captures-2.jpg
000001FE08571770-photo-honor5c-captures-5.jpg




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Smartphone Android

Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
Lenovo a confirmé la prise de photos à 100 mégapixels sur le Z6 Pro
Le Samsung Galaxy Fold accuse de graves problèmes d’écran le rendant inutilisable
On dénombre déjà 60 nouveaux smartphones Android sortis en 2019
Test Xiaomi Mi 9 SE : un séduisant smartphone à un tarif agressif
Google teste une fonctionnalité de mise à jour système via le Play Store sur Android Q
Mi, Redmi, Pocophone : comment s’y retrouver dans les gammes de Xiaomi ?
Google prévoit une grosse annonce dans la gamme Pixel le 7 mai
Test Huawei P30 : le petit format aussi impressionnant que le grand
OnePlus 7 et OnePlus 7 Pro : présentation et sortie sur le marché dès le mois prochain
Honor va présenter son smartphone Honor 20 à Londres le 21 mai
Test Samsung Galaxy A50 : Autonome mais long à la détente
L'Oppo Reno et sa caméra escamotable en
scroll top