Xiaomi met en ligne une mise à jour et des milliers de téléphones se retrouvent brickés

Par
Le 06 septembre 2018
 0
xiaomi redmi 6 pro

Après avoir déployé une mise à jour « anti-rollback », Xiaomi se retrouve confronté à une marée de clients en colère. En cause : un message qui n'a pas été vu, ou compris, par des milliers d'utilisateurs qui se retrouvent avec un téléphone brické - donc inutilisable.

Si vous êtes utilisateur d'Android, vous n'êtes pas sans savoir que le système d'exploitation de Google est plutôt ouvert, et vous permet d'installer à loisir différents ROMs vous permettant de modifier en profondeur l'OS.

Cependant, afin de « maintenir la stabilité du système et assurer la sécurité des appareils », MIUI (la surcouche Android de Xiaomi) a été mis à jour avec une mesure anti-rollback. En d'autres termes : il devient impossible d'installer une version de l'OS antérieure à celui installé de série sur l'appareil.

Another brick in the wall


Xiaomi a peut-être été un peu trop confiant en pensant que l'intégralité de ses clients consultait régulièrement les forums de MIUI. De surcroît, cette mesure a été implémentée dans la version bêta 8.7.6 de MIUI 10 qui, par essence, présente son lot de bugs et de dysfonctionnements.

Dérangés par l'instabilité de cette mise à jour, les bêta testeurs qui ont souhaité réinstallé la version officielle de l'OS se sont retrouvés face à un mur et, dans de nombreux cas, avec un téléphone tout bonnement inutilisable.

Une véritable crise, que Xiaomi gère avec un certain manque d'efficacité. Face à l'ampleur des dégâts, la marque chinoise a invité ses clients à se rendre en boutique Xiaomi pour y chercher de l'aide. Mais la marque étant encore peu implantée en Occident, des milliers d'utilisateurs se retrouvent pris au piège et ne peuvent bénéficier de l'aide d'un vendeur compétent.

La solution ? Ouvrir un ticket sur les forums de Xiaomi


Difficile pour Xiaomi de faire autrement. Le constructeur a ainsi invité ses utilisateurs impactés par le problème à se rendre sur ses forums afin de demander de l'aide.

La marque a mis en place un système de tickets de support qui permet, via une autorisation spéciale, de faire débricker son téléphone grâce à son Mi ID.

Le souci : l'attribution de ces autorisations est réalisée par un serveur qui semble surchargé. La patience est de mise, donc.
Modifié le 06/09/2018 à 09h21
scroll top