Quechua Phone 5" : Decathlon lance un smartphone intéressant pour baroudeurs

28 novembre 2013 à 15h46
0
Decathlon a officialisé aujourd'hui le Quechua Phone 5", qu'il présente comme « le premier smartphone mountainproof ».

Le groupe Decathlon a récemment confié à Archos la conception d'un smartphone à partir d'un cahier des charges établi par Geonaute, la marque d'équipements électroniques pour le sport de l'enseigne. Le résultat : le Quechua Phone 5", un smartphone offrant plusieurs caractéristiques intéressantes pour les baroudeurs.

01E0000006872694-photo-quechua-phone-5.jpg
151 x 82 x 12 mm pour 250 g

Un appareil fonctionnel, résistant et autonome

Le « smartphone conçu pour résister à la montagne » de Decathlon est pour commencer résistant. Recouvert de caoutchouc et répondant à l'indice de protection IP 54, il résiste aux chutes dans la poussière ou sur le sable et peut-être rincé dans un torrent ou sous un robinet, à défaut de pouvoir être entièrement immergé.

Équipé d'une batterie de 3500 mAh en dépit de ses performances relativement modestes, il revendique aussi l'« une des meilleures autonomies du marché ». Il pèse en contrepartie 250 grammes, près du double de la plupart des smartphones. Un très grand smartphone comme le Samsung Galaxy Note 3 pèse par exemple 175 g.

L'appareil n'est pas en reste sur le plan fonctionnel : reposant sur Android 4.1, il est livré avec plusieurs applications dédiées à la randonnée, aux loisirs sportifs et aux activités extérieures. Des cartes de parcs nationaux et de stations de ski ou un guide des plantes sont mentionnés.

0000014006872696-photo-quechua-phone-5.jpg

Quelques spécificités sur le plan technique

En dehors de quelques spécificités, il offre enfin une fiche technique assez commune.

Son écran IPS de 5 pouces n'est pas très défini (848 x 480 pixels) mais il bénéficie d'« un rétroéclairage amélioré » portant sa luminosité maximale à 350 cd/m², ce qui permet de le lire en plein soleil. Notons également la présence, en plus du GPS assisté et de la boussole électronique, d'un altimètre barométrique, offrant une bien meilleure précision que le GPS, « de l'ordre de 1 m ».

Il se contente par ailleurs d'une puce Snapdragon S4, un Qualcomm MSM8225Q à quatre cœurs à 1,2 GHz, associé à 1 Go de mémoire vive. La faible quantité de 4 Go de mémoire interne est heureusement extensible par le biais d'une carte microSDHC (jusqu'à 32 Go). Le capteur frontal totalise 2 millions de pixels, le dorsal à 5 millions de pixels ne filme qu'en HD 720p. La connectique comprend enfin 3G, Wi-Fi 802.11n monobande et Bluetooth 4.0, le fabricant lui-même rappelant qu'Android 4.1 ne prend pas en charge le Bluetooth Low Energy (BLE), exploité par de nombreux accessoires destinés aux sportifs.

000000F006872698-photo-quechua-phone-5.jpg
000000F006872700-photo-quechua-phone-5.jpg

Le Quechua Phone 5" sera commercialisé à partir du 5 décembre, sur Internet et dans la plupart des nombreux magasins Decathlon de France et du monde entier, au prix public de 230 euros hors abonnement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top