Meizu MX2 : quand les smartphones chinois dépassent les occidentaux

27 novembre 2012 à 18h33
0
Le fabricant chinois Meizu, pionnier des smartphones au bon rapport prestation/prix, a annoncé aujourd'hui son nouveau porte étendard. Mais le Meizu MX2 est si richement doté qu'il n'est pas moins cher que certains terminaux occidentaux.

0190000005558149-photo-meizu-mx2.jpg

Meizu ne cache toujours pas sa source d'inspiration.

Un écran « super-retina » et un bon appareil photo

Le premier argument de vente du MX2 est ainsi son écran « super-retina », Retina étant une marque déposée par Apple dans de nombreux pays. Il affiche effectivement une définition de 1280 x 800 pixels, supérieure à celle des derniers smartphones Android (1280 x 720 ou 1280 x 768 pixels), sur une diagonale inférieure de 4,4 pouces, soit une résolution de 347 pixels par pouce. Le fabricant précise même qu'il affiche une luminosité maximale de 450 cd/m², un taux de contraste de 1000:1, et que sa bordure ne mesure que 3,15 mm de large. Il est probablement de type IGZO (« new mode 2 »).

Meizu mise également sur les capacités d'appareil photo « digne de confiance » (trustworthy) de son nouveau smartphone. Au dos, on trouve pour ce faire un capteur CMOS rétroexposé à 8 millions de pixels surmonté d'un objectif f/2,4 à cinq lentilles, photographiant jusqu'à 9 i/s et filmant en Full HD 1080p à 30 i/s. À l'avant, le capteur est également de type CMOS rétroexposé, il filme en HD 720p.

0000014005558147-photo-meizu-mx2.jpg

Des composants haut de gamme

Le Meizu MX2 est par ailleurs un smartphone haut de gamme comme un autre. Il embarque un SoC maison MX5S, abritant un CPU ARM Cortex-A9 quadri-cœur à 1,6 GHz, une confortable quantité de 2 Go de mémoire vive et 16, 32 ou 64 Go de mémoire interne, malheureusement non extensible.

Il est légèrement en retrait en terme de batterie, puisqu'il s'en tient à 1800 mAh, ainsi qu'en matière de connectivité, son modem 3G+ plafonne à 21 Mbps, alors que la tendance est au DC-HSDPA voire au LTE. Mais ces normes sont encore rares en Chine ou en Russie, les marchés qu'il cible. Il dispose par ailleurs du Wi-Fi N, du Bluetooth 4.0, d'un récepteur GPS/Glonass et d'un port micro USB prenant en charge l'OTG (périphériques USB) et le MHL.

L'ensemble repose enfin sur Android 4.1 Jelly Bean et sur l'interface maison Flyme 2.0, disponible en chinois, en russe mais aussi en anglais.

Le Meizu MX2 sera commercialisé en Chine mi-décembre pour 2500, 3000 et 4000 yuans en fonction de la capacité, soit respectivement 310, 370 et 500 euros.

0190000005558151-photo-meizu-mx2.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

IBM va supprimer jusqu'à 1385 postes en France, les syndicats demandent des réponses
L'UE sera auto-suffisante sur la production de batteries pour véhicules électriques dès 2025
Moins de 300€ la TV LED 43
Fujifilm présente le GFX100 IR, son nouvel hybride spécialisé dans la photo infrarouge
L'excellent smartphone Realme 6 se négocie à moins de 200€ avant le Black Friday
Oubliez les problèmes de WiFi avec le Répéteur WiFi+ ac de devolo
Discord double sa valeur en quelques mois, porté par les nécessités de communications liées à la COVID
Rainbow Six Siege : la version next-gen lance l'assaut le 1er décembre
Avec le 100ème vol de Falcon 9, SpaceX bat tous les records de réutilisation de sa fusée
Assassin's Creed Valhalla : il sera bientôt possible de jouer à l'Orlog pour de vrai
Haut de page