Meizu MX2 : quand les smartphones chinois dépassent les occidentaux

27 novembre 2012 à 18h33
0
Le fabricant chinois Meizu, pionnier des smartphones au bon rapport prestation/prix, a annoncé aujourd'hui son nouveau porte étendard. Mais le Meizu MX2 est si richement doté qu'il n'est pas moins cher que certains terminaux occidentaux.

0190000005558149-photo-meizu-mx2.jpg

Meizu ne cache toujours pas sa source d'inspiration.

Un écran « super-retina » et un bon appareil photo

Le premier argument de vente du MX2 est ainsi son écran « super-retina », Retina étant une marque déposée par Apple dans de nombreux pays. Il affiche effectivement une définition de 1280 x 800 pixels, supérieure à celle des derniers smartphones Android (1280 x 720 ou 1280 x 768 pixels), sur une diagonale inférieure de 4,4 pouces, soit une résolution de 347 pixels par pouce. Le fabricant précise même qu'il affiche une luminosité maximale de 450 cd/m², un taux de contraste de 1000:1, et que sa bordure ne mesure que 3,15 mm de large. Il est probablement de type IGZO (« new mode 2 »).

Meizu mise également sur les capacités d'appareil photo « digne de confiance » (trustworthy) de son nouveau smartphone. Au dos, on trouve pour ce faire un capteur CMOS rétroexposé à 8 millions de pixels surmonté d'un objectif f/2,4 à cinq lentilles, photographiant jusqu'à 9 i/s et filmant en Full HD 1080p à 30 i/s. À l'avant, le capteur est également de type CMOS rétroexposé, il filme en HD 720p.

0000014005558147-photo-meizu-mx2.jpg

Des composants haut de gamme

Le Meizu MX2 est par ailleurs un smartphone haut de gamme comme un autre. Il embarque un SoC maison MX5S, abritant un CPU ARM Cortex-A9 quadri-cœur à 1,6 GHz, une confortable quantité de 2 Go de mémoire vive et 16, 32 ou 64 Go de mémoire interne, malheureusement non extensible.

Il est légèrement en retrait en terme de batterie, puisqu'il s'en tient à 1800 mAh, ainsi qu'en matière de connectivité, son modem 3G+ plafonne à 21 Mbps, alors que la tendance est au DC-HSDPA voire au LTE. Mais ces normes sont encore rares en Chine ou en Russie, les marchés qu'il cible. Il dispose par ailleurs du Wi-Fi N, du Bluetooth 4.0, d'un récepteur GPS/Glonass et d'un port micro USB prenant en charge l'OTG (périphériques USB) et le MHL.

L'ensemble repose enfin sur Android 4.1 Jelly Bean et sur l'interface maison Flyme 2.0, disponible en chinois, en russe mais aussi en anglais.

Le Meizu MX2 sera commercialisé en Chine mi-décembre pour 2500, 3000 et 4000 yuans en fonction de la capacité, soit respectivement 310, 370 et 500 euros.

0190000005558151-photo-meizu-mx2.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top