Dans le monde un smartphone sur deux est équipé de l'OS Android

01 juin 2018 à 15h36
0
Les études concernant Android se suivent et se ressemblent. Cette fois c'est le cabinet Canalys qui a analysé les ventes de smartphones dans 56 pays. Et dans 35 d'entre eux, Android est la plate-forme la plus vendue. De son coté Apple s'arroge 19% du marché mondial.

02599342-photo-logo-android-classique.jpg
Canalys a publié hier son estimation mondiale des ventes de smartphones dans 56 pays au 2e trimestre 2011. Elle représente environ 107,7 millions d'unités. Surtout il ressort de cette étude qu'Android domine le marché dans 35 des 56 pays, affichant une part de marché mondiale de 48% avec 51,9 millions d'unités écoulées (soit une augmentation de 379% en un an). Ainsi, presque un smartphone sur deux vendu entre avril et juin est équipé d'un OS Android.

Android profite notamment de son développement dans la région Asie-Pacifique (85% de parts de marché en Corée du Sud et 71% à Taiwan) et du fait que contrairement à Apple, de nombreux fabricants (Samsung, HTC, LG, Motorola...) de premier plan lancent continuellement de nouveaux appareils.

Mais la marque à la pomme n'a pas forcement à rougir puisque avec seulement quelques réferences, elle parvient à détenir 19% du marché mondial. D'ailleurs, si l'on se base sur les fabricants, Apple reste en tête, talonné par Samsung puis Nokia qui a perdu sa place de meilleur vendeur de smartphones.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Wimm Labs dévoile une plateforme mobile multi-usage
Iomega dévoile le Mac Companion Hard Drive, pour les adeptes des produits Apple
Parts de marché processeur : 60% pour les modèles avec graphique intégré
Toshiba annonce 1 To en 2,5 pouces sur deux plateaux
ST50NF : alimentation passive 500W chez Silverstone
Mars II : Asus officialise sa double GTX 580
Un nouveau malware pour Android un peu trop curieux
CA Technologies s'offre un spécialiste du SaaS
Marché des OS : Windows XP passe sous la barre des 50%
Alapage.com pourrait fermer ses portes d'ici décembre
Haut de page