LG Optimus Pro : un smartphone Android monobloc à clavier complet

11 juillet 2011 à 17h31
0
C'est aujourd'hui au tour de LG de préparer le lancement d'un smartphone Android monobloc à clavier complet. Mis en vente prématurément en Italie, le futur « LG Optimus Pro » concurrencera effectivement prochainement les Motorola Droid Pro et autres Acer beTouch E210 avec un form factor qu'on attribue souvent aux BlackBerry.

0000014004429306-photo-lg-optimus-pro.jpg

Contrairement à ces deux derniers, l'« Optimus Pro » s'articulera en revanche autour d'un écran d'orientation verticale, tout comme son rival américain. Il se contentera en revanche d'une diagonale de 2,8 pouces mais aussi et surtout d'une définition QVGA d'un autre temps.

Ce smartphone d'entrée de gamme se contentera par ailleurs d'une connectivité EDGE quadri-bande, et non 3G, en plus du Wi-Fi et d'un récepteur GPS. Côté multimédia, il arborera un modeste capteur photo de 3 millions de pixels et décodera vidéo H.264 et fichiers audio MP3 et AAC.

Bénéficiant d'Android 2.3 Gingerbread, dernière version en date du système d'exploitation de Google, il serait en contrepartie vendu 180 euros hors abonnement, ce qui est économique pour un smartphone Android. Aucune date officielle n'a pour l'heure été communiquée.

00F0000004429308-photo-lg-optimus-pro.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Patch Tuesday : 22 failles, 4 bulletins, dont un critique
Virgin Mobile revendique 2 millions d'abonnés en France
Données perso : Groupon veut plus de transparence... et plus de partage
1,44 dollar : prix de vente moyen d'une application App Store
MDR-ZX300 : nouveau casque accessible chez Sony
L’Hadopi a envoyé plus de 470 000 premiers e-mails d’avertissement
Achats groupés : LivingSocial prêt à aller chercher un milliard en bourse
Killer Wireless-N : la carte réseau pour joueur passe au Wi-Fi
3DS : Nintendo accusé de violation de brevet pour son écran 3D
Brevets : Apple condamné pour ses listes de lecture
Haut de page