HTC Gratia : inspiré par l'iPhone, un désaveu pour le HTC Legend ?

Romain Heuillard
Publié le 18 octobre 2010 à 16h19
À peine remis du lancement de Windows Phone 7, HTC remet déjà le couvert en annonçant aujourd'hui un nouveau smartphone Android. Le nouvel « HTC Gratia » n'est en fait que la variante européenne du HTC Aria lancé en juin dernier aux États-Unis, qui avait lui-même hérité de l'essentiel de la fiche technique du HTC Legend.

01E0000003649606-photo-htc-gratia.jpg
L'inspiration iPhone 3G est indéniable en blanc.

Le « HTC Gratia » est donc à son tour un smartphone Android de milieu de gamme bénéficiant, contrairement à ses prédécesseurs, des dernières versions du système d'exploitation et des applications maisons. Il embarque donc Android 2.2 nom de code « Froyo », qui présente l'intérêt de prendre en charge Flash Player 10.1 pour une expérience complète d'Internet, ainsi que la dernière version de l'interface utilisateur HTC Sense.

Le « Gratia » embarque une puce Qualcomm cadencée à 600 MHz, 384 Mo de mémoire vive, 512 Mo de mémoire morte, extensible au moyen d'une carte mémoire microSD, un capteur photographiant à 5 millions de pixels et filmant en définition standard, la batterie habituelle de capteurs (de proximité, de luminosité, compas électronique, accéléromètre) et la connectivité habituelle (GPS, HSDPA, Wi-Fi G, Bluetooth 2.1). Il s'articule enfin autour d'un écran tactile capacitif HVGA (320 x 480 pixels) d'une diagonale de 8,1 cm (3,2 pouces).

Les acquéreurs de HTC Legend, avec lequel il partage donc la quasi-totalité de sa fiche technique, qui attendent patiemment la mise à jour vers Froyo, peuvent donc en tirer les conclusions qui s'imposent... Un écran OLED et un boîtier monobloc en aluminium ou un logiciel à jour, il faut choisir !

Le « HTC Gratia » sera commercialisé en France en blanc en avant-première chez NRJ Mobile à partir du mois de novembre, pour un tarif non communiqué.

0140000003649230-photo-htc-gratia-noir.jpg
Romain Heuillard
Par Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.