Nokia vs Apple : la guerre des brevets est déclarée

26 décembre 2016 à 12h13
0
Les fêtes de fin d'année 2016 ont un goût amer chez Nokia et Apple. Le groupe finlandais a lancé deux vagues de plaintes contre le groupe américain pour des brevets qu'il aurait violés dans près de 11 pays différents. Apple a décidé de riposter.

Après une première salve de plaintes en Allemagne et aux Etats-Unis, Nokia a élargi l'assiette des brevets dont le groupe accuse Apple de violation : désormais ce sont près de 40 brevets dans 11 pays différents que Nokia accuse Apple d'utiliser sans son autorisation. Loin de se laisser faire, Apple a également déterré la hache de guerre.

Nokia accuse Apple de violer 40 brevets

Le groupe Nokia, qui devrait faire son grand retour sur le marché des smartphones en 2017, a décidé de clore l'année 2016 en saisissant les tribunaux du monde entier. Aux Etats-Unis, en Allemagne, en France, en Italie et dans 7 autres pays dans le monde, Nokia accuse Apple de violer une quarantaine de brevets différents qui font partie de son portefeuille.

Selon Nokia, Apple n'aurait pas renouvelé un contrat de licence d'utilisation pour toute une série de brevets. En 2011, Apple et Nokia ont, en effet, signé un contrat de licence d'une valeur de 720 millions de dollars mais les brevets que Nokia accuse Apple de violer n'y sont pas inclus.

Apple accuse Nokia d'être un Patent Troll et attaque le groupe au portefeuille

Ce contrat de 2011 est donc au centre de toute l'affaire qui opposera Apple et Nokia durant une bonne partie de l'année 2017, si ce n'est plus longtemps. Apple a décidé de saisir la justice accusant Nokia d'être un Patent Troll et d'avoir délibérément effacé du contrat de 2011, une partie des brevets et de les avoir ainsi transférés à une entité tierce afin de demander des royalties et de porter plainte pour violation.

Apple a donc saisi l'autorité de la concurrence américaine à ce sujet mais n'a pas attendu un verdict pour prendre des mesures. Le groupe a supprimé de son Apple Store en ligne ainsi que des étals de ses Apple Store, tous les produits de la marque française Withings spécialisée dans les objets connectés. Withings avait été rachetée par Nokia en 2016 et Apple lui coupe ainsi une partie des revenus.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top