Nokia vs Apple : la guerre des brevets est déclarée

Par
Le 26 décembre 2016
 0
Les fêtes de fin d'année 2016 ont un goût amer chez Nokia et Apple. Le groupe finlandais a lancé deux vagues de plaintes contre le groupe américain pour des brevets qu'il aurait violés dans près de 11 pays différents. Apple a décidé de riposter.

Après une première salve de plaintes en Allemagne et aux Etats-Unis, Nokia a élargi l'assiette des brevets dont le groupe accuse Apple de violation : désormais ce sont près de 40 brevets dans 11 pays différents que Nokia accuse Apple d'utiliser sans son autorisation. Loin de se laisser faire, Apple a également déterré la hache de guerre.

Nokia accuse Apple de violer 40 brevets


Le groupe Nokia, qui devrait faire son grand retour sur le marché des smartphones en 2017, a décidé de clore l'année 2016 en saisissant les tribunaux du monde entier. Aux Etats-Unis, en Allemagne, en France, en Italie et dans 7 autres pays dans le monde, Nokia accuse Apple de violer une quarantaine de brevets différents qui font partie de son portefeuille.

Selon Nokia, Apple n'aurait pas renouvelé un contrat de licence d'utilisation pour toute une série de brevets. En 2011, Apple et Nokia ont, en effet, signé un contrat de licence d'une valeur de 720 millions de dollars mais les brevets que Nokia accuse Apple de violer n'y sont pas inclus.

Apple accuse Nokia d'être un Patent Troll et attaque le groupe au portefeuille


Ce contrat de 2011 est donc au centre de toute l'affaire qui opposera Apple et Nokia durant une bonne partie de l'année 2017, si ce n'est plus longtemps. Apple a décidé de saisir la justice accusant Nokia d'être un Patent Troll et d'avoir délibérément effacé du contrat de 2011, une partie des brevets et de les avoir ainsi transférés à une entité tierce afin de demander des royalties et de porter plainte pour violation.

Apple a donc saisi l'autorité de la concurrence américaine à ce sujet mais n'a pas attendu un verdict pour prendre des mesures. Le groupe a supprimé de son Apple Store en ligne ainsi que des étals de ses Apple Store, tous les produits de la marque française Withings spécialisée dans les objets connectés. Withings avait été rachetée par Nokia en 2016 et Apple lui coupe ainsi une partie des revenus.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Smartphone

scroll top