Samsung Galaxy Note 7 en feu dans un avion ? Une enquête est ouverte

06 octobre 2016 à 16h57
0
Aux Etats-Unis, des informations font état d'un nouveau départ de feu provoqué par un Samsung Galaxy Note 7 doté d'une batterie de remplacement. Une enquête est actuellement en cours pour connaître les circonstances exactes de l'incident.


Une « épaisse fumée grise et verte » serait sortie d'un Samsung Galaxy Note 7 alors que son propriétaire avait pris place dans un avion. Selon The Verge, l'appareil était éteint et faisait partie des smartphones « reconditionnés », c'est-à-dire dotés d'une nouvelle batterie. L'avion a été évacué et aucun autre incident n'est à déploré.

De son côté, Samsung a exprimé le souhait de récupérer l'appareil afin de l'étudier et de connaître les raisons qui ont provoqué cet échauffement anormal. Pour sa part, la compagnie aérienne Southwest Airlines, dans laquelle se trouvait le propriétaire du smartphone, a ouvert une enquête.



Investigations auxquelles va se joindre la FAA, l'administration fédérale d'aviation civile américaine. Si ce cas n'est pas isolé, Samsung pourrait annoncer la tenue d'une nouvelle vague de rappel de Samsung Galaxy Note 7. Enfin, la Commission américaine chargée de la protection des produits de consommation a diligenté une enquête.

01F4000008512838-photo-samsung-galaxy-note-7.jpg


A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top