Les téléphones mobiles, 500 fois plus sales qu'une cuvette de toilettes

19 juillet 2010 à 12h55
0
00C8000003312928-photo-violight-uv-cell-phone-sanitizer.jpg
Voici une information qui risque de calmer l'appétit de certains : selon une étude menée par les chercheurs en microbiologie de l'université de Manchester, les téléphones portables seraient de véritables armes bactériologiques qui tiennent dans la poche.

« Parmi ces ennemis intimes qui s'invitent au creux de vos oreilles ou au bord de vos lèvres, on retrouve un vivier de bébêtes microscopiques, allant d'Escherichia coli aux salmonelles, en passant par les streptocoques ou staphylocoques dorés » explique l'étude. Un téléphone mobile pourrait ainsi contenir 500 fois plus de microbes qu'une cuvette de WC.

Interrogés par Le Parisien, les scientifiques expliquent que cette prolifération de bactéries vient de « mains pas toujours propres » qui manipulent l'objet, ainsi que de conditions favorables pour l'évolution des microbes dans la chaleur d'une poche ou d'un sac.

L'étude relativise cependant quant au danger que représente ce degré de saleté au quotidien, mais s'inquiète néanmoins quant à l'impact de cette invasion de microbes dans le milieu hospitalier : « Certains chercheurs soupçonnent le portable d'être un vecteur potentiel d'infections nosocomiales » commente Le Parisien, se basant sur une autre étude récente menée en Israël.

Le décontamineur de téléphone portable à UV paraît tout de suite moins gadget !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
scroll top