Quand Amazon crée un black-out sur Internet (màj)

03 mars 2017 à 12h53
0
Des sites devenus partiellement inaccessibles à cause d'un seul géant de l'internet ? Ce scénario, digne d'un film, s'est pourtant bien matérialisé lorsque Amazon Simple Storage Service, également appelé Amazon S3, est devenu hors service et l'est resté ainsi pendant trois heures.


Mise à jour : Amazon a apporté une explication en indiquant qu'une faute de frappe lors de l'exécution d'une commande était à l'origine de la panne. La commande en question était censée supprimer un petit nombre de serveurs d'un des sous-systèmes de S3, mais malheureusement, un nombre plus important de serveurs a été retiré.


Amazon Web Services, un pilier incontournable du web moderne



Internet, c'est des adresses IP, des protocoles d'échanges, c'est du stockage, du chiffrement... mais c'est aussi Amazon Web Services. Car en plus de vendre tout un tas de produits physiques et numériques, la société de Jeff Bezos vend aussi aux propriétaires de sites Internet des services indispensables pour faire tourner ces derniers. Au lieu de stocker les photos et les vidéos sur son serveur, par exemple, un éditeur d'un site Internet peut choisir de les faire héberger par Amazon sur sa plate-forme Amazon S3, qui fait partie de son offre Amazon Web Services.


0258000008430588-photo-amazon-web-services.jpg

Vous êtes-vous déjà aperçu, lorsque les pages de certains sites se chargent, d'une ligne en bas de la fenêtre de votre navigateur qui affiche « En attente de la réponse de https://aws.amazon.com », suivi d'une longue adresse ? Et bien, lorsque vous apercevez cela, c'est que le site en question a choisi de stocker une partie de ses fichiers sur Amazon Web Services (d'où le single AWS dans l'adresse). C'est donc ce service qui est devenu momentanément indisponible, rendant impossible l'affichage adéquat de milliers de sites.

Le web, un réseau étonnamment centralisé



La concentration autour d'Amazon s'est faite naturellement : ce fournisseur offrant un large éventail de solutions aux webmasters pour un coût inférieur par rapport à la concurrence, bon nombre d'éditeurs de sites web en ont fait le choix. Aujourd'hui, dans le cadre d'Amazon Web Services, la firme propose, par exemple, un serveur mail et une messagerie instantanée interne pour les entreprises, un espace de stockage et d'édition de fichiers de type Google Drive, l'accès à des applications via un navigateur Internet, de la puissance de calcul pour réaliser des tâches volumineuses et monotones, et surtout des bases de données MySQL, un pilier au centre des sites dynamiques, qui constituent aujourd'hui la majorité de ce qu'on peut voir sur le web.

Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top