Kiwi propose la Nvidia Shield dans son offre fibre optique

24 mai 2018 à 08h43
0
Grace à leur récent partenariat avec Nvidia, la société Kiwi, filiale grand-public de l'opérateur Ariane.Network propose dans l'offre fibre optique une Nvidia Shield comme box tv.

La Nvidia Shield, une box tv très performante



Assez discret dans la guerre sans merci que se livrent les fournisseurs d'accès à internet, Kiwi, la marque grand-public de l'opérateur Ariane.Network vient de lancer sa nouvelle offre fibre optique incluant une Nvidia Shield comme box tv.

La Nvidia Shield est sans doute l'un des meilleurs boîtiers multimédias que l'on puisse connecter à sa télévision actuellement. Celle-ci est capable de fournir sans aucune difficulté des images au format 4K HDR.

La Nvidia Shield ne possèdant pas de moyen natif pour regarder la télévision, c'est par le biais de nombreuses applications telles que Plex qui est installé d'office sur la box TV Nvidia, ou encore via Molotov.tv que l'accès s'effectue.

Nvidia Shield android tv hero


La véritable force de cette box TV Android réside principalement dans la technologie Nvidia GameSteam. Cette fonctionnalité propre à la Nvidia Shield offre la possibilité de streamer des jeux depuis un ordinateur équipé d'une carte graphique Nvidia sur l'écran ou est branché la box en toute fluidité à 60 fps et en 4K. À noter toutefois que les performances dépendent surtout des capacités de l'ordinateur.

Les personnes ne possédant pas d'ordinateur adapté pour le jeu vidéo pourront se tourner vers le service de cloud gaming Nvidia Grid. Moyennant un abonnement mensuel de 9,99€, il sera possible de jouer dans des conditions optimales.

La Nvidia Shield étant une box tournant sous le système Android de chez Google, celle-ci embarque tous les avantages que peuvent offrir le système d'exploitation : un catalogue d'application bien rempli ainsi que les fonctionnalités Chromecast permettant un échange optimisé entre un smartphone et la box de chez Nvidia.

Une volonté de devancer la concurrence sur l'obsolescence des décodeurs propriétaires



Le choix de proposer un boitier multimédia aussi performant dans leur offre d'abonnement témoigne d'une réelle volonté de la part de Kiwi à prendre une avance considérable sur ses concurrents, en jouant non seulement la carte de la qualité, mais surtout en s'adaptant aux usages de ces utilisateurs.

Bien que d'autres opérateurs tels que Free ou encore Bouygues aient engagés depuis quelques années des évolutions sur leurs box tv, force est de constater qu'aucun de ces terminaux n'arrivent à la cheville de la Nvidia Shield en termes de performances. Cependant, cette qualité semble avoir un prix : l'abonnement fibre chez Kiwi est proposé à 44€, ce qui est sensiblement plus cher que la concurrence.

Grace à ce partenariat avec Nvidia, Kiwi souhaite selon Gisèle Delebarre, responsable du marché grand public d'Ariane.Network, de proposer une « qualité accrue, plus de services et de contenus, haute technologie 4K HDR [...] en incluant la SHIELD dans l'abonnement, nous entendons répondre à l'évolution des besoins des utilisateurs mais également anticiper le développement, déjà largement amorcé, de nouveaux modes de consommation des services audiovisuels ».

Nvidia Shield


Ces nouveaux modes de consommation se basant essentiellement sur les systèmes d'exploitation de chez Google ou encore Apple, Kiwi fait preuve ici d'une certaine ingéniosité : en s'associant avec des experts du secteur des boitiers télé multimédias, le FAI peut concentrer ses efforts sur son service d'accès à internet encore très en retrait sur le territoire par rapport aux autres mastodontes du secteur.

Une stratégie qui peut s'avérer payante pour l'entreprise sur le long-terme et qui rappelle le récent partenariat entre Canal+ et Apple dans l'objectif de remplacer leur terminal propriétaire par des Apple TV 4K.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top