L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?

Aymeric Pontier
Par Aymeric Pontier, Spécialiste environnement.
Publié le 05 décembre 2019 à 19h15
Seringue Pilule Capsule

Un laboratoire indien annonce avoir mis au point un contraceptif pour hommes, s'administrant par injection, qui serait aisément réversible et dépourvu d'effets secondaires. Efficace 13 ans et ne nécessitant qu'une seule dose, le contraceptif devrait d'abord arriver sur le marché indien au cours du second trimestre 2020, avant d'apparaître sur le marché international.

Ce contraceptif fait appel à un gel polymère connu depuis les années 1970, le styrène-anhydride maléique, sur lequel de nombreuses recherches ont été menées. L'arrivée de ce nouveau mode de contraception serait une petite révolution : nul besoin de prendre des pilules quotidiennes, une dose unique toutes les décennies serait suffisante pour inhiber les spermatozoïdes.

Un contraceptif masculin efficace à 97 % et sans effets secondaires

Nommé RISUG (« Reversible Inhibition of Sperm Under Guidance »), ce contraceptif masculin est développé depuis près de 50 ans par l'Institut indien de technologie de Kharagpur, sous l'autorité du docteur Suloy Kumar Guha. Depuis 1984, l'ICMR (Indian Council of Medical Research), qui est le principal organisme de recherche biomédicale du pays, a pris le relais et complété les recherches pour en faire un produit sûr et pouvant être produit en masse à moindre coût.

Les essais cliniques en phase III, menés sur 300 participants, sont désormais terminés et affichent un taux de succès dans la prévention contraceptive de 97,3 %. Les chercheurs n'ont remarqué aucun effet secondaire. Pour maximiser son efficacité, le gel est injecté « à la source », dans le canal déférent situé à l'arrière des testicules, et par lequel transite le sperme avant éjaculation. En quelques minutes, il recouvre les parois du canal et rend les spermatozoïdes totalement immobiles.

Prometteur, bien que la réversibilité chez les humains reste à prouver

Cette injection non invasive peut être réalisée par un professionnel de santé, avec une simple anesthésie locale, et sans nécessiter d'hospitalisation. Une seule injection de 60 mg offrirait une efficacité supérieure à 10 ans. L'absence d'effets secondaires promise par l'équipe de recherche est un véritable bon point par rapport aux « pilules hormonales pour hommes » annoncées depuis longtemps, mais jamais arrivées sur le marché en raison des effets observés ou soupçonnés.

Le principal avantage du RISUG serait en outre son caractère 100 % réversible, contrairement à la vasectomie qui consiste à couper ou à bloquer définitivement le canal déférent. Il suffirait en effet d'injecter une seconde solution dans le canal (diméthylsulfoxyde, ou bicarbonate de soude) pour rendre aux spermatozoïdes leur mobilité. Toutefois, cette procédure n'a pour l'heure été testée, avec succès, que sur des souris, lapins et primates. D'autres tests sont donc requis pour prouver la réversibilité effective chez les humains.

Source : 20 Minutes, Hindustan Times
Aymeric Pontier
Par Aymeric Pontier
Spécialiste environnement

Aucun résumé disponible

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
kyx78

Et si c’était ça, la solution aux plus gros défis actuels de l’humanité : surpopulation, surconsommation, pollution, chômage …? Juste un moyen pour laisser les humains auto contrôler leur fécondité même quand ils ont peu de moyens et bien d’autres préoccupations à court terme…
Après, ça ne protège pas contre les MST, mais c’est une belle promesse en tout cas !

couliez

Et tu vas faire quoi toi? Une piqûre à tous les mecs en Afrique? Ca fait limite penser à un eugénisme ton idée débile.

kyx78

Ben non, je veux pas imposer ça à quiconque (ce serait de l’eugénisme), juste que je pense tout le monde n’a pas les moyens de se procurer un moyen de contraception ? En ça l’idée est prometteuse avec des effets positifs ensuite !

nirgal76

Je ne vois pas bien le rapport entre un contrôle de la natalité (qui a rapport à la quantité) et l’eugénisme (qui veille plutôt à la qualité).

Ch4rOon

Mauvais titre :
Le 1er contraceptif masculin PAR INJECTION arrive, sinon la contraception masculine existe déjà depuis 30 ans, vasectomie ( réversible par vaso-vasostomie), hormonale ou thermique.
Que ce ne soit pas répandu (trop cher; trop méconnu; trop peu de médecins à vouloir le prescrire; trop peu de labs à vouloir en produire parce que pas rentable ) ne veut pas dire que ça n’existe pas.

Source : La Contraception masculine, 2012, Springer éd. ( Jean-Claude Soufir & Roger Mieusset (dir.) pionniers et spécialistes français dans le domaine)

newseven

Ce n’est pas si débile , ce que énonce kyx 78 .
La surpopulation en indien est problématique et il est en perpétuelle croissance.
Aussi ce n’est pas le seule endroit.
Avant c’était simple l’être humain conquéraient des territoires en massacrent le les autres peuples.
napoleon, adolf hitler , george III ,benito mussolini ,juste pour ne nommer que ceux-là .
Maintenant on est rendu civilisé donc on cherche des solutions qui est + ou - morale .
2 solution

Solution simple mais + ou - immoral et appliquera une paix durable entre les pays.

Ou un jour . qu’ils n’auront pas choix de prendre de l’expansion.

Comme la chine qui est entrain de reconquérir le canada d’une façon assez intelligent en se procurent des biens immobilier pour faire immigrer son peuple.

juju251

Et tu définis comment la « qualité » des gens qui naissent ?
Attention à bien choisir les mots que tu vas employer ou à préciser le contexte, parce que là, je te sens mal embarqué. :sweat_smile:

  1. Tu es au courant qu’il y a encore (malheureusement) des pays en guerre ?

  2. Ben voyons …
    Tu as des preuves de ce que tu avances ?

Side_a9

Je pense qu’ils partent du principe que si les pays « civilisé » peuvent imposer le contrôle des naissances dans les pays pauvre pour éviter toute surpopulation, ca voudrait dire que « nous » en tant que civilisé on aurait le droit de dire qui a le droit de se reproduire et qui ne l’a pas, ce qui reviendrait a un genre d’eugénisme indirecte car seul les « civilisés » ou « riches ».

Ou alors j’ai rien bité, et je suis complètement a coté de la plaque :stuck_out_tongue: (j’ai pas eu mon café encore).

gwlegion

ben c’est deja le cas avec la pilule…
bon, leur solution a l’air meilleure, mais elle n’invente pas le principe de contraception

notolik

Le principe de fonctionnement tient plus de la stérilisation que de la contraception.

Or, la stérilisation masculine date du moyen-age. A l’époque deux briques et un geste vif suffisait…