Comment le virus de la rougeole élimine-t-il nos anticorps protecteurs ?

Aymeric Pontier
Expert environnement
02 décembre 2019 à 09h50
0
Vaccin

Ces dernières décennies, les professionnels de santé ont remarqué que la mortalité infantile diminuait à la suite d'une campagne de vaccination contre la rougeole, qui semblait protéger les enfants non seulement contre le virus mais aussi contre d'autres infections, sans toutefois être capables d'expliquer pourquoi. Le mystérieux mécanisme vient d'être percé à jour.

Pour comprendre cette conséquence du vaccin, des scientifiques se sont donc penchés sur l'étude des effets corollaires de la rougeole. Il s'avère que le virus ne se contente pas de provoquer l'infection virale aux symptômes bien connus, mais s'attaque aussi au système immunitaire des personnes qui le contractent, en éliminant une partie des anticorps acquis depuis leur naissance, qui les protégeaient contre d'autres infections. Les individus atteints sont alors laissés dans un état de vulnérabilité similaire à celui d'un nouveau-né face aux différents pathogènes. La vaccination, luttant contre le virus dans sa globalité, permettrait alors d'éviter cette détérioration du système immunitaire.

Comparaison du sang d'enfants atteints de rougeole avant et après l'infection

Pour découvrir les processus biologiques expliquant la protection additionnelle apportée par le vaccin contre la rougeole, des chercheurs issus des facultés de médecine d'Harvard, de l'Université d'Helsinki et de l'Université Erasmus de Rotterdam ont analysé le sang de 77 enfants contaminés par le virus de la rougeole aux Pays-Bas.

L'étude a été conduite auprès de communautés répondant de faibles taux de vaccination ; dans les familles volontaires, le sang des enfants a été prélevé avant l'infection, puis quelques semaines après. Les échantillons ont ensuite été envoyés aux Etats-Unis pour être analysés par le VirScan, un outil capable d'identifier l'ensemble des virus et des bactéries ayant infecté une personne au cours de sa vie, en cherchant dans le sang les anticorps contre plusieurs centaines de pathogènes connus.

En effet, lorsque le système immunitaire rencontre un virus pour la toute première fois, l'organisme produit des anticorps pour se protéger, et continue de le faire durant les années voire les décennies qui suivent cette première infection. C'est ce que l'on appelle la « mémoire immunitaire ». Le VirScan peut détecter ces différents anticorps, et ainsi dresser un historique des infections rencontrées au cours de la vie d'un individu.

Le virus de la rougeole élimine jusqu'à 73 % de nos anticorps protecteurs

La comparaison entre les prélèvements de sang des 77 enfants, avant et après l'infection, a permis de démontrer que le virus de la rougeole avait éliminé entre 11 % et 73 % des anticorps présents dans leur corps. Autrement dit : le virus a « remis à zéro » leur système immunitaire lors de l'infection, le faisant revenir à un état antérieur.

Dès lors, pour que les enfants atteints de rougeole puissent rebâtir leurs défenses immunitaires, ils doivent être graduellement ré-infectés par les différents pathogènes. Un processus qui peut prendre des années, et les rend vulnérables à des complications liées à ces infections redondantes.

Le virus de la rougeole semble donc plus délétère que les professionnels de santé ne l'imaginaient, et représente une menace pour les enfants qui va au-delà de la seule contraction de la rougeole. Selon les scientifiques, ces nouvelles données confirment alors l'importance de ce vaccin, en particulier face à la recrudescence mondiale des infections.

Sources : Harvard, Science
Modifié le 02/12/2019 à 10h46
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top