Les USA vont collecter les données génétiques d'1 million d'américains

Pierre Crochart Contributeur
07 mai 2018 à 15h39
0
Vous avez bien lu. À l'heure où la protection des données personnelles est un sujet de société incontournable, la manœuvre des Instituts américains de la Santé a de quoi étonner. Pourtant, l'objectif est louable et prometteur : mieux comprendre les mécanismes de certaines pathologies, et pouvoir proposer - à terme - des traitements sur mesure.

C'est le média américain WIRED qui le révèle : le NIH lance une collecte de données génétiques sur un échantillon d'un million de concitoyens. Baptisée All of Us, cette initiative souhaitée par le Président Obama en 2015 est enfin sur les rails. Un calendrier qui tombe assez mal, quelques mois après les tonitruantes révélations du vol de données de près de 87 millions d'Américains sur Facebook par Cambridge Analytica.

Du reste, cette collecte de données génétique se fera (évidemment, est-on tenté d'ajouter) sur la base du volontariat. Dès aujourd'hui, chaque citoyen américain âgé de plus de 18 ans peut participer à l'initiative All of Us. WIRED révèle qu'à l'heure actuelle, le NIH a déjà récolté des échantillons de près de 45 000 Américains via différentes phases de test.

recherche genetique fotolia


L'objectif : des traitements sur mesure

Au terme de l'année 2018, le NIH entamera la phase de séquençage des échantillons reçus et retournera les résultats aux participants. Une entreprise de grande ampleur qui va nécessiter plusieurs années de travail, ainsi que d'importants moyens financiers pour agrandir des infrastructures trop peu nombreuses pour la mener à bien.

Cette étude à très grande échelle pourrait avoir des conséquences très positives sur la santé des Américains. Les données génétiques récupérées via le sondage seront disponibles à différents degrés pour les chercheurs qui travaillent sur le projet.

Les Instituts américains de la santé sont confiants sur le fait que de grandes découvertes seront faites, qui permettront de mieux >adapter les soins pour certaines pathologies.

Des données génétiques jetées en pâture sur le web ?

C'est LA grande question qui taraude les observateurs. Comment être sûr que cet énorme échantillon d'ADN d'un million d'Américains ne tombera pas entre de mauvaises mains ?

All of Us permettra à chacun d'accéder à des données via un portail sur le web. C'est le profil de l'utilisateur qui déterminera son niveau d'accès. Les participants à l'étude auront ainsi accès à des données considérées comme non sensibles. Les chercheurs, pour leur part, pourront naviguer comme bon leur semblera sur la plateforme. Même parmi les scientifiques, les degrés d'accès seront différents selon les spécialités de chacun. Enfin, le NIH assure que personne ne pourra télécharger la moindre donnée sur leur système, et que chaque connexion sera cryptée de bout en bout.

Mais reste à élucider les potentiels risques de dérives sécuritaires que laisse présager une telle base de données. L'initiative All of Us est régie par un certain nombre de certificats de confidentialité, qui interdisent le NIH ou toute autre organisation partenaire de l'étude de céder la moindre information aux forces de l'ordre ou au gouvernement.

Protection supplémentaire : WIRED précise que si - malgré tout - l'une des informations mises à disposition sur le portail venait à être obtenue de manière illégale, elle serait irrecevable en tant que preuve au tribunal.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top