Jeux olympiques de Tokyo 2020 : Toyota et Panasonic fourniront des robots assistants

le 20 mars 2019
 0
tokyo robot jo 2.jpg
Image de l'utilisation des robots. Crédits : Toyota

Toyota proposera des automates d'assistance destinés aux spectateurs tandis que Panasonic équipera des travailleurs de ses exosquelettes.

Le comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, qui auront lieu du 24 juillet au 9 août, puis du 25 août au 6 septembre 2020, a annoncé avoir lancé le projet robot Tokyo 2020. Les organisateurs veulent faire de cette 32e olympiade de l'ère moderne la plus innovante de l'histoire. Ce plan soutenu par le gouvernement est porté par deux géants japonais, Toyota et Panasonic.

Des spectateurs accompagnés par les robots dans les gradins


Les robots de Toyota aideront les spectateurs que circuleront en fauteuil roulant sur les sites olympiques en les guidant vers leur place, en leur donnant des informations sur la compétition à laquelle ils viennent assister et en leur apportant de la nourriture ou un rafraîchissement.

Panasonic, de son côté, se concentre davantage sur les coulisses des jJux. La marque fournira des exosquelettes de Power Assist Suit aux salariés devant transporter et soulever de lourdes charges. Leur aide devrait considérablement diminuer le nombre d'accidents.

tokyo jo 3.jpg
Power Assist Suit. Crédits : Toyota

Les JO : un terrain d'expérimentation XXL


Au-delà de faire des Jeux de Tokyo ceux de l'innovation, la décision du comité permettra une mise en lumière de la robotique en prouvant la large application possible de la technologie dans la vie quotidienne, au service de personnes dont l'état de santé nécessite une assistance par exemple. Et les deux fabricants concernés sont ravis d'y contribuer.

« Nous sommes fermement convaincus que notre technologie robotique, y compris les combinaisons Power Assist [...] sera utile à toutes les personnes, indépendamment de leurs déficiences, et à la société en général, devenant ainsi un héritage pour les générations futures », se réjouit Masahiro Ido, de Panasonic. Nobukiho Koga, responsable du Frontier Research Center chez Toyota, espère offrir « la liberté de mouvement pour tous durant les Jeux et développer diverses solutions de mobilité ».

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
scroll top