Avec la 5G, la route sera plus sûre

Par Dimitri PAVLENKO
le 29 avril 2017
 0
Une équipe de chercheurs finlandais travaille sur une technologie basée sur les réseaux mobiles 5G, capable de réduire le nombre d'accidents de la circulation à bord des futures voitures autonomes.

Celles-ci échangeront entre elles et en temps réel des informations sur les conditions météo sans intervention humaine.

Requêtes automatiques



Deux des plus grandes causes d'accidents de la route sont le manque d'attention au volant du conducteur et la météo. Mais une équipe de chercheurs finlandais serait sur le point de résoudre les deux problèmes d'un coup avec son projet 5G-Safe. Le Centre de recherche technique VTT de Finlande est en train de développer une technologie permettant à un véhicule autonome de collecter des données sur la météo à un niveau hyperlocal, et de les échanger avec les voitures qu'elle croiserait.

01F4000008052430-photo-10-volvo-cars-voiture-autonome-lifestyle.jpg

Les véhicules actuels sont déjà bardés de capteurs leur permettant de collecter des données sur la météo. Le thermomètre de votre tableau de bord en est d'ailleurs la preuve. Mais pour l'heure, les véhicules sont sourds et muets. Impossible pour eux d'échanger des données. C'est là la grande innovation du projet 5G-safe, qui promet d'apporter l'ouïe et la parole aux futurs véhicules autonomes.

La 5G pierre angulaire de la sécurité routière ?



Chaque véhicule circulant sur la route collectera en temps réel, grâce à une batterie de capteurs, des informations sur les conditions météorologiques immédiatement environnantes : température, humidité, pression atmosphérique, etc. A partir de ces données, le véhicule pourra adapter sa conduite et sa vitesse sans avoir besoin que le passager, de moins en moins conducteur, n'intervienne. Instantanément, le véhicule connecté au réseau 5G diffusera en temps réel à un serveur distant les informations collectées, qui seront envoyées aux usagers de la route circulant dans le même secteur.

En outre, les voitures pourront échanger des données vidéo et radar en temps réel entre elles au fur et à mesure qu'elles se croisent, améliorant d'autant la perception des véhicules autonomes du temps qu'il fait. Pour l'équipe finlandaise planchant sur le projet, la 5G formera la pierre angulaire de l'interaction entre les futures voitures autonomes.




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top