Zenbo, le robot d’Asus, en vente le 1er janvier à Taïwan

22 décembre 2016 à 17h00
0
On n'est peut-être pas encore au niveau de la robotique de Westworld mais les robots commencent doucement à faire leur arrivée dans notre quotidien. Le groupe Asus va lancer, le 1er janvier 2017, son premier robot de compagnie appelé Zenbo sur le marché taiwanais.

Asus se lance donc lui aussi dans un secteur que l'on suppose voué à une croissance rapide dans les années à venir, avec un premier produit au prix accessible pour la majorité. De quoi lui garantir, peut-être, un succès commercial. Si les Hommes sont déjà prêts à avoir un robot de compagnie à la maison...

Zenbo : le robot de compagnie d'Asus

Le robot Zenbo ne ressemble pas vraiment à un humain : l'anthropomorphisme de la science-fiction n'est pas encore à l'ordre du jour. Il n'a pas de jambes ni même des bras, contrairement à Pepper d'Aldebaran, mais il dispose d'un écran à la place du visage sur lequel s'affichent ses expressions ; c'est un début. Sa mise en vente est peut être une première étape vers une société futuriste où les robots côtoieront les humains.

Ils les côtoieront mais, surtout, ils les aideront : Zenbo offre une multitude de fonctionnalités. Il répond aux commandes vocales, propose de vous rappeler un rendez-vous ou autres tâches régulières et ponctuelles et, bien évidemment, interagit avec les adultes et les enfants. Il peut également garder la maison et, lorsqu'il est utilisé avec une Asus ZenWatch 3, peut détecter la chute d'une personne.

Près de 600 euros pour acheter un Zenbo

Le but premier de cette nouvelle vague de robotique est d'éviter l'isolement, notamment des personnes âgées. Grâce aux commandes vocales et aux systèmes de surveillance, Zenbo pourrait aider en cas d'urgence. Le prix annoncé par Asus devrait finir de convaincre les familles qui jugeraient utile une telle présence chez elles ou chez un de leurs proches.

Zenbo sera mis sur le marché le 1er janvier 2017 à Taïwan, pays d'origine d'Asus. Deux configurations seront disponibles, les deux avec des stocks limités pour l'instant. Zenbo en modèle standard coûtera environ 600 euros (620 dollars ou 19 900 dollars de Taïwan) et disposera d'une mémoire de 32 Gigaoctets. Une version 128 Go avec une station de recharge automatique sera proposée au prix de 750 euros environ (780 dollars ou 24 900 dollars de Taïwan). Un prix équivalent à environ la moitié du salaire moyen mensuel du pays.

01C2000008623350-photo-asus-zenbo.jpg


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top