Au MIT, bientôt un robot pour plier nos vêtements et nous recoudre sur la table d'opération

15 juillet 2020 à 10h40
0
© MIT/CSAIL

Serait-ce le début de la fin des nœuds qui assaillent régulièrement les câbles de nos ordinateurs, de nos smartphones ou de nos téléviseurs ? Le CSAIL, au MIT travaille sur un robot à deux doigts capables de réaliser toutes sortes d'actions avec des câbles.

Il sera ainsi en mesure de faire des nœuds. À terme, il devrait également être capable de manipuler d'autres éléments relativement fragiles sans les abîmer, avec des applications possibles dans l'industrie ou en chirurgie.

Sous pression

Si la manipulation d'un simple câble nous paraît aujourd'hui très simple, la tâche peut devenir complexe, par exemple lorsqu'une multitude de câbles minces et flexibles se trouvent emmêlés.

Pour Rachel Gordon, porte-parole au MIT, la tâche devient même « presque impossible » pour un robot. Dans son communiqué, l'institut précise : « La manipulation de câbles est délicate pour deux raisons. Tout d’abord, il faut contrôler la "force de préhension" (pour permettre une manipulation en douceur) et la "pose de préhension" (pour éviter que le câble ne tombe des doigts de la pince). Ces informations sont difficiles à obtenir à l'aide de systèmes de vision conventionnels lors d'une manipulation en continu, car elles sont généralement occluses, coûteuses à interpréter et parfois inexactes ». Le MIT s'est donc basé sur la méthode utilisée par les êtres humains pour démêler ou nouer des nœuds et a créé un robot dont la pince dispose d'un revêtement doux.

Grâce à des capteurs, celui-ci peut connaître en temps réel la position exacte de l'objet entre ses « doigts », mais aussi son épaisseur ou le matériau qui le constitue. Il peut ainsi adapter sa position ou la pression qu'il exerce en fonction de la tâche à effectuer. Ces capteurs fournissent des informations tactiles en haute résolution en utilisant une technologie baptisée « GelSight ».

Des applications possibles dans le quotidien

Dans une vidéo, le CSAIL montre la capacité du robot à saisir un câble et à le brancher sur un appareil. Il y coopère avec une autre pince afin de déterminer lorsque le câble est tiré au maximum et ne pas risquer de l'arracher.

Les opérations semblent simplistes. Elles présagent pourtant une multitude d'applications possibles. Le MIT voit un potentiel dans la vie quotidienne (comme le pliage des vêtements) ou la production de câbles dans l'industrie. Il envisage même une utilisation en médecine, pour la réalisation de sutures en chirurgie.

Il reste cependant un peu de travail à effectuer sur ce robot, qui peine encore à retirer un câble branché lorsque celui-ci se trouve à l'extrémité du doigt. Pour les chercheurs, cela est dû à la forme incurvée de la pince, qu'ils cherchent désormais à améliorer.

Sources : CSAIL, Engadget, TechCrunch

2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Enfin des nouvelles de Squadron 42, le mode solo de Star Citizen ?
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
Une Porsche de 1979 aux couleurs des premiers ordinateurs d'Apple, ça vous fait envie ?
scroll top