Orange : meilleur opérateur mobile selon l'UFC - Que Choisir

Par ,
le lundi 26 février 2018
Le comparatif établi par UFC-Que Choisir a récompensé Orange comme meilleure opérateur mobile français.

Pour la troisième année consécutive, Orange devance les trois autres opérateurs: SFR, Free et Bouygues.

Orange, premier fournisseur en 4G


Comme l'année dernière et l'année précédente, Orange est arrivé premier du classement des opérateurs mobiles réalisé par l'association UFC-Que Choisir. Il a obtenu une note moyenne de 13,8/20 et distance d'un point ses concurrents les plus proches Bouygues et Free. La lanterne rouge SFR n'a de son côté obtenu que 8 points sur 20.

Orange a tout d'abord été distingué pour sa couverture 4G en France. Il recouvre en effet 65 % du territoire, ce qui en fait le premier opérateur en terme d'antennes 4G. C'est Free qui est le plus en difficulté dans ce domaine avec seulement 48 % du territoire recouvert. L'opérateur s'est ensuite illustré sur la satisfaction client pour son offre Sosh. 95 % des clients reconnaissent être contents des services proposés, soit 1 % de plus que pour les abonnés Free. SFR, connu pour ne pas présenter de service client attractif, n'a reçu que 65 % d'avis positifs. Néanmoins, l'association UFC-Que Choisir reconnaît que l'opérateur a fait des efforts pour diversifier son offre dernièrement

antenne relais mobile


SFR en progression


Il reste encore des progrès à faire du côté de la filiale d'Altice, qui n'a même pas eu la moyenne à l'évaluation d'UFC Que-Choisir. Mais l'association constate que l'opérateur a investi pour améliorer sa relation client et étendre son réseau 4G. Ce dernier critère de notation est notamment l'un des points forts de SFR. Or, la couverture des réseaux mobiles est l'un des enjeux majeurs du marché des opérateurs.

L'arrivée dans les années à venir de la 5G pourrait changer la donne. Orange, déjà premier fournisseur en 4G investit beaucoup dans ce nouveau réseau pour asseoir sa domination. SFR compte bien lui aussi tirer son épingle du jeu, d'autant plus que les recettes du fournisseur proviennent plus de ses abonnements mobiles que de ses offres box.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36