4G : l'Ofcom autorise Everything Everywhere à réutiliser ses fréquences 2G

En Grande-Bretagne, le régulateur des Télécoms vient d'autoriser Everything Everywhere à réutiliser ses propres fréquences pour le très haut débit mobile (4G). L'opérateur pourra ainsi proposer ses offres avant le reste de la concurrence.

00FA000004959678-photo-4g-logo-sq-gb.jpg
L'Ofcom vient de rendre sa décision au sujet de la possibilité pour les opérateurs présents sur le territoire britannique de réutiliser leurs fréquences pour la 4G. En 2011, le régulateur avait déjà autorisé l'utilisation de spectres 2G (texte et voix) pour la 3G. Il applique désormais le même raisonnement en l'étendant au très haut débit mobile.

Everything Everywhere, la coentreprise fondée par France Télécom et Deutsche Telekom va donc pouvoir étoffer ses services 4G en y ajoutant la bande de fréquences de 1 800 MHz. L'Ofcom juge ainsi que cet apport va « fournir des bénéfices significatifs aux consommateurs et il n'y a aucun risque que ces avantages aboutissent à des pratiques de concurrence déloyale ». L'opérateur pourra en effet ajouter cette fréquence à celles qu'il obtiendra dans le cadre de l'octroi des licences 4G.

De son côté, le concurrent Vodafone n'a pas apprécié la décision de l'Ofcom. L'opérateur considère que cette autorisation va permettre au numéro 1 du marché britannique de la téléphonie mobile d'affirmer encore un peu plus sa position. Un porte-parole du groupe considère que le régulateur a « bafoué grossièrement les intérêts du consommateur, des entreprises et de l'économie dans son ensemble en refusant d'examiner comme cela s'imposait l'accroc à la concurrence que représente le fait de laisser un seul opérateur proposer des services avant que les bases d'un marché 4G concurrentiel aient été posées ».

La concurrence devra en effet attendre le début de l'année prochaine pour que les enchères visant à attribuer les licences 4G soient lancées. Malgré ces critiques, Everything Everywhere est autorisé à présenter ses premières offres 4G dès le 11 septembre prochain. En France, l'Arcep à, pour sa part, lancé le 31 juillet dernier une consultation portant sur la réutilisation des fréquences. Cette dernière est d'ailleurs toujours ouverte aux personnes concernées jusqu'au 28 septembre prochain.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Idéal pour le télétravail, cet ordinateur HP Chromebook passe à moins de 300€ !
Mini-LED à l’assaut de l’OLED ? On fait le point sur cette ambitieuse technologie LCD
Portal : un fan du jeu a transformé son Alexa en une GLaDOS plus vraie que nature
Test du Moustache Friday 27 FS Speed : un speedbike efficace, mais aussi des contraintes
Un prototype du Cybertruck de Tesla se pavane dans les rues de New-York
Cookies walls : la bourse ou la vie (privée) ?
Comparatif des meilleurs NAS (2021)
Avis Binance (2021) : le meilleur exchange crypto du marché, pour débutants comme pour traders aguerris
Bomberman : pionnier du Battle royale et roi du multijoueurs local
Meilleur hébergeur : le comparatif 2021 des meilleurs hébergeurs de site web
Haut de page