Netgear combine Plex Media Server, Wi-Fi à 4,6 Gb/s et filaire à 10 Gb/s dans un routeur

21 octobre 2016 à 18h27
0
C'est définitivement la semaine du très haut débit : après le CFexpress à 8 Go/s, la 5G à 5 Gb/s et l'Ethernet à 10 Gb/s, voici le Wi-Fi à 4,6 Gb/s !

Netgear a annoncé le Nighthawk X10, qu'il présente comme « le routeur (grand public) le plus rapide du monde ». Il détient effectivement plusieurs records, notamment celui du plus cher du marché.

0230000008578252-photo-netgear-nighthawk-x10.jpg

Du Wi-Fi à 4,6 Gb/s

Pour commencer, ce Netgear référence R9000 est le second point d'accès Wi-Fi 802.11ad du marché, derrière le TP-Link Talon AD7200. Tout comme ce dernier, il revendique un débit maximal cumulé de 7200 Mb/s.

Il offre pour ce faire du 802.11ac MIMO 4x4 double bande, soit 800 Mb/s sur la bande des 2,4 GHz et 1733 Mb/s sur celle des 5 GHz, ainsi que du 802.11ad 1x1 sur la bande des 60 GHz, à 4600 Mb/s. On trouve désormais quelques ordinateurs compatibles avec cette norme, aussi appelée WiGig, mais il faut préciser qu'elle ne fonctionne qu'à très courte distance.

Du filaire à 10 Gb/s

En matière de réseau filaire, ce routeur ne se contente pas des quatre ports Gigabit Ethernet et du cinquième port WAN habituels. Il dispose effectivement de six ports Gigabit, mais aussi d'un emplacement SFP+ pouvant accueillir un module optionnel à 10 Gb/s (à partir de 100 euros pour un câble tout-en-un).

L'intérêt de ce port est toutefois fort limité dans un contexte domestique. Les NAS équipés ou équipables d'un tel port sont encore excessivement chers. Et faute d'un second port 10 Gb/s, ce port permet surtout de transférer à pleine vitesse simultanément depuis plusieurs ordinateurs, une situation rarissime à domicile. Le routeur permet néanmoins l'agrégation de deux ports, soit un débit maximal de 2 Gb/s en filaire, et en pratique le WiGig peut atteindre plus ou moins 1,5 Gb/s.

0230000008578254-photo-netgear-nighthawk-x10.jpg

Plex Media Server et transcodage à bord

Le Nighthawk X10 offre enfin des prestations dignes d'un NAS haut de gamme. Il embarque effectivement un Plex Media Server et assure même le transcodage des vidéos pour les diffuser sur toutes sortes d'appareils. Les vidéos sont stockées sur un disque dur externe USB 3.0 de l'utilisateur.

Il repose pour ce faire sur une puce Annapurna Labs AL-314, comportant un CPU à quatre cœurs ARM Cortex-A15 à 1,7 GHz, similaire à l'AL-514 du Synology DS2015xs, un NAS à 1 200 euros.

03E8000008578256-photo-netgear-nighthawk-x10.jpg

Ce Netgear R9000 Nighthawk X10 est disponible dès à présent pour la coquette somme de... 500 dollars HT (l'équivalent de 550 euros TTC). C'est le prix à payer pour accéder dès maintenant à ces nouvelles technologies, qui sont des standards et qui finiront par se démocratiser dans quelques années.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top