Le contrôle parental Google Family Link bientôt intégré à l'application "Bien-être" sur Android

Yvonne Gangloff Contributrice
18 juillet 2019 à 19h32
0
Controle parental

La dernière version bêta de la section « Bien-être numérique » permet d'ores et déjà d'accéder au contrôle parental Family Link.

Ce contrôle parental avait été annoncé en mai, lors de la Google I/O.

Promouvoir la santé et le bien-être en une seule application


L'un des objectifs de l'application « Bien-être numérique » de Google, est d'inciter les utilisateurs à trouver un meilleur équilibre dans leurs usages des technologies. C'est donc pour accompagner les enfants et leurs familles en ce sens que Google à choisi d'y intégrer Family Link, son outil de contrôle parental.

Selon Google, cela devrait permettre aux parents de mieux gérer les usages de leurs enfants, en contrôlant le temps que leurs progénitures passent sur leurs smartphones, en limitant leur temps de navigation ou encore en modérant l'utilisation de certaines applications.

L'arrivée du contrôle parental dans la section « Bien-être numérique » induit néanmoins quelques modifications : tout d'abord le nom de l'application a été revu pour laisser place à « Bien-être numérique et contrôle parental » sur les appareils Android Q et Pie. En outre, l'outil permettant de configurer et connecter des contrôles parentaux apparaît désormais en premier plan sur l'application.

Deux applications qui permettent de gérer le temps connecté


Well-being, ou bien-être numérique, est, initialement, une application qui permet d'avoir un aperçu de vos habitudes numériques. L'application recense notamment la fréquence à laquelle vous ouvrez les applications, le nombre de notifications reçues chaque jour et surtout la fréquence à laquelle vous déverrouillez votre smartphone.

L'application Family Link, permet quant à elle de surveiller le temps que passe votre enfant devant son écran. Il vous est alors proposé de choisir un créneau horaire durant lequel ce dernier pourra se servir du smartphone, de couper le Wi-Fi si besoin, mais aussi de connaître sa position ou de lui imposer un temps de connexion limité par jour.

L'application de contrôle parental intégrée dans celle du bien-être pourrait donc être un vrai gain de praticité pour les parents utilisateurs : en effet, en plus de contrôler leur temps passé sur leurs smartphones, il peuvent veiller à ce que font leurs enfants et limiter leur usage de certaines applications.

Source : 9 to 5 Google
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
Amazon sous le feu des critiques pour ses nouveaux emballages non recyclables
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top