Sécurité : un ver s'attaquerait au réseau électrique US

20 juillet 2010 à 11h07
0
L'éditeur slovaque Eset met en garde contre une nouvelle menace. Le ver Win32/Stuxnet viserait les systèmes de surveillance industrielle aux États-Unis et en Iran en utilisant une vulnérabilité dans Windows Shell.
00FA000000048963-photo-hauts-d-bits-lignes-electriques.jpg

Au delà de cette mise à jour, l'éditeur explique que ce malware s'intéresse de près à un système d'informations, bien connu de certains, appelé SCADA. Le Supervisory Control And Data Acquisition (télésurveillance et acquisition de données) est, en effet, au centre des attentions. Pour cause, il regroupe des systèmes utilisés dans certaines industries, notamment l'ingénierie électrique.

Le réseau électrique est justement une des infrastructures récemment montrée du doigt par l'Administration Obama dans le cadre de sa politique de cyber-défense. Le débat a même été introduit auprès des responsables politiques américains afin de regrouper au sein d'une seule agence un « bureau chargé de la politique du cyber-espace », une sorte de Centre national de la cyber-sécurité et des communications.

Cette nouvelle entité sera chargée de travailler avec les firmes pour établir des obligations de sécurité particulières, notamment pour le réseau électrique, Internet ou d'autres infrastructures critiques.

Il semble donc que les officiels américains, tout comme les responsables de sociétés craignent qu'un malware ne parvienne à infiltrer ce réseau SCADA par le biais d'une entreprise trop peu sécurisée. C'est un peu le scénario de ce ver qui, selon Eset, est un malware assisté par ordinateur pour l'espionnage industriel aux Etats-Unis, en Iran et en Russie.

Pourtant, la menace n'est pas nouvelle. En juin 2008, la société Citect et son système de protection CitectSCADA était déjà au centre de la même controverse. Des failles dans ses barrières de sécurité auraient été décelées alors que la société est une filiale de l'équipementier énergétique Schneider Electric. Un patch de sécurité avait alors été réalisé... cinq mois après la notification des chercheurs.

Cette fois, il semble qu'un patch Microsoft devrait combler ce type faille prochainement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top