Banana Pi sort la BPI R64, "comme un Raspberry" pour faire votre propre routeur

14
BPI R64-2.jpg
© Banana Pi via MiniMachines

Concevoir sa propre solution réseau sur le modèle d'un Raspberry Pi, c'est le concept de Banana Pi avec sa BPI R64, une carte qui embarque tout ce qu'il faut pour se créer un routeur personnalisé.

Contre un peu plus de 60 euros (68 dollars sur Aliexpress), la Banana Pi BPI R64 s'arme d'une palanquée de ports et d'une configuration suffisante pour remplir sa vocation de solution réseau en devenir. On y retrouve un SoC MT7622 signé MediaTek (qui arbore deux cores ARM Cortex-A53 cadencés à 1,35 GHz) couplé à 1 Go de mémoire vive et 8 Go de stockage en eMMC.

Une connectique relativement complète pour des possibilités variées

Côté connectique, Banana Pi propose quatre ports Ethernet Gigabit, deux ports permettant d'ajouter des cartes Wi-Fi 5 dédiées, un port SATA pour ajouter du stockage à la carte et deux entrées Mini PCIe 2.0 qui pourront servir à ce même objectif. Comme le détaille MiniMachines, la BPI R64 embarque par ailleurs une entrée USB 3.0, un lecteur de cartes micro SD et un capteur infrarouge.

BPI R64-1.jpg
© Banana Pi via MiniMachines

Un slot pour carte SIM est aussi de la partie. L'exploiter impliquera toutefois d'ajouter à l'ensemble une carte Modem 4G via l'un des deux ports Mini PCIe 2.0. Enfin, un module PoE peut lui aussi être greffé à la carte, mais cela nécessitera une dépense supplémentaire d'une dizaine d'euros (via la carte PoE BPI-7402, proposée en option). Notons en outre la présence du traditionnel header GPIO 40 pins.

Un OS peu attractif et des frais de port qui cognent

Comme pointé par CNX Software, si la carte BPI R64 a copieusement évolué sur le plan matériel depuis son annonce initiale l'année dernière, le système d'exploitation proposé par défaut par Banana Pi ne peut se targuer du même constat. Le groupe offre en effet Linux 4.4 BSP, qui n'a pas reçu de mise à jour depuis huit mois. En alternative, Banana Pi indique que sa carte est supportée par OpenWrt en passant par Linux 4.14 ou 4.19. Ubuntu Server 16.04 LTS, Debian 10 Buster Lite, et « AArch64 Linux Lite », tous basés sur Linux 4.19, sont également proposés par la société. De quoi prouver, s'il le fallait, l'inutilité de Linux 4.4 BSP.

Autre caillou dans la chaussure, tout du moins pour les acheteurs français, Banana Pi réclame pas moins de 26 euros de frais de port sur sa boutique officielle... et ce par article commandé. Des frais qui portent le prix global de la BPI R64 à près de 90 euros. On vous laisse donc juges de sa pertinence à l'heure actuelle.

Source : MiniMachines
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
9
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Gears 5 est le tout premier AAA a être parfaitement accessible aux sourds et malentendants
Netflix introduit une nouvelle fonctionnalité
Les caisses automatiques à reconnaissance faciale sont une réalité en Chine
Tom-Tom lance son véhicule de test entièrement autonome
Leaders de la tech' et gouvernements veulent davantage de drones en Afrique
Pour mieux orienter les parents, PEGI lance une application filtrant les jeux
En Inde, le machine learning pour lutter contre la fraude fiscale
SNK dévoile le Neo-Geo Arcade Stick Pro, une nouvelle manette/console ?
Selon Ferrari, les sportives hybrides ont un vrai souci de poids
Apple pourrait adopter le scanner d'empreinte sous écran pour ses prochains iPhone
Haut de page