Windows 10 IoT sur Raspberry Pi : pour qui et pour quoi faire ?

30 avril 2015 à 13h07
0
Windows 10 pour Raspberry Pi est disponible ! Du moins une version préliminaire. Mais pour quoi faire ? Faisons le point sur sa vocation, pas si évidente, sur de telles plateformes.

Microsoft a profité hier de la conférence inaugurale de la Build 2015, son colloque destiné aux développeurs et aux inventeurs (makers), pour détailler et publier l'Insider Preview de Windows 10 IoT Core. C'est, comme son nom l'indique, l'édition dédiée à l'Internet des objets, aux objets connectés, et qui est compatible avec des ordinateurs mono-carte comme le Raspberry Pi 2 ou avec des microcontrôleurs comme les Arduino.

0190000007884573-photo-raspberry-pi-2.jpg
Une édition spéciale de Windows 10 débarque sur Raspberry Pi 2. Crédit : Adafruit

Windows sous le capot d'objets connectés



Mais contrairement à ce que certains espéraient depuis que la fondation Raspberry Pi a annoncé que son nouveau modèle pourrait exécuter Windows 10, le single-board computer ne pourra pas faire office d'ordinateur Windows à part entière.

Windows 10 IoT est plutôt une alternative à Linux en tant que système d'exploitation minimaliste pour la conception d'appareils répondant à des usages spécifiques, dans les secteurs de la domotique, de la robotique et de l'automatisation, entre autres. Par rapport à Linux, il permet d'utiliser les technologies de développement de Microsoft, plébiscitées par de nombreux développeurs. Elles permettent en l'occurrence de développer des applications avec les multiples langages de programmation pris en charge par Visual Studio 2015 (disponible lui aussi en avant-première), puis de les tester directement sur un ordinateur Windows 10, avant de les compiler pour les faire fonctionner dans un produit final.

Windows 10 IoT ne se destine donc pas au grand public, pas à l'utilisateur final.

01E0000008023668-photo-windows-10-iot-core-insider-preview-default-app.jpg
L'interface de Windows 10 IoT au premier démarrage

Une interface graphique et de véritables applications malgré tout



Pour autant, le système d'exploitation dispose bien d'une interface graphique. Il peut exécuter des applications Windows dites universelles. Sous le capot, Windows 10 IoT est d'ailleurs un proche cousin de l'édition Windows Phone de Windows 10, avec lequel il partage notamment l'amorceur EFI. Mais l'édition IoT est mono-tâche et est même dépourvue de bureau, d'écran démarrer ou d'un quelconque lanceur d'application. L'appareil est configuré à distance, en ligne de commande, pour démarrer sur l'application nécessaire à son fonctionnement. On peut néanmoins imaginer dépasser l'Internet des objets et faire fonctionner de véritables applications interactives, un lecteur multimédia par exemple.

08023670-photo-arduino-uno.jpg
Windows 10 IoT est certifié pour certains Arduino, le microcontrôleur à bas coût

Windows 10 IoT Core Insider Preview, présentée par Microsoft comme une version embryonnaire destinée à déclencher des échanges, est disponible dès à présent. Nous risquons donc de voir apparaitre des solutions Windows pour Raspberry Pi ces prochaines semaines.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top