Windows 10 IoT sur Raspberry Pi : pour qui et pour quoi faire ?

30 avril 2015 à 13h07
0
Windows 10 pour Raspberry Pi est disponible ! Du moins une version préliminaire. Mais pour quoi faire ? Faisons le point sur sa vocation, pas si évidente, sur de telles plateformes.

Microsoft a profité hier de la conférence inaugurale de la Build 2015, son colloque destiné aux développeurs et aux inventeurs (makers), pour détailler et publier l'Insider Preview de Windows 10 IoT Core. C'est, comme son nom l'indique, l'édition dédiée à l'Internet des objets, aux objets connectés, et qui est compatible avec des ordinateurs mono-carte comme le Raspberry Pi 2 ou avec des microcontrôleurs comme les Arduino.

0190000007884573-photo-raspberry-pi-2.jpg
Une édition spéciale de Windows 10 débarque sur Raspberry Pi 2. Crédit : Adafruit

Windows sous le capot d'objets connectés

Mais contrairement à ce que certains espéraient depuis que la fondation Raspberry Pi a annoncé que son nouveau modèle pourrait exécuter Windows 10, le single-board computer ne pourra pas faire office d'ordinateur Windows à part entière.

Windows 10 IoT est plutôt une alternative à Linux en tant que système d'exploitation minimaliste pour la conception d'appareils répondant à des usages spécifiques, dans les secteurs de la domotique, de la robotique et de l'automatisation, entre autres. Par rapport à Linux, il permet d'utiliser les technologies de développement de Microsoft, plébiscitées par de nombreux développeurs. Elles permettent en l'occurrence de développer des applications avec les multiples langages de programmation pris en charge par Visual Studio 2015 (disponible lui aussi en avant-première), puis de les tester directement sur un ordinateur Windows 10, avant de les compiler pour les faire fonctionner dans un produit final.

Windows 10 IoT ne se destine donc pas au grand public, pas à l'utilisateur final.

01E0000008023668-photo-windows-10-iot-core-insider-preview-default-app.jpg
L'interface de Windows 10 IoT au premier démarrage

Une interface graphique et de véritables applications malgré tout

Pour autant, le système d'exploitation dispose bien d'une interface graphique. Il peut exécuter des applications Windows dites universelles. Sous le capot, Windows 10 IoT est d'ailleurs un proche cousin de l'édition Windows Phone de Windows 10, avec lequel il partage notamment l'amorceur EFI. Mais l'édition IoT est mono-tâche et est même dépourvue de bureau, d'écran démarrer ou d'un quelconque lanceur d'application. L'appareil est configuré à distance, en ligne de commande, pour démarrer sur l'application nécessaire à son fonctionnement. On peut néanmoins imaginer dépasser l'Internet des objets et faire fonctionner de véritables applications interactives, un lecteur multimédia par exemple.

08023670-photo-arduino-uno.jpg
Windows 10 IoT est certifié pour certains Arduino, le microcontrôleur à bas coût

Windows 10 IoT Core Insider Preview, présentée par Microsoft comme une version embryonnaire destinée à déclencher des échanges, est disponible dès à présent. Nous risquons donc de voir apparaitre des solutions Windows pour Raspberry Pi ces prochaines semaines.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top