Pour percer sur le marché des tablettes, Intel s'associe à Rockchip

28 mai 2014 à 16h58
0
Alors qu'Intel domine depuis des années le marché des processeurs x86 à destination des PC, le fondeur a raté le virage de la mobilité. Pour se faire une place, Intel annonce la signature d'un accord stratégique avec le chinois Rockchip. Le but ? Etre présent dans les tablettes Android entrée de gamme.

L'histoire d'Intel dans la mobilité ne se résume pas à une sinécure... Loin s'en faut. Avec sa vision (ou volonté) de proposer la même architecture x86 du tablettes et smartphones. Car si les designs d'Intel sont d'ordinaire convaincants dès lors qu'il s'agit de puissance de calcul, le fondeur a fait l'erreur de ne pas réserver ses finesses de gravure les plus avancées à ses premiers SoC Atom, et dans un autre registre Intel a peut être trop cru en Windows... au détriment d'Android.

Quoi qu'il en soit, Intel tente de pallier ces erreurs de jeunesse depuis quelques temps déjà. Le fondeur adresse le marché Android, mais il est difficile de se faire une place sur celui-ci à l'ombre de Qualcomm et d'acteurs de type MediaTek qui cannibalisent un marché toujours plus orienté vers l'entrée de gamme. Histoire de se positionner sur ce marché, Intel a signé un accord avec Rockchip, une société sans usine qui développait jusqu'à présent des SoC ARM. Le but étant de proposer une plate-forme Intel à bas prix, en dessous des 150 dollars, pour les tablettes Android. A cet effet, les nouveaux partenaires évoquent la plate-forme SoFIA avec un SoC SoFIA quadri-coeurs Intel x86 et un modem 3G Intel. Celle-ci devrait voir le jour en 2015, dans le courant du premier semestre.

La roadmap SoFIA comptait déjà un SoC double coeur attendu pour le troisième trimestre de cette année. Un SoC peut être pas suffisamment au goût du jour pour le marché entrée de gamme, expliquant ainsi cette annonce. Intel est peu disert sur le fonctionnement de cet accord et on ne sait pas exactement qui va faire quoi. On imagine que les ingénieurs de Rockchip et ceux d'Intel travailleront de concert alors qu'il n'est pas exclu de voir un SoC SoFIA avec des coeurs Intel Atom x86 (Silvermont) avec et partie graphique tierce, autrement dit un Mali. Dans tous les cas Rockchip va pouvoir être le premier à commercialiser des puces x86 sous licence Intel. En termes de volume enfin, Rockchip a fourni pas loin de 40 millions de puces pour tablettes l'an dernier : une part de marché conséquente qui intéresse évidemment Intel, alors qu'Intel et Rockchip pourront tous les deux commercialiser les SoC SoFIA.

0190000007064606-photo-logo-intel.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 15h12
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
scroll top