COMPUTEX 2019 - ARM annonce ses nouveaux CPU et GPU, les Cortex-A77 et Mali-G77

le 27 mai 2019 à 15h42
0
banner_computex_2018_WtA6.jpg

Lors du Computex, ARM a annoncé ses processeurs et ses GPU de nouvelle génération, sur lesquels le processeur de votre prochain téléphone sera probablement basé.

Les nouvelles puces comprennent le processeur Cortex-A77 et le processeur graphique Mali-G77. Elles incluent des améliorations significatives.

Tour d'horizon des nouveautés : Cortex-A77, Mali-G77


Concernant le Cortex-A77, ARM promet des expériences améliorées d'apprentissage automatique et de réalité mixte grâce à une amélioration de 20 % de l'IPC par rapport à la dernière génération (le Cortex-A76). Il s'agit d'une conception de 7 nm et, selon ARM, les performances de l'apprentissage automatique ont été multipliées par 35 au cours des deux dernières générations.

Vient ensuite le GPU Mali-G77, construit sur la nouvelle architecture de Valhall. Cela devrait permettre une amélioration de 40 % des performances par rapport au Mali-G76, avec une efficacité énergétique améliorée de 30 % et une densité de performances également supérieure de 30 %. ARM promet aussi une augmentation de 60 % des performances d'apprentissage automatique.

Le nouveau processeur Cortex-A77 et le processeur graphique Mali-G77 devraient tous les deux se retrouver dans les smartphones, bien que, lorsque les puces ARM apparaissent dans des appareils, elles sont généralement renommées par Qualcomm et par d'autres titulaires. Par ailleurs, ces titulaires de licence peuvent également modifier la conception et la vitesse d'horloge d'ARM, en fonction de leur contrat.

Ce n'est pas tout !


ARM a également annoncé un nouveau processeur ML (Machine Learning), qui est inclus dans la plateforme de calcul d'apprentissage machine Project Trillium d'ARM, en plus du cadre logiciel NN. L'idée est d'ajouter une unité de traitement neuronale (NPU) dédiée aux chipsets. ARM dit qu'elle augmente son efficacité énergétique par deux et ses techniques de compression de la mémoire par trois. ARM a également annoncé qu'il comprend cinq TOPS (billions d'opérations par seconde) par Watt.

Le Project Trillium, ainsi que le nouveau processeur de ML qui en découle, sont conçus spécifiquement pour le marché de la téléphonie mobile, dans une optique de détection des objets. C'est cette détection d'objets, par exemple, qui permet au logiciel d'un smartphone d'identifier un élément au premier plan et d'effacer l'arrière-plan flou, créant ainsi un « mode portrait » par ordinateur, imitant l'effet bokeh des objectifs.

Ces nouvelles technologies apparaîtront très probablement dans nos smartphones ou ordinateurs portables dotés d'un système ARM d'ici 2020.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

L'utilisation de Bitcoin génèrerait autant de CO2... que la ville de Las Vegas
Uber veut livrer des Big Mac par drone d'ici trois ans
IBM fait débattre une IA sur la légalisation du cannabis
Doom Eternal supportera aussi le Ray Tracing
Debian 10
Google Street View vous permet d’entrer dans la maison d’Anne Frank
Du sel découvert sur la surface d'Europe, la lune de Jupiter
Cyberpunk 2077 : le jeu pourra être terminé sans tuer personne
WhatsApp veut assainir l'utilisation de sa plateforme, en commençant par les entreprises
DJI se met aux robots de combat... éducatifs
scroll top