COMPUTEX 2019 - ARM annonce ses nouveaux CPU et GPU, les Cortex-A77 et Mali-G77

27 mai 2019 à 15h42
0
banner_computex_2018_WtA6.jpg

Lors du Computex, ARM a annoncé ses processeurs et ses GPU de nouvelle génération, sur lesquels le processeur de votre prochain téléphone sera probablement basé.

Les nouvelles puces comprennent le processeur Cortex-A77 et le processeur graphique Mali-G77. Elles incluent des améliorations significatives.

Tour d'horizon des nouveautés : Cortex-A77, Mali-G77

Concernant le Cortex-A77, ARM promet des expériences améliorées d'apprentissage automatique et de réalité mixte grâce à une amélioration de 20 % de l'IPC par rapport à la dernière génération (le Cortex-A76). Il s'agit d'une conception de 7 nm et, selon ARM, les performances de l'apprentissage automatique ont été multipliées par 35 au cours des deux dernières générations.

Vient ensuite le GPU Mali-G77, construit sur la nouvelle architecture de Valhall. Cela devrait permettre une amélioration de 40 % des performances par rapport au Mali-G76, avec une efficacité énergétique améliorée de 30 % et une densité de performances également supérieure de 30 %. ARM promet aussi une augmentation de 60 % des performances d'apprentissage automatique.

Le nouveau processeur Cortex-A77 et le processeur graphique Mali-G77 devraient tous les deux se retrouver dans les smartphones, bien que, lorsque les puces ARM apparaissent dans des appareils, elles sont généralement renommées par Qualcomm et par d'autres titulaires. Par ailleurs, ces titulaires de licence peuvent également modifier la conception et la vitesse d'horloge d'ARM, en fonction de leur contrat.

Ce n'est pas tout !

ARM a également annoncé un nouveau processeur ML (Machine Learning), qui est inclus dans la plateforme de calcul d'apprentissage machine Project Trillium d'ARM, en plus du cadre logiciel NN. L'idée est d'ajouter une unité de traitement neuronale (NPU) dédiée aux chipsets. ARM dit qu'elle augmente son efficacité énergétique par deux et ses techniques de compression de la mémoire par trois. ARM a également annoncé qu'il comprend cinq TOPS (billions d'opérations par seconde) par Watt.

Le Project Trillium, ainsi que le nouveau processeur de ML qui en découle, sont conçus spécifiquement pour le marché de la téléphonie mobile, dans une optique de détection des objets. C'est cette détection d'objets, par exemple, qui permet au logiciel d'un smartphone d'identifier un élément au premier plan et d'effacer l'arrière-plan flou, créant ainsi un « mode portrait » par ordinateur, imitant l'effet bokeh des objectifs.

Ces nouvelles technologies apparaîtront très probablement dans nos smartphones ou ordinateurs portables dotés d'un système ARM d'ici 2020.
9 réponses
6 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
AMD dévoilerait ses Radeon RX 5500 XT et RX 5600 dans le mois à venir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top