AMD Richland : les APU A10-6800K et A10-6700 en test

01 juillet 2013 à 17h35
0
0000005F05673252-photo-amd-logo.jpg
À quelques jours du lancement d'Haswell, la nouvelle micro-architecture de processeurs Intel (souvenez-vous Intel Core i7 4770K : Haswell et les Core de 4e génération), AMD renouvellait son offre en matière d'APU, ces processeurs tout-en-un avec cœur graphique intégré. Lancés en octobre dernier, les APU Trinity sont aujourd'hui remplacées par Richland, y compris sur nos PC de bureau.

Un lancement inattendu puisqu'initialement, AMD avait prévu, pour succéder à Trinity, l'APU Kaveri. Finalement en retard, Kaveri ne verra pas le jour dans l'immédiat... AMD nous propose donc Richland comme annoncé au CES en début d'année. Mais que faut-il attendre de Richland sur les PC de bureau ?

014A000006065344-photo-amd-richland-box.jpg

Boîte d'APU AMD : observez bien le rendu artistique du processeur. Visiblement les artistes d'AMD ont oublié que les APU ne ressemblent pas à des processeurs Intel sans broche...


AMD Richland : Trinity en version 1.1 ?

Disons-le tout de go, les processeurs Richland ne profitent d'aucune nouveauté sur le plan architectural face à Trinity. Toujours gravées en 32 nm avec 1,3 milliard de transistors, les puces Richland ont en effet recours à des cœurs x86 de génération Piledriver alors que le graphique intégré est toujours de type VLIW4 (et non Graphic Core Next comme sur les dernières Radeon de bureau).

012C000006065346-photo-amd-richland-die.jpg

Die Richland

Mais alors que reste-t-il à Richland face à Trinity ? Deux nouveautés à la marge : un nouvel algorithme de gestion de l'énergie et de nouveaux états de fonctionnement du processeur, les P-States. Pour mémoire, ceux-ci influent sur le Turbo en ajustant coefficient multiplicateur et tension d'alimentation du processeur à la volée. Un Turbo qui reste toujours aussi problématique chez AMD puisque la fréquence maximale annoncée n'est en pratique jamais atteinte, comme nous le verrons.

Après ce rapide tour des nouveautés, précisons que physiquement les processeurs Richland se présentent toujours au format Socket FM2 alors qu'ils sont compatibles avec les cartes mères à ce format, moyennant - si nécessaire - une mise à jour du BIOS.

AMD A10-6800K et AMD A10-6700

Pour ce test, AMD nous a fait parvenir deux APU Richland avec les modèles A10-6800K et A10-6700. L'A10-6800K est une APU quadruple-cœurs cadencée à 4,1 GHz en fréquence de base avec un turbo annoncé à 4,4 GHz. Si nous insistons sur la formulation « turbo annoncé » c'est que durant nos tests nous n'avons pas observé les fréquences avancées par AMD. Ainsi notre A10-6800K n'a jamais vu son turbo dépasser les 4,3 GHz...

01E0000006065620-photo-amd-richland-apu.jpg

Pour le reste, l'A10-6800K dispose d'un cache de second niveau qui est ici de 4 Mo et le graphique intégré est un Radeon HD 8670D avec 384 processeurs de flux et une fréquence de fonctionnement de 844 MHz. AMD annonce un TDP de 100 Watts.

01C2000006068392-photo-amd-richland-igp-driver.jpg

Plus modeste, l'APU A10-6700 reprend les mêmes caractéristiques, mais voit sa fréquence diminuer avec 3,7 GHz de base et 4,3 GHz annoncés en turbo. Là encore, selon nos tests, le turbo ne dépasse en pratique pas les 4,2 GHz. Le circuit graphique intégré est similaire alors que le TDP tombe à 65 Watts.

0127000006065478-photo-amd-richland-cpu-z-a10-6800k.jpg
0127000006065476-photo-amd-richland-cpu-z-a10-6700.jpg

Les APU A10-6800K et A10-6700 vues par CPU-Z


Face à Trinity donc, le principal changement concerne la fréquence de fonctionnement qui augmente de 200 MHz si l'on compare l'A10-5800K à l'A10-6800K. L'autre changement c'est le contrôleur mémoire DDR3 embarqué qui passe à 2133 MHz contre 1866 MHz précédemment. Mais attention, ce changement ne concerne que l'A10-6800K et pas l'A10-6700 qui se borne à la prise en charge de la DDR3-1866 MHz.
0000008C05146328-photo-corsair-air-series-dans-un-carbide-300r.jpg
Pour tester les performances des nouvelles APU Richland, nous avons utilisé la plateforme suivante :
  • Carte mère Asus F2A85M-Pro (BIOS 6105),
  • 2x 4 Go mémoire DDR3-2133 Corsair @1600MHz,
  • SSD Corsair Neutron GTX 240 Go + Intel 520 Series 240 Go,
  • Carte graphique AMD Radeon HD 7970
C'est sous Windows 8 64 bits que nous effectuons nos tests, et cette plate-forme en Socket FM2 nous permet de tester les APU A10-6800K et A10-6700, mais aussi l'A10-5800K, de génération Trinity.
  • Carte mère Asus Crosshair V Formula,
  • 2x 4 Go mémoire DDR3-2133 Corsair @1600MHz,
  • SSD Corsair Neutron GTX 240 Go + Intel 520 Series 240 Go,
  • Carte graphique AMD Radeon HD 7970
Sur cette plate-forme toujours en Windows 8 64 bits, nous testerons le processeur AMD FX 8350, le plus rapide de la gamme AMD avant l'annonce des nouveaux modèles à 5 GHz dont nous n'avons toujours pas vu la couleur.
  • Carte mère Asus Z87-Deluxe (BIOS 1007),
  • 2x 4 Go mémoire DDR3-2133 Corsair @1600MHz,
  • SSD Corsair Neutron GTX 240 Go + Intel 520 Series 240 Go,
  • Carte graphique AMD Radeon HD 7970
Opérant sous Windows 8 64 bits, cette plate-forme en Socket LGA-1150 nous permet de tester les processeurs Haswell. Nous retenons ici les Core i5 4430 et 4670K. Et comme les Core i3 ne sont toujours pas passés à l'architecture Haswell, il nous faut bien sûr opposer tout ce petit monde aux Core i3 Ivy Bridge en utilisant la configuration ci-après détaillée.
  • Carte mère Asus P8Z77V-Deluxe (BIOS 1908),
  • 2x 4 Go mémoire DDR3-2133 Corsair @1600MHz,
  • SSD Corsair Neutron GTX 240 Go + Intel 520 Series 240 Go,
  • Carte graphique AMD Radeon HD 7970
Avec cette plate-forme, opérant sous Windows 8 64 bits, nous utilisons bien entendu les derniers pilotes disponibles à la date du test. Nous testons avec ce système en Socket LGA-1155 les processeurs Core de troisième génération suivants : Core i3 3225, Core i3 3240, mais aussi le Core i5 3550 et en guest star un processeur Sandy Bridge, le Core i5 2500K.

3DMark Vantage - Test processeur

06066090-photo-amd-richland-3dmark-vantage.jpg

On démarre avec un classique, le test 3DMark Vantage. Le FX-8350 et ses huit cœurs arrivent au sommet alors que les APU d'AMD referment la marche. Les Core i3 ont un avantage modéré sur les APU d'AMD quand le gain entre Trinity et Richland atteint ici 5%.

PCMark 7 - Suite

06066108-photo-amd-richland-pcmark-7.jpg

PCMark, ici testé dans sa version 7, place le Core i5 4670K en tête. Il est suivi de la meute de nos autres Core i5 tandis que les Core i3 se hissent significativement devant les APU d'AMD. Ici, le Core i3 3225 est 6% plus rapide que l'A10-6800K d'AMD, l'APU la plus rapide de l'ex-fondeur.

Sandra 2013 - Test processeur

06066152-photo-amd-richland-sandra-cpu.jpg

Pas de quartier dans le test processeur de Sandra, où les processeurs Intel dominent largement. Les Core i3 confirment ici leurs bonnes performances en se plaçant au-dessus des nouvelles APU Richland.

Sandra 2013 - Test mémoire

06066154-photo-amd-richland-sandra-m-moire.jpg

Toujours sous Sandra, le test mémoire montre un écart significatif de bande passante entre les APU AMD et leurs homologues Intel, et ce alors que tous nos processeurs ont été testés avec de la DDR3 cadencée à la même fréquence soit 1600 MHz.

ScienceMark 2.0 x64 - Primordia

06066112-photo-amd-richland-sciencemark-2.jpg

Du côté de ScienceMark 2.0, c'est une fois de plus une domination sans partage pour Intel. Le Core i3 3225, est ici 20% plus rapide que l'A10-6800K. Ce dernier étant très légèrement devant le FX-8350 et 6% plus rapide que l'A10-5800K.

Cinebench 11.5

06066096-photo-amd-richland-cinebench.jpg

On passe aux tests applicatifs et à Cinebench qui évalue les performances de nos processeurs en fonction de leur rapidité à effectuer le rendu d'une scène 3D. Si le FX-8350 domine, les processeurs Core se taillent la part du lion. Ce bon vieux Sandy Bridge, le Core i5 2500K, étant jusqu'à 50% plus rapide que l'A10-6800K d'AMD. Côté AMD et face aux concurrents directs des APU, c'est-à-dire les Core i3, l'honneur est sauf. L'A10-6800K fait mieux que le Core i3 3240.. d'un cheveu il est vrai. Face à Trinity, Richland se montre ici 9% plus rapide en comparant A10-5800K et A10-6800K.

Compression de fichiers - WinRAR 4.20

06066114-photo-amd-richland-winrar.jpg

Le test de compression de fichiers nous permet de mesurer le temps nécessaire pour créer une archive au format RAR. Les résultats sont exprimés en secondes, la barre la plus courte représente donc le processeur le plus rapide. Et ici c'est le FX-8350 qui termine premier. Reste que les Core i3 sont nettement plus véloces que les APU d'AMD. Entre l'A10-6800K et le Core i3 3225, le processeur Intel accomplit la même tâche en une dizaine de secondes de moins.

3DSMax 2011 - 1920*1080 - SSE - Radiosité

06066092-photo-amd-richland-3dsmax.jpg

Nous effectuons sous 3DSMax le rendu d'une scène 3D. Nous mesurons le temps nécessaire, et le résultat est exprimé en secondes, la barre la plus courte représente toujours le processeur le plus rapide. À ce petit jeu le Core i5 4670K l'emporte, alors que le FX-8350 se comporte très bien en terminant second. Le cas des APU est intéressant, car celles-ci sont plus rapides que nos deux représentants de la famille Core i3, c'est assez rare pour le souligner. Quant au gain d'une génération d'APU à l'autre, de Trinity à Richland, il est ici évalué à une dizaine de secondes entre l'A10-5800K et l'A10-6800K.

Adobe Photoshop CS6 - Flou radial

06066110-photo-amd-richland-photoshop-cs6.jpg

Sous Photoshop CS6, nous appliquons un filtre de flou radial sur une image haute définition. Nous mesurons le temps nécessaire à l'application du filtre. Là encore, la barre la plus courte est celle du processeur le plus rapide, les résultats étant exprimés en secondes. Petite surprise, les Core i3 sont ici bons derniers. Nos APU AMD font donc mieux. Reste que face à un Core i5 de génération Sandy Bridge, il faut toujours deux fois plus de temps pour appliquer le filtre de flou radial avec l'APU la plus rapide. En tête, nous retrouvons logiquement le Core i5 4670K suivi du FX 8350.

Compression vidéo - MediaCoder

06066104-photo-amd-richland-mediacoder.jpg

Avec MediaCoder nous mesurons le temps nécessaire pour encoder une vidéo. Le résultat est exprimé en secondes et la barre la plus courte représente le processeur le plus rapide. C'est ici le FX 8350 qui caracole en tête suivi du Core i5 4670K. De nouveau, les APU AMD font mieux que les Core i3 alors que l'A10-6800K affiche des performances sensiblement meilleures que son prédécesseur Trinity, l'A10-5800K.

Mathematica 5.2

06066102-photo-amd-richland-mathematica.jpg

Pour Mathematica, le processeur le plus rapide est le Core i5 4670K suivi... de tous les autres processeurs Intel. Les AMD sont ici malmenés et le plus modeste de nos processeurs Core, à savoir le Core i3 3225, est 8% plus rapide que l'A10-6800K. Ce dernier est 4% plus rapide que l'A10-5800K.

Bioshock Infinite - 1920x1080

06067116-photo-amd-richland-bioshock.jpg

Du côté des jeux, AMD semble... quelque peu distancé. Les processeurs Core dominent les débats et le Core i3 3240 signe ici des performances 5% supérieures à l'A10-6800K. Ce dernier étant lui même 2% plus rapide que l'A10-5800K.

Dirt Showdown - Elevé - 1920x1080

06066098-photo-amd-richland-dirt.jpg

Dirt confirme les bonnes prestations des processeurs Intel en matière de gaming. On se retrouve donc avec une cohorte de Core au top de notre classement, et seul le FX-8350 fait ici bonne figure. Le Core i3 3225 est ici 21% plus rapide que l'A10-6800K d'AMD. Lequel est au même niveau que l'A10-6700 avec des performances seulement 4% supérieures face à l'A10-5800K de génération Trinity.

Hitman Absolution - 1920x1080

06066100-photo-amd-richland-hitman-absolution.jpg

L'Agent 47 (NDLR : le héros du jeu Hitman) brosse un portait identique à ce que nous avons pu voir jusque là. Les processeurs Intel sont en tête, le FX 8350 ne démérite pas alors que les APU referment la marche. Du coup, le Core i3 3325 est 15% plus rapide que l'A10-6800K, ce dernier offrant un niveau de performances identique à l'A10-6700 et à peine supérieure à la génération Trinity, l'A10-5800K.

Metro 2033 - 1920x1080

06066106-photo-amd-richland-metro-2033.jpg

On termine ce tour d'horizon des performances en jeu vidéo avec Metro. Le jeu est ici clairement limité par la carte graphique et non le processeur. De fait, il n'est pas vraiment possible d'opérer une hiérarchie entre nos divers processeurs.

BioShock Infinite - Low

06068318-photo-amd-richland-igp-bioshock.jpg

En ce qui concerne les performances du graphique intégré, on voit que les progrès entre Trinity et Richland sont... minimes. Sous BioShock on gagne à peine 2% en 1680x1050.

Dirt Showdown - Intermédiaire

06068320-photo-amd-richland-igp-dirt.jpg

Sous Dirt le constat est identique. Le Radeon HD 8670D de l'A10-6800K est à peine plus véloce que le Radeon HD 7660D de l'A10-5800K avec des performances 4% supérieures. Cela reste certes plus rapide que les solutions Intel embarquées, mais loin derrière une GeForce GTX 650.

Hitman Absolution

06068322-photo-amd-richland-igp-hitman.jpg

Hitman est dans la droite ligne des précédents tests. Radeon HD 8670D et Radeon HD 7660 sont au coude à coude, et si les performances des Radeon sont supérieures aux coeurs graphiques des processeurs Intel, et notamment du Core i3 3225 avec son HD 4000, on reste très loin du niveau de performance offert par une GeForce GTX 650.

3DMark - FireStrike

06068316-photo-amd-richland-igp-3dmark.jpg

On termine avec 3DMark où les HD2000/3000 d'Intel s'éclipsent puisqu'il ne supportent pas DirectX 11. On garde le HD 4000 du Core i3 3225 et le HD 4600 du Core i5 4670K. Globalement, les circuits graphique intégrés sont largement distancés par notre carte graphique entrée de gamme alors que les performance des Radeon HD 7660D et Radeon HD 8670D sont... proches, pour ne pas identiques.

Overclocking

Nous nous sommes penchés sur le cas de l'overclocking avec les nouvelles APU AMD et plus particulièrement avec l'A10-6800K. Le premier constat évident est que l'on monte facilement en fréquence sans vraiment forcer. En jouant sur plusieurs tableaux et en ajustant la fréquence du bus système, le coefficient multiplicateur et les tensions, on atteint aisément les 4,7 GHz. Et même les 4,8 GHz. Et même les 5 GHz ! Alors un délice l'overclocking sur les APU Richland ? Pas tout à fait puisque passé les 4,8 GHz, notre système n'est pas stable.

012C000006068488-photo-amd-richland-overclocking-a10-6800k.jpg
0122000006068490-photo-amd-richland-overclocking-a10-6800k-2.jpg

Overclocking de l'A10-6800K : pas loin de 4,8 GHz puis 5 GHz


Consommation

Nous avons eu à cœur de mesurer la consommation électrique de nos processeurs. Pour cela nous employons un wattmètre et nous relevons la consommation électrique du système à la prise. C'est donc la consommation totale de la machine qui est relevée. Nous procédons à deux mesures : au repos sous Windows 8, puis en charge avec Prime 95.

06068546-photo-amd-richland-consommation.jpg

Au repos, la consommation des APU AMD semble légèrement meilleure que celles des Core i3. Et face à la génération précédente, la consommation de Richland se maintient à l'identique. En charge en revanche, la situation évolue et pas dans le bon sens pour AMD. La consommation de l'A10-6800K s'envole à plus de 170 Watts alors que pendant ce temps le plus rapide des Core i3, le Core i3 3240 ne consomme que 97 Watts. Et de noter que la consommation électrique entre l'A10-6700 et l'A10-6800K est effectivement bien différente, ce dernier engloutissant une trentaine de watts supplémentaires.

Mémoire

Avec Richland, AMD a revu son contrôleur mémoire pour lui permettre d'atteindre des fréquences de fonctionnement supérieures. Seul le modèle A10-6800K profite d'une fréquence de 2133 MHz, du moins officiellement, contre 1866 MHz pour les autres processeurs de la gamme Richland. Si nous avons testé l'ensemble de nos processeurs avec de la DDR3-1600, il nous fallait vérifier l'apport éventuel d'une mémoire DDR3 plus rapide. Ce que nous faisons avec de la DDR3-1866 puis de la DDR3-2133 avec l'A10-6800K.

3DMark - FireStrike Extreme - 1920x1080

06068736-photo-amd-richland-ram-3dmark.jpg

Premier constat, 3DMark n'a cure de la fréquence de fonctionnement de notre mémoire. Les performances sont identiques d'une mémoire à l'autre.

3DSMax 2011 - 1920x1080 - SSE - Radiosity

06068738-photo-amd-richland-ram-3dsmax.jpg

Pas plus de succès avec 3DSMax 2011 : le temps de rendu de notre scène 3D de référence est le même quelle que soit la fréquence mémoire.

Hitman Absolution Ultra - 1920x1080

06068740-photo-amd-richland-ram-hitman.jpg

Si Hitman ne semble pas vraiment sensible au passage de la DDR3-1600 à la DDR3-1866, on observe un léger gain avec la DDR3-2133. Mais ne nous emballons pas... il n'est question que d'un écart de 2% ici.

Sandra 2013 - Test mémoire

06068778-photo-amd-richland-ram-sandra-2013.jpg

Le test mémoire de Sandra 2013 est lui aussi très timoré : les gains en terme de bande passante ne sont pas évidents d'une fréquence de DDR3 à l'autre.

Conclusion

0000005506068856-photo-logo-amd-apu-a-series.jpg
Circulez il n'y a rien, mais alors rien du tout à voir. Voilà qui pourrait parfaitement conclure ce dossier sur les APU Richland d'AMD. Succédant à Trinity, Richland n'apporte rien de concret ou de suffisamment tangible pour l'utilisateur. Alors que le procédé de fabrication reste le même, AMD se contente de faire évoluer les fréquences de fonctionnement et ainsi de gagner en performances, sans toucher donc à son architecture.

Alors certes l'A10-6800K est plus rapide que son prédécesseur l'A10-5800K, de l'ordre de 6 à 7%, mais là où Intel gagne en performances en optimisant son architecture (c'est le cas d'Ivy Bridge à Haswell par exemple), AMD se contente d'augmenter les fréquences. Du coup, Richland ressemble à un simple speed bump, c'est-à-dire une montée en fréquence sans gloire et non à une nouvelle génération de processeurs. C'est d'autant plus vrai que la partie graphique embarquée ne bouge pas alors même d'ailleurs que sa dénomination commerciale suggère un big-bang qui n'a évidemment pas lieu.

01C2000006068848-photo-amd-richland-processeurs.jpg

Bref, AMD fait évoluer en douceur les performances de ses APU, sans vraiment concurrencer les Core i3 d'Intel toujours basés sur l'architecture Ivy Bridge, alors que les paramètres de consommation ne sont clairement pas en faveur de l'ex-fondeur de Sunnyvale. C'est d'ailleurs tout l'intérêt de l'A10-6700 face au 6800K, l'utilisateur ayant en quelque sorte le choix entre les performances (6800K) ou la consommation maîtrisée (6700). Et comment ne pas évoquer une nouvelle fois la problématique du graphique intégré : certes AMD propose avec le circuit graphique embarqué à ses APU de meilleures performances que le graphique intégré d'Intel, mais dans tous les cas cela sera insuffisant pour jouer convenablement.

En définitive, l'intérêt des APU Richland reste toujours aussi discutable avec un déséquilibre flagrant entre les performances processeur et les performances graphiques alors que le marché visé semble toujours aussi réduit pour ce qui concerne les PC de bureau. Et le tarif supérieur de ces nouvelles APU ne va clairement pas aider à les lancer : il faut en effet débourser une vingtaine d'euros de plus pour l'A10-6800K face à l'A10-5800K, un surcoût non justifié.

AMD A10-6800K

4

Les plus

  • Potentiel en overclocking
  • Partie graphique supérieure à Haswell...

Les moins

  • ... mais performances qui stagnent
  • Partie x86 limitée
  • Consommation en charge
  • Prix en hausse

0

Performances6

Innovation4

Qualité/prix4



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Le prochain Need for Speed repoussé à 2022 pour laisser le champ libre à Battlefield 6
iPhone 13 : jusqu'à 1 To de stockage pour le prochain smartphone d'Apple ?
Offrez-vous un aspirateur robot Xiaomi pas cher avant la fin des soldes chez Cdiscount
Test BenQ X1300i : que vaut ce vidéoprojecteur 1080p/120Hz pensé pour les joueurs ?
RED by SFR ou B&You : quel forfait 5 Go à prix cassé choisir ?
Ce clavier gaming Roccat Vulcan TKL chute de prix avant la fin des soldes Amazon
Soldes Cdiscount : cette TV Continental 4K 65
Jupiter's Legacy : Netflix dégaine un teaser pour son concurrent à The Boys
Soldes Amazon : le casque sans fil Bluetooth Sennheiser PXC 550-II est à prix cassé
Amazonia-1 : une fusée indienne met en orbite un satellite brésilien de lutte contre la déforestation
Haut de page