22% des mobinautes utiliseraient un bloqueur de pub sur smartphones

Guillaume Belfiore
Lead Software Chronicler
01 juin 2016 à 08h15
0
Les bloqueurs de publicités se démocratiseraient de plus en plus sur les smartphones et selon une étude, cela concernerait déjà plus d'un mobinaute sur cinq.

En partenariat avec la société Priori Data, spécialisée dans l'analyse des applications mobiles, le cabinet PageFair vient de publier un nouveau rapport sur l'usage des bloqueurs de publicités sur mobiles portant sur le mois de mars 2016. Sur cette période, 419 millions de personnes bloquaient les publicités, ce qui représente 22% de l'ensemble des mobinautes (soit 1,9 milliard de personnes à travers le monde).

Sur smartphone, il est possible de détecter les publicités intégrées aux pages Web mais également celles insérées au sein des applications. Toutefois, le blocage via le navigateur reste la méthode la plus répandue : elle est effectivement adoptée par 408 millions de personnes. En Europe, 27 utilisateurs sur 1000 disposent d'un navigateur mobile bloquant automatiquement la publicité contre 12,4 utilisateurs sur 1000 outre-Atlantique.

Si les Adblock ont été bannis des plateformes de téléchargement d'applications, certains éditeurs contournent la restriction en proposant un VPN. Ces derniers sont ainsi capables de retirer la publicité sur plusieurs applications qu'il s'agisse de Spotify, Apple News, CNN, Buzzfeed, Chrome, ou encore Facebook ou Safari.

01C2000008458958-photo-mobile-adblockers.jpg


C'est en Chine, en Inde et en Indonésie que le phénomène est le plus marqué. Le nombre de mobinautes faisant usage d'un bloqueur dans ces pays est respectivement de 159 millions, 122 millions et 38 millions. Depuis septembre 2014, 4,9 millions d'utilitaires permettant de bloquer du contenu ont été téléchargés par les utilisateurs localisés aux Etats-unis et en Europe.

En France, les analystes estiment qu'il y aurait environ 1,3 million de mobinautes concernés, soit autant qu'en Grande Bretagne et légèrement plus qu'en Allemagne. Retrouvez l'étude dans son intégralité (PDF)

Guillaume Belfiore

Lead Software Chronicler

Lead Software Chronicler

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles...

Lire d'autres articles

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles des navigateurs web, aux nouveaux smartphones mais aussi aux systèmes d'exploitation, aux questions de sécurité ou à l'actualité e-business en général. Sinon je dois avouer que j'ai un faible pour tout ce qui touche au web design et c'est généralement le code source d'une page web que je lis en premier.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page