22% des mobinautes utiliseraient un bloqueur de pub sur smartphones

01 juin 2016 à 08h15
0
Les bloqueurs de publicités se démocratiseraient de plus en plus sur les smartphones et selon une étude, cela concernerait déjà plus d'un mobinaute sur cinq.

En partenariat avec la société Priori Data, spécialisée dans l'analyse des applications mobiles, le cabinet PageFair vient de publier un nouveau rapport sur l'usage des bloqueurs de publicités sur mobiles portant sur le mois de mars 2016. Sur cette période, 419 millions de personnes bloquaient les publicités, ce qui représente 22% de l'ensemble des mobinautes (soit 1,9 milliard de personnes à travers le monde).

Sur smartphone, il est possible de détecter les publicités intégrées aux pages Web mais également celles insérées au sein des applications. Toutefois, le blocage via le navigateur reste la méthode la plus répandue : elle est effectivement adoptée par 408 millions de personnes. En Europe, 27 utilisateurs sur 1000 disposent d'un navigateur mobile bloquant automatiquement la publicité contre 12,4 utilisateurs sur 1000 outre-Atlantique.

Si les Adblock ont été bannis des plateformes de téléchargement d'applications, certains éditeurs contournent la restriction en proposant un VPN. Ces derniers sont ainsi capables de retirer la publicité sur plusieurs applications qu'il s'agisse de Spotify, Apple News, CNN, Buzzfeed, Chrome, ou encore Facebook ou Safari.

01C2000008458958-photo-mobile-adblockers.jpg


C'est en Chine, en Inde et en Indonésie que le phénomène est le plus marqué. Le nombre de mobinautes faisant usage d'un bloqueur dans ces pays est respectivement de 159 millions, 122 millions et 38 millions. Depuis septembre 2014, 4,9 millions d'utilitaires permettant de bloquer du contenu ont été téléchargés par les utilisateurs localisés aux Etats-unis et en Europe.

En France, les analystes estiment qu'il y aurait environ 1,3 million de mobinautes concernés, soit autant qu'en Grande Bretagne et légèrement plus qu'en Allemagne. Retrouvez l'étude dans son intégralité (PDF)
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top