En forte croissance, Criteo relève ses prévisions annuelles

01 juin 2018 à 15h36
0
Depuis son entrée à la bourse de New York à l'automne 2013, le français Criteo confirme trimestre après trimestre la solidité de sa croissance et sa capacité à percer dans le mobile et en Asie-Pacifique.

La météo est au beau fixe pour Criteo. L'expert français du reciblage publicitaire continue de surfer sur un taux de croissance à deux chiffres au sortir de son deuxième trimestre fiscal 2014. Le chiffre d'affaires a crû de 66% comparé à la même période l'an passé, à 165,3 millions d'euros. Plus rassurant pour ses actionnaires : Criteo confirme qu'il dégage du profit, avec 2,4 millions d'euros, contre une perte de 5,6 millions en 2013.

0104000007405905-photo-criteo-new-logo.jpg

L'enjeu majeur pour la société est de réussir à adapter son modèle aux exigences de mobilité du marché publicitaire. Après avoir déployé sa technologie de retargeting aux navigateurs Web mobiles puis aux applications en début d'année, Criteo affirme aujourd'hui afficher des publicités sur ce canal pour 69% de ses clients. Clients qui sont désormais 6 131, soit 43% de plus qu'il y a un an, grâce au marché américain.

C'est aux Etats-Unis que Criteo a déployé le plus de moyens pour gagner des clients, une taille critique, et les épaules pour entrer au Nasdaq (à l'automne 2013). Sur ce marché, le français a enregistré une croissance annuelle de 63% ce trimestre, à 47 millions d'euros. Mais c'est en Asie-Pacifique, où la société fonde beaucoup d'espoirs, qu'elle enregistre la plus forte hausse, avec un chiffre d'affaires doublé à 34 millions d'euros.

Ces bons résultats, accueillis favorablement à Wall Street puisque le titre s'appréciait de plus de 7,5% à l'ouverture mercredi, encouragent Criteo à relever ses prévisions pour le reste de l'année. Sur l'ensemble de l'exercice 2014, le profit avant impôts (Ebitda) devrait se situer entre 55 et 59 millions d'euros.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : L'appli Emu rachetée par Google, Wikimedia contre le droit à l'oubli
Sony stoppe son programme Playstation Mobile sur Android
Internet Explorer 11 bloquera les vieux contrôles ActiveX, Java en tête
Après la mémoire, AMD se lance dans le SSD
Droit à l'oubli dans les moteurs de recherche : Wikipédia crie à la censure
Arc 100 d'OCZ : un SSD pour concurrencer le Crucial MX100
Rachat de T-Mobile US : Sprint renonce et Iliad revoit son offre
Chine : au tour des produits Apple d'être bannis du gouvernement
Un groupe de pirates russes aurait volé 1,2 milliard d'identifiants sur le Web (màj)
Numericable accélère sa croissance même si le rachat de SFR pèse
Haut de page