iOS compte deux fois plus d'impressions publicitaires qu'Android

28 novembre 2013 à 15h08
0
Le système d'exploitation mobile d'Apple n'occupe que 17% de parts de marché et pourtant, il concentre pas loin de deux tiers des impressions publicitaires sur mobile, soit le double d'Android.

0104000006113466-photo-iphone-5-avec-ios-7.jpg
Le système d'exploitation mobile mobile Android équipe les trois quarts des téléphones intelligents dans le monde (selon IDC), mais n'est pas pour autant le premier choix des annonceurs. Une étude réalisée par Adfonic, éditeur d'une plateforme de régie publicitaire mobile, apprend que l'OS d'Apple concentre à lui seul 63% des impressions publicitaires au troisième trimestre de cette année, contre deux fois moins (32%) pour Android.

Notons également que le volume d'impressions sur iOS a progressé de 3% sur un an, quand celui d'Android a reculé de 6%. Très loin derrière, BlackBerry pèse 3% du marché et Windows Phone moins de 1%, malgré une croissance annuelle de 13%. Si l'on regarde les parts de marchés par fabricants, Apple occupe la tête du classement avec 63%, devant Samsung, crédité de 20%, puis HTC et BlackBerry, situés à 3% du secteur.

Adfonic s'est également intéressé à la répartition de la publicité par terminal : ici, l'iPhone capte à lui seul plus d'un tiers (35%) des impressions, épaulé par l'iPad qui en recense un cinquième (21%), et l'iPod Touch 6%. Viennent derrière les Galaxy S3 et S2 de Samsung qui représentent respectivement 3% et 2% de la pub. De façon générale, les smartphones continuent de dominer les investissements avec 72% de parts de marché.

0230000006872584-photo-pub-mobile-3q2013.jpg

Selon Jérôme Stioui, PDG d'Ad4Screen, cet écart important entre iOS et Android se situe notamment dans la différence de prix de l'appareil. « Un utilisateur d'iPhone ne l'a pas acheté par hasard, étant donné son prix. Il va donc se servir très activement de l'Internet mobile, va télécharger des applis, va acheter, etc ». explique-t-il, en rappelant qu'« iOS est aussi très majoritaire en ce qui concerne le m-commerce ».

Un nombre grandissant d'inventaires mobiles sont désormais disponibles aux enchères et en temps réel (RTB), relève Victor Malachard, PDG d'Adfonic, ce qui devrait continuer selon lui à tirer le marché à la hausse. De 342 millions de requêtes enregistrées sur sa plateforme fin 2012, la société en a comptabilisé près de 2 milliards en septembre cette année, chiffre qu'elle s'attend à doubler d'ici la fin du quatrième trimestre.

À noter qu'un tiers des inventaires mobiles sont occupés par des annonceurs de l'univers du divertissement et des médias. Suivent le high-tech et les télécoms (17%) et la distribution avec 11% des dépenses.


À lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Suite à une grosse faille, Zoom laisse un libre accès à votre PC/Mac à vos contacts
Test Redmi Note 10 : un bel écran AMOLED sous les 200€
Collecte de données : Google a finalement mis à jour toutes ses applications dans l'App Store d'iOS
Perdu dans la gamme d'aspirateur robot de Roborock ? Consultez notre comparatif !
La Bourse aux Livres passe les 260 000 livres d'occasion vendus en ligne
Attention aux malwares dans la précédente version du store alternatif Android APKPure
700 $ pour le dernier Transformers chez Hasbro... qui se transforme sur injonction vocale
Civilization : bâtir une franchise qui résiste à l'épreuve du temps ?
PlayStation prévoit d'adapter ses licences emblématiques sur mobile
Avis Microsoft OneDrive (2021) : la meilleure intégration dans Windows et Office
Haut de page