Pub en ligne : Orange, SFR et Bouygues veulent vous traquer via votre SIM

05 septembre 2022 à 12h45
21
Holding a smartphone © © Porapak Apichodilok / Pexels
© Porapak Apichodilok/Pexels

Piloté par Vodafone, le système d'identification publicitaire baptisé « TrustPid » intéresse tout particulièrement Orange, SFR et Bouygues Telecom en France.

Votre carte SIM permettra-t-elle bientôt à votre opérateur et aux annonceurs de vous proposer en permanence des publicités ciblées en fonction de votre comportement de navigation ? On en prend de plus en plus le chemin, comme le confirment nos confrères de Minted, avec un projet qui constituerait sur mobile une véritable alternative aux cookies dans la publicité en ligne.

Traquer l'utilisateur dans sa navigation mobile et applicative via un ID persistant, tel un super cookie… mais avec consentement

De quoi parle-t-on concrètement ? Si pour le moment Orange, SFR et Bouygues Telecom et leurs équipes sont cadenassés par ce que l'on appelle un NDA (un accord de non-divulgation), on sait que le projet est piloté outre-Manche à Londres par le groupe télécom Vodafone, qui travaille sur ce système TrustPid depuis plusieurs mois désormais. Quel est le principe de ce système d'ID publicitaire ?

Ici, il s'agit d'associer un identifiant à la carte SIM d'un utilisateur, dans le but de bénéficier d'un ID dit « persistant » qui permettra de traquer l'abonné tout au long de sa navigation, tant web qu'applicative. Par exemple, si l'utilisateur se connecte à un site en données mobiles (donc en 4G ou 5G, admettons), un signal sera envoyé vers l'antenne relais de l'opérateur.

De là, l'opérateur pourra identifier l'utilisateur en question et transmettre son ID afin d'aider l'annonceur à diffuser des publicités ciblées. Tout cela devra fonctionner sur la base du consentement préalable de l'utilisateur, le RGPD n'étant jamais loin. Il est aussi important de préciser que toutes les informations liées au contrat mobile du mobinaute (sexe, âge, etc.) ne remonteront pas jusqu'à l'annonceur. Seul l'ID lui sera communiqué. Un point de départ intéressant, version peut-être plus light encore que le FLoC avorté de Google.

Des tests espérés en France dans les prochaines semaines

Minted nous apprend aussi qu'il devrait y avoir deux ID. L'un serait réservé aux éditeurs visant à faire de la personnalisation de contenus, de la mesure ou de la segmentation d'audience entre les différents sites de leur catalogue. L'autre pourrait en revanche être partagé avec un annonceur qui voudrait se livrer à du retargeting classique, qui consiste à présenter à l'utilisateur un produit et des recommandations sur un produit qu'il a pu visualiser par le passé, pour le pousser à revenir sur le site.

Mais l'ID devrait dans tous les cas avoir une durée de vie limitée, expirant à la fin de chaque session. En somme, l'annonceur devra solliciter les opérateurs à chaque nouvelle session du mobinaute, pour connaître son ID publicitaire associé. Tel un cookie révolutionnaire donc. Il faudra malgré tout que le consentement exigé par les opérateurs corresponde à celui des éditeurs, dès lors qu'il faudra récupérer l'ID associé au visiteur d'un site ou d'une application. Ce point fait l'objet de sérieuses discussions, Vodafone ayant prévu de rencontrer la CNIL pour s'assurer de la bonne conformité à la réglementation.

Plusieurs acheteurs médias et éditeurs français auraient dernièrement été sondés à ce sujet, avec de potentiels tests à venir (comme ce fut déjà le cas en Allemagne) dans les prochaines semaines.

Source : Minted

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
19
octokitty
Bien sûr, Les Big Tech s’en frottent déjà leurs mains, pour traquer les profils basés sur d’infos fournies à Google/Apple de façon erratique. Niveau consentement, ils s’en contreficheront, ils préféreront payer une grosse amende. L’UE annoncera une amende de plusieurs milliards en grande pompe, pour être annulée 3 ans plus tard en cachette en évoquant un vice de procédure.
yam103
D’après l’article, je retiens:<br /> qu’il vaut mieux être chez Free, qui ne participe pas à l’opération,<br /> l’utilisation d’un VPN depuis les communications mobiles va devenir de plus en plus indispensable.<br />
themancool87_1_1
des petits malins sont déjà surement en train de travailler sur un projet pour bloquer ou modifier cet ID.
DrGeekill
Décidément les mecs qui veulent nous faire bouffer de la pub deviennent aussi ingénieux que les hackers qui déploient des trésors d’imagination pour faire entrer leurs ransomwares et pour une même finalité : l’argent
phil995511
Quelle honte…
gothax
La question est : si on refuse l id, l’opérateur est il en droit d augmenter notre forfait?<br /> Ça part en sucette…
superjoy
Et on verra apparaître des offres de opérateurs susmentionnés mettant en avant l’absence d’utilisation de l’ID. Mais bien évidemment, il faudra payer plus cher pour compenser la perte de revenus issus de la revente de nos données…
arbor111
Pas un centime pour un opérateur qui utilise de telles pratiques d’espionnage. Les opérateurs sont tenus au secret professionnel, c’est un droit de basique.
FRANCKYIV
Ca tombe bien, je suis chez Free Mobile, et j’utilise un VPN
FortyTwo
Un VPN ne nous protège pas de tout et n’importe quoi. D’ailleurs, les VPN sous iOS sont des passoires et laissent passer quelques données (non chiffrées). On peut aussi penser que les opérateurs ont tout prévu en ce sens, de sorte à ce que cet ID soit communiqué en clair et ne passe pas à travers le chiffrement.<br /> Ce que je constate, c’est qu’ils veulent tous nous faire bouffer de la pub, même en dormant (les notifications). Où que l’on soit, quoi que l’on fasse, on s’rammase de la pub à tout va, qu’on l’ai décidé ou non. A la maison : tv (connectée), radio, box, clé hdmi, smartphones, ordinateurs…en voiture : radio, panneau pub’s, pour peu qu’il y ait un système média embarqué…à pied dans la rue : les panneaux pub’s, smartphones, arrêts de bus…il y en a vraiment ras-le-bol, je n’ai plus aucune pitié sur tous les sites qui affichent « il semblerait que vous utilisez un bloqueur de pub, pour la survie, blablabla… » ! Internet a complètement dérapé depuis son avènement fin 90.<br /> Le plus scandaleux c’est de payer un appareil (premium) qui coûte les yeux d’la tête et que l’on obligé d’y subir des pubs (n’est-ce pas Apple).<br /> Quel sera la solution à terme : ressortir un bon vieux 8210 et revenir au réseau 2G, les appels (entrants/sortants) et sms/mms.
Phoenamandre
Je les déteste à un tel point
fg03
De toute façon on peut révoquer cet ID donc ca revient à ce qui existe déjà sur les smartphones ou sur la TV quand ils veulent qu’on renseigne notre profil ou si on veut accepter les pub ciblées ou non.<br /> Tant que y a un intermédiaire entre la carte SIM et la régie publicitaire ça ira.
jcc137
La mode Netflix-pub est en train de se répandre. Payer un abonnement et se faire tracer, le comble ! Autant je l’accepte pour Google, FB et toutes ces sociétés qui fournissent un service gratuit, autant je l’ulcère quand je paye ledit service.<br /> J’espère que la cnil, si pointilleuse dans ses habitudes, mettra un veto.
StephaneGotcha
Pas mécontent d’être chez free pour le coup.
zoup01
À vrai dire, je m’en fous complètement…<br /> De toute façon, je vais avoir de la pub, alors qu’elle soit localisée ou non, peu m’importe.
DrGeekill
Ba non justement. La pub comme celle que tu subis à la télé c’est du générique. La publicité ciblée avec ton ID c’est créer un profil unique et te suivre à la trace. Là on parle d’un appareil qui est toujours dans ta poche. Avec un GPS et une connexion permanente. On peut savoir dans quels magasins tu vas et combien de temps tu y passes si on le souhaite<br /> Ça fait une légère différence.
zoup01
Et ça change quoi ?<br /> Le gps sur mon téléphone n’est activé qu’en cas d’utilisation d’application qui le nécessite ( herewego ou map par exemple), et que je reçoive une pub générique ou une pub de Castorama si je suis à proximité, je reçois toujours une pub.<br /> Je n’utilise aucun bloqueur de pub, j’ai appris à vivre avec et les ignorer lorsque que je consulte un site.
FortyTwo
Apple a eu la « merveilleuse idée » de tout simplement retirer l’option qui permettait de changer le UID publicitaire de l’iPhone depuis les réglages. Ça existait dans les options de confidentialité, j’en générais un nouveau toutes les 24h, cette option a malheureusement disparue au profit des régies publicitaires, dont profite Apple.<br /> $4 Bn, c’est le montant des recettes publicitaires Apple de leur dernier exercice
juju251
« Tout cela devra fonctionner sur la base du consentement préalable de l’utilisateur, le RGPD n’étant jamais loin. ».<br /> Donc, c’est NAN et ça le sera toujours.
Oli1
Le problème avec la pub, c’est que cela représente également un gâchis incroyable. A mon avis, elle ne sert pas à grand chose, pour ma part, je ne me sens pas influencé (quand je vais dans un magasin, je sais à peu près pourquoi j’y vais, ce n’est pas la publicité qui me dicte mon comportement).<br /> Donc, la publicité, c’est : un gâchis écologique sans pareil, un emm… constant, des arbres mis à la poubelle, de la bande passante utilisée inutilement, des paysages enlaidis, etc.<br /> On parle d’économiser l’énergie pour l’hiver qui vient ; pour ma part, je verrais bien un moratoire rapide sur la pub, qu’on en finisse !<br /> Eventuellement, on pourrait garder la présentation de nouveaux services / produits durant x temps (ou sous forme d’émission ou de site web dédié, pour ceux qui s’y intéressent, au moins on aurait le choix).<br /> Il reste la rémunération des sites web. Pour ma part, si un media était payant mais de qualité, j’accepterais de passer à la caisse si le montant reste raisonnable. Mais je n’ai hélas pas trouvé de médias vraiment neutres et intéressants…
jibelito
Exact, c’est degueux quelle honte …
MarcoDu37
Si certains sites nous demandent des abonnements à un ou 2 euros si on ne veut pas accepter la pub, c’est que nos infos de localisation leur rapportent vraiment du fric. Perso je refuse. et je suis aussi chez free heureusement.<br /> il y a quelques années j’avais acheté yn smartphone au normes chinoises. Il était moins cher, mais bourré de bloatwares dont certains que je n’arrivais pas à désinstaller.<br /> je recevais même des pub en chinois sur l’écran de veille. Evuidemment le vendeur n’avais pas signalé la chose.<br /> Je l’ai retourné aussi sec
MarcoDu37
c’est vrai. En plus le problème d’un vpn, c’est qu’on partage l’ip avec des gens qui abusent et qu’on finit par se faire bannir de partout. même un contrat avec ip dédiée ne protège pas. Il faut une ip résidentielle pour ne pas être détectés, et ça c’est hors de prix.
FRANCKYIV
Bonjour,<br /> Désolé de contredire, mais non la publicité TV connecté n’est pas générique.<br /> Adresse Web :<br /> PhonAndroid – 10 Sep 19<br /> Publicité ciblée à la télévision : qu'est-ce que c'est et comment ça marche<br /> La publicité ciblée arrive à la télévision : on fait le point sur ce que l'on sait de l'arrivée de cette technique publicitaire à ce stade.<br /> Et encore plus insidieux …<br /> Adresse Web :<br /> Franceinfo – 29 Oct 19<br /> Avec l'intelligence artificielle, nul n'échappera plus à la publicité<br /> L'intelligence artificielle s'apprête à envahir les films et les séries diffusées à la télévision et les vidéos sur le web via la publicité.<br /> Bonne journée quand même
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Immersion, traduction... Google continue de révolutionner la recherche
Fire TV : Amazon dégaine une nouvelle box et un téléviseur QLED
Amazon met à jour ses enceintes Echo avec de tout nouveaux modèles
Réveillez-vous avec Halo Rise, le premier réveil connecté d'Amazon
Enfin ! Vous allez pouvoir réagir aux messages d'un iPhone depuis Android
Android : les développeurs abandonnent de plus en plus leurs applications, et c'est un vrai problème
Citroën entame son renouveau électrique avec... un vieux logo
VKontakte, le plus grand des réseaux sociaux russes, supprimé de l'App Store
Bientôt un écran de verrouillage type iOS 16 sur les Samsung ?
Véhicules électriques : BMW est très, très contente
Haut de page