Flash'n Pay veut résumer le shopping à un simple QR code

Par Thomas Pontiroli
le 20 novembre 2013 à 16h22
0
Avec pour mission de démocratiser le paiement mobile en magasin mais également de centraliser en un même endroit tous ses programmes de fidélité, Flash'n Pay mise sur le QR code et non sur le NFC.

06852642-photo-flash-n-pay.jpg
Présent au salon Cartes 2013, événement dédié à la sécurité, au paiement, à l'identification et à la mobilité, la start-up Flash'n Pay y présentait sa solution de paiement mobile. Lancé en 2013 après un an et demi de recherche et développement, le service se décrit ni plus ni moins comme « la réponse au blocage que connaît aujourd'hui le déploiement du paiement mobile en France ».

Pour tenter de faire décoller les usages, Flash'n Pay s'appuie sur le smartphone du client en magasin. En caisse, tout se déroule comme à l'accoutumée, sauf au moment de payer. Au lieu d'introduire sa carte bancaire dans le terminal de paiement puis de saisir son code à quatre chiffres, le client flashe avec son mobile un QR code affiché sur ce terminal, entre un code à cinq chiffre et paie.

Pour valider l'opération, il doit être relié à Internet - une connexion Edge suffirait mais gare aux caprices de réseau. Au-delà du paiement, Flash'n Pay intègre toutes les dimensions du shopping, avant, pendant et après l'acte d'achat : fidélité, dématérialisation et historisation du ticket de caisse, coupons de réduction, mais aussi liste de course, liste d'envies, conseils produits, bons plans, social shopping, gestion du budget...

Payer avec son mobile... sauf sur mobile

L'autre atout vanté par la société est que sa solution se veut cross canal. Sur un site e-commerce, la page dédiée au paiement sur un site Flash'n Pay affichera un QR code qu'il suffira de scanner. Seul écueil en revanche : ce système n'est pas compatible smartphone, à moins d'en posséder deux...

« En réalité c'est un faux problème car nous observons que l'essentiel des achats mobiles se font plutôt depuis une tablette que depuis un smartphone », nous explique Frédéric Renard, directeur du développement chez Flash'n Pay. Pour des raisons de sécurité, et la société y tient car elle a déposé deux brevets en ce sens, elle ne peut pas se passer du triptyque serveur, caisse (ou site) et smartphone.


« Nous avons dispatché les informations du client sur ces trois environnements, par exemple le nom sur le smartphone et le prénom sur le serveur, de façon à bétonner la sécurité », explique Frédéric Renard. Testée par Auchan - qui cofinance le projet avec Banque Accord -, Flash'n Pay est utilisé par un millier de clients réguliers, et annonce être en pourparlers avec Décathlon pour une nouvelle implémentation.

« Le NFC n'a pas d'avenir »

En face des multiples solutions de portefeuille électroniques, proposées tant par les banques que par des pure player du paiement en ligne comme PayPal ou Google, la start-up fait valoir que sa solution est globale, qu'elle a été pensée par les marchands, et qu'elle s'interface rapidement avec le système de caisse. Et au sujet du NFC, Frédéric Renard le renvoie dans les cordes et loue la simplicité et la robustesse du QR code.

Avec neuf personnes dans son équipe, la société va étoffer ses rangs d'ici la fin de l'année en recrutant trois collaborateurs. Elle souligne en outre ouvrir son capital à tous les acteurs de la distribution qui souhaitent participer à son déploiement. Dans ses projets, elle regarde vers les États-Unis, la Chine et proposera bientôt un outil de géolocalisation d'intérieur qui permettra aux marchands de faire du géomarketing.


À lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Webmarketing
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Google et Sanofi : un laboratoire pour développer les services de santé du futur
General Motors envisage... un Hummer 100% électrique
Les vélos et trottinettes électriques bientôt légales dans l'état de New York
Radar 360° et caméra arrière, Damon pousse l'innovation sur ses motos électriques
Dr.Mario World arrive le 10 juillet sur iOS et Android
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Selon Kuo, Apple proposerait à nouveau un smartphone compact en 2020
RCS : le successeur du SMS arrive et c'est Google qui s'en charge
Salon du Bourget - Drones : Dassault et XSun présentent un prototype autonome à alimentation solaire
Test du Jabra Elite 85h : un casque Bluetooth performant dans tous les domaines
scroll top