Hulu, Microsoft et Yahoo vont laisser les internautes choisir leur publicité sur la vidéo

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000002464062-photo-hulu.jpg
Pour rendre les messages publicitaires moins ennuyeux et plus lucratifs, plusieurs entreprises présentes sur le web ont décidé de laisser les internautes choisir les publicités qu'ils regarderaient. Microsoft, Yahoo et Hulu (un service de VOD non accessible en France) proposeront sur leurs portails grand public respectifs de choisir sa publicité dès le mois prochain. Le service ne sera accessible que sur la version anglophone des sites MSNBC.com et Yahoo.com.

Ce nouveau format publicitaire, conçu par Hulu, a fait l'objet d'une étude par Vivaki, la division numérique du groupe Publicis. Selon cette recherche, les utilisateurs sont deux fois plus susceptibles de cliquer sur une publicité quand ils ont le choix, par rapport à une publicité imposée. « Quand vous donnez le choix aux gens, ils ont tendance à vous aimer car vous leur montrez du respect, » explique Beth Uyenco Shatto, directrice de recherche au département publicité de Microsoft. « S'il n'y avait pas la publicité, ils n'auraient pas accès au contenu gratuitement. »

Le nouvel outil de sélection de la publicité est baptisé ASq. Il devrait faire ses débuts dès le mois prochain sur le marché de la publicité sur la vidéo en ligne, qui pèse 3,1 milliards de dollars dans le monde, et est déjà le segment de la publicité avec la plus forte croissance. D'autres entreprises prévoient de lancer ASq dès septembre : CBS.com, AOL.com et Discovery.com. Youtube lui-même serait en train de plancher sur la question.

Concrètement, à la place du clip imposé avant le visionnement d'une vidéo en streaming, l'internaute pourra choisir entre quatre publicités et plus. « Nous avons une meilleure connaissance qu'avant sur ce qui fait une publicité avec plus d'impact, » se réjouit Uyenco Shatto. « La grande question est de savoir ce qui fait qu'un internaute choisit une publicité plutôt qu'une autre. »

La publicité en ligne devrait croître de 12% cette année, à 61,8 milliards de dollars dans le monde, selon le cabinet d'études new-yorkais eMarketers. Les publicités textuelles sur les recherches dans les moteurs type Google ou Bing restent le segment principal, mais la publicité sur les vidéos croît rapidement. Les dépenses pour ce type de publicité devraient passer de 2,2 milliards en 2009 à 11,3 en 2014, selon eMarketers.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le HTC Desire HD se dévoile via une photo et une vidéo
Antennagate d’Apple : l’un des concepteurs de l’iPhone 4 quitte le navire (MAJ)
Neutralité du net : la FCC ne poursuit pas Google et Verizon
Pour Bill Gates, le Web est l'avenir de l'éducation
Apple : les nouveaux Mac Pro sont disponibles
Valve : Steam sur Mac,
SAP estime à quelques dizaines de millions le préjudice subi par Oracle
Une nouvelle gamme de stockage externe annoncée chez Buffalo
Live Japon : TV en relief et manga en 2D
Revue de Web : attention, chute de claviers
Haut de page