Une élue Modem dépose un amendement pour "interdire" les écrans en maternelle

Par
Le 11 février 2019
 0
enfant tablette

Le rapport des enfants aux écrans a toujours soulevé beaucoup de questions. Ainsi, dans le cadre de l'examen du projet de loi sur l'école, un amendement a été déposé dans le but de considérablement restreindre l'accessibilité aux tablettes et aux ordinateurs pour les tout-petits dans le milieu scolaire.

Pas de tablette ni d'ordinateur en maternelle

En effet, la députée MoDem de la Saint-et-Marne Aude Luquet propose d'interdire "tout équipement numérique exposant l'enfant à un écran" en maternelle. Cet amendement aurait pour but d'éviter le développement de troubles du comportement chez les plus jeunes. L'autre argument brandi est en rapport avec le sommeil puisque cette surexposition aux ordinateurs et/ou aux tablettes a des effets néfastes sur notre horloge biologique.

Ainsi, Aude Luquet compte appliquer une sorte de principe de précaution et estime que les écrans ne doivent pas entrer dans le milieu scolaire avant la primaire. "Faire entrer des tablettes ou autres outils numériques à l'école, c'est exposer encore un peu plus l'enfant alors même que celui-ci l'est déjà souvent bien trop chez lui", estime Luquet.

Deux écoles s'affrontent

Cependant, comme le précise Next Inpact, une grande partie du programme scolaire de maternelle devra être revu si cet amendement devait être validé. En effet, à l'heure actuelle, il est demandé aux enfants de savoir utiliser une tablette avant leur entrée en CP. L'école s'affiche ainsi comme étant un lieu d'apprentissage sur la manière de bien utiliser les outils numériques et de sensibiliser dès le plus jeune âge à leurs dérives potentielles.

Source : Next Inpact
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Technologies et politique

scroll top