Les smartphones sont désormais interdits dans les écoles et collèges

Par ,
le 31 juillet 2018
 0
smartphone école

C'était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Hier, le parlement a officiellement voté l'interdiction des téléphones portables au sein des maternelles, des écoles primaires ainsi que des collèges.

Emmanuel Macron l'avait promis durant sa campagne présidentielle, c'est désormais chose faite. Les téléphones mobiles, dès la rentrée prochaine, seront officiellement interdits au sein des écoles maternelles, des écoles primaires et dans les collèges.

Une mesure supposée renforcer l'éducation des élèves à un usage éclairé et responsable des outils numériques, à une époque où les plus jeunes passent de plus en plus de temps devant des écrans.

Une mesure difficile à appliquer


La mise en application de cette mesure reste floue, puisque le texte de loi ne précise pas la manière de la faire respecter, ni les sanctions à appliquer dans le cas où elle ne serait pas suivie. Ainsi, il reviendra aux chefs des établissements concernés de faire appliquer la nouvelle loi comme ils le pourront.

Certains conseillent, par exemple, de demander aux élèves de déposer leur téléphone dans un casier fermé à clé dont l'accès serait régi par l'équipe administrative de l'établissement - mais tous les établissements ne disposent pas de tels casiers.

Si Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation, se félicite du vote de celle qu'il qualifie de « loi d'entrée dans le 21e siècle », l'opposition parle quant à elle d'un coup de communication et d'une loi inutile, citant notamment la loi Grenelle II votée en 2010, et prévoyant déjà l'interdiction de l'usage du mobile « durant toute activité d'enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur ».
Modifié le 31/07/2018 à 16h05
scroll top