Antitrust Microsoft : la société devra répondre à la Chine dans 20 jours

01 septembre 2014 à 15h51
0
Alors que la Chine a ouvert une enquête sur les pratiques de Microsoft pour plusieurs de ses logiciels, la firme de Redmond devra s'expliquer avant la fin du mois.

00BE000005391623-photo-logo-microsoft-gb.jpg
La semaine dernière, nous rapportions que le gouvernement chinois avait ouvert une enquête sur un éventuel monopole entretenu par Microsoft pour plusieurs de ses logiciels et notamment, le lecteur audio Media Player, le navigateur Internet Explorer ainsi que la suite bureautique Office. Microsoft doit désormais s'expliquer sur le sujet.

La Chine se montre de plus en plus isolationniste et le domaine des nouvelles technologies n'échappe par à cette règle. Le fabricant de processeur mobile Qualcomm en a déjà fait les frais et le gouvernement chinois sponsorise le développement d'une distribution GNU/Linux pour un OS multiplateforme qui devrait être largement promu dans le pays face à Windows, OS X, iOS ou Android.

L'administration d'état pour l'industrie et le commerce (SAIC) a donné 20 jours à Microsoft. Dans l'une de ses dépêches, Reuters précise que la SAIC perçoit d'un mauvais œil l'usage de clés de licence pour les logiciels. Cette pratique, principalement mise en place pour limiter le piratage - qui sévit notamment en Chine - serait contraire aux lois de la concurrence locales.

Pour l'heure la situation est encore floue et l'on ne sait précisément ce que la SAIC reproche à Microsoft ni en quoi la licence logicielle est reconnue comme une pratique monopolistique si les autres éditeurs peuvent en faire de même.

La SAIC a délégué une équipe chargée de mener une enquête sur les pratiques du géant de Redmond et attend donc une réponse de la part de David Chen, vice-résident de Microsoft. Le PDG Satya Nadella se rendra dans le pays dans le courant du mois de septembre.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Photos volées : une négligence d'Apple, le pirate déjà identifié ?
Smartphones : une croissance tirée par les marchés émergents ?
Marché des tablettes : pour les analystes, l’essoufflement se confirme
App Store : les dix principales raisons de rejet d'une application
Photos volées : Apple et le FBI mènent l'enquête
Navigateurs : Google encourage les mises à jour via son moteur de recherche
iPhone 6 : une 1ère prise en main, et du paiement mobile NFC ?
Free renonce à Bouygues Telecom mais reste intéressé par T-Mobile aux USA
Orange attaque Free en justice pour violation de brevets sur la TV de rattrapage
L'Archos 45 Helium 4G lancé à 100 euros en réponse au Wiko Kite
Haut de page