Une commission sur le numérique arrive à l’Assemblée nationale avec des objectifs flous

05 juin 2014 à 16h27
0
A la suite de la promulgation de la loi de programmation militaire, le gouvernement avait promis que le sujet des libertés en ligne serait abordé dans un second temps. L'Assemblée nationale vient à ce titre de mettre en place une commission chargée du numérique. Ses attributions restent à ce jour encore floues.

00FA000007309486-photo-assembl-e-nationale.jpg
En décembre dernier, le gouvernement publiait la loi de programmation militaire. Certaines dispositions adoptées à l'époque, en particulier la possibilité pour les services administratifs d'accéder à des données de connexion d'utilisateurs sans le recours d'un juge, avaient été critiquées.

Dans le même temps, Fleur Pellerin avait indiqué que la question des libertés serait abordée à une date ultérieure. Selon Le Monde, l'Assemblée nationale a mis en place une commission dont la tâche sera d'aborder le numérique. Cette « commission de réflexion et de propositions ad hoc sur le droit et les libertés à l'âge du numérique » entrera officiellement en fonction à la date du 11 juin.

La commission sera présidée par le député socialiste Christian Paul. Il sera épaulé par Patrick Bloche, Corinne Ehrel, Martine Martinel et Laurence Dumont (groupe socialiste) mais également par Franck Riester, Laure de la Raudière, Patrice Verchère, Virginie Duby Muller (UMP), Sergio Coronado (Ecolo), Charles de Courson (UDI), Gilda Hobert (RRDP) et Gabriel Serville (GDR).

D'autres personnalités, provenant de la société civile seront également présentes au sein de cette entité. Des noms tels qu'Edwy Plenel (Mediapart), Philippe Aigrain (La Quadrature du net), Cyril Zimmermann (Acsel), Myriam Quemener (magistrate spécialisée), Francesca Musiani (docteur en socio-économie de l'innovation) et Daniel Le Métayer (directeur de recherche à l'Inria) sont évoqués.

Reste la question du rôle que devra tenir cette commission. L'objectif affiché est de formuler des recommandations et de donner une ligne directrice en matière de numérique. Un rapport devrait aussi être publié au printemps 2015. En attendant que ce document soit rendu, les membres de la commission se réuniront toutes les deux semaines et promettent d'aborder des sujets tels que la vie privée en ligne, le traitement des données personnelles, les libertés numériques ou la neutralité du net.

Les attributions de cette commission semblent donc plutôt floues à l'heure actuelle d'autant que le rôle de cette entité semble proche de celui du Conseil national du numérique. Pour rappel, l'organisme lancé en 2011 est déjà chargé de conseiller les pouvoirs publics en matière de numérique. Le CNNum émet des avis consultatifs dont les conclusions peuvent ou non être retenus par les élus sur des sujets comme la fiscalité du numérique, l'Open Data ou encore la Copie privée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top