Affaire Dailymotion : Fleur Pellerin ménage la chèvre et le chou

06 mai 2013 à 08h18
0
Diplomate, mais critique, la ministre déléguée à l'économie numérique s'est finalement exprimée quant à l'acquisition avortée de Dailymotion par Yahoo!. Elle assure que le portail vidéo n'a pas vocation à rester un groupe franco-français et déplore que les objections formulées par Arnaud Montebourg n'aient pas relevé du secret commercial.

03947778-photo-logo-dailymotion-pour-ios.jpg
Entrepreneurs, politiques ou commentateurs - forcément éclairés - n'ont pas manqué de gloser ces derniers jours sur l'intervention d'Arnaud Montebourg dans la tentative de rachat de Dailymotion par Yahoo!. Une voix manquait toutefois au tableau : celle de Fleur Pellerin, ministre déléguée à l'économie numérique, concernée au premier chef par l'avenir du portail vidéo français. L'intéressée est finalement sortie de son silence le 5 mai, à l'occasion d'une interview publiée par le Journal du Dimanche.

« L'Etat était légitime à faire connaître sa position dans le dossier, parce qu'il est l'actionnaire de référence d'Orange. L'accord avec Yahoo! n'était pas suffisamment équilibré. Il aurait pu conduire à une absorption totale et à une disparition de Dailymotion », défend-elle d'entrée de jeu.

Tout en retenue, elle affirme ensuite que le gouvernement « a accordé, à juste titre, la préférence au développement industriel plutôt qu'à une plus-value et un gain de cash rapide », tout en regrettant que l'intervention de son ministre de tutelle, Arnaud Montebourg, ne soit pas restée « dans le secret des négociations commerciales ».

Le portail vidéo et Orange affirmaient au contraire que l'accord était favorable au portail, notamment parce qu'il « consistait à faire de Dailymotion la plateforme vidéo du groupe américain au niveau mondial », selon Cédric Tournay, son p-dg.

Un couac qui n'entachera pas l'attractivité de la France

Fleur Pellerin récuse par ailleurs les accusations d'antiaméricanisme proférées par certains médias de la presse anglo-saxonne. « L'économie numérique n'est pas un village gaulois », défend la ministre, sans manquer de rappeler que certaines des mesures prononcées en clôture des Assises de l'entreprenariat visent justement à attirer, en France, les talents étrangers.

En attendant que soit tranché le sort de Dailymotion, déjà à la recherche de nouveaux investisseurs, le colbertisme à la Montebourg laisse le sentiment d'un couac gouvernemental, renforcé par le fait que Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, s'est rapidement dissocié de l'intervention de son voisin du Redressement productif. « La communication n'était pas exactement alignée comme il aurait fallu qu'elle le soit », euphémise Fleur Pellerin.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top