Arnaud Montebourg, forfaits mobile : " 10 000 emplois, c'est 20 centimes par mois"

18 juillet 2012 à 12h08
0
Après avoir entendu hier les 4 opérateurs de téléphonie mobile, le ministre du Redressement productif annonce ce matin avoir compris leurs préoccupations. En échange de la relocalisation des centres d'appels en France, Arnaud Montebourg a laissé entendre que les clients pourraient devoir faire des efforts supplémentaires en payant leur facture téléphonique.

00FA000003596268-photo-arnaud-montebourg.jpg
« Pour 10 000 emplois relocalisés sur le territoire, cela coûterait en moyenne par forfait et par mois une vingtaine de centimes de plus pour les consommateurs ». Selon Arnaud Montebourg, la question d'augmenter les tarifs des forfaits mobiles en échange de la relocalisation des centres d'appels doit être posée au niveau national.

Interrogé par France Inter, le ministre du Redressement productif a donc questionné les utilisateurs afin de savoir s'ils sont prêts à faire des efforts sur le sujet. Il précise : « nous sommes dans un marché où deux opérateurs sur 4 ont annoncé des plans sociaux. Nous avons donc obligation d'organiser la protection de l'emploi car il est inacceptable que dans un secteur où il n'y a pas de concurrence internationale, il y ait des destructions d'emplois ».

La veille, ministres et représentants des opérateurs se sont retrouvés afin que chacun expose son point de vue sur l'état du marché de la téléphonie. A l'issue de la réunion, Stéphane Roussel (p-dg de SFR) a indiqué que le rendez-vous avait été constructif. « On ne peut pas traiter du sujet emplois sans évoquer le volet économique. La situation n'est pas bloquée et le gouvernement nous a écoutés. Aujourd'hui beaucoup de choses sont faites pour le consommateur mais il existe des solutions industrielles à moyen terme », nous expliquait-il.

Le gouvernement a d'ores et déjà annoncé qu'il poursuivra les concertations avec les acteurs du secteur. Dans cette optique, l'Arcep sera entendu par les ministres Montebourg et Fleur Pellerin. Le Comité stratégique de filière « services et technologies de l'information et de la communication » sera ensuite chargé de livrer une synthèse qui servira de point de départ aux négociations entre les ministres, les opérateurs, les sous-traitants et les syndicats.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dropbox : une vague de spam touche les utilisateurs
VMware : Pat Gelsinger remplace Paul Maritz au poste de PDG
Apple vs. Samsung : les sociétés veulent garder des documents secrets, le tribunal refuse
Samsung Galaxy S III : une variante développeur plus musclée
Intel : annonce de résultats et prévisions revues à la baisse
Sapphire Toxic HD 7970 : 1,2 GHz et 6 Go de mémoire !
Google Play Livres est disponible en France
Thunderbird 14 : une mise à jour de routine
Wordpress.com dévoile une flopée de widgets communautaires
Un malware utilise de faux mails de tags Facebook
Haut de page