A son tour, le Syntec fait ses propositions aux candidats en campagne

0
Le Syntec Numérique vient de rendre ses 10 propositions destinées à promouvoir la croissance de l'Economie numérique. L'association professionnelle livre ses observations à l'attention des candidats à l'élection présidentielle.

00FA000004881420-photo-syntec-num-rique.jpg
L'organisation qui regroupe pas moins de 1 200 entreprises souhaite que les partis politiques se saisissent de la question du numérique dans le cadre de la campagne présidentielle. Le Syntec numérique ajoute que ce pan de l'économie devrait servir de fer de lance pour la croissance de l'ensemble des sociétés françaises.

Parmi ses propositions, l'organisation souhaite mettre en place un « crédit numérique PME » spécifiquement destiné à aider les petites entreprises du secteur. Ces sociétés pourraient alors bénéficier de soutiens financiers pour des activités comme la relation client ou le web marchand afin d'améliorer leur « accès au marché et la compétitivité des entreprises sur leur business cible ».

Concernant la formation, le Syntec propose l'élaboration de filières propres aux métiers du numérique. Selon des propos repris par l'AFP, l'institution compte sensibiliser au numérique l'ensemble des travailleurs jeunes mais également « les salariés des bassins d'emploi en reconversion, les seniors, les handicapés en s'appuyant notamment sur les fonds paritaires de sécurisation des parcours professionnels ».

Cette semaine, l'Afdel a également invité les candidats à se saisir de ces problématiques. L'association française des éditeurs de logiciels a dévoilé 20 propositions destinées à soutenir ou relancer l'industrie et l'Economie numérique afin que ce secteur devienne « le principal relais de croissance des industries traditionnelles ». La plupart des mesures visent à instaurer de meilleures règles pour le financement des start-up innovantes.

Par exemple, l'Afdel précise qu'il souhaite la création d'une véritable agence française de l'innovation qui serait notamment chargée d'orienter ces sociétés vers les différentes organisations de soutien et d'investissement comme Oséo (organisme d'investissement), le FSi (fonds stratégique d'Investissement), la Caisse des dépôts, UbiFrance, la Coface...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Covoiturage.fr lève 7,5 millions d'euros
Windows 8 : le stockage réinventé avec Storage Spaces et ReFS
Freebox v6 : mise à jour 1.1.5 pour le Player
Facebook exploite les données utilisateurs pour évaluer la tendance des élections US
Les auteurs du ver Koobface identifiés ?
Les concurrents de Free Mobile envoient des huissiers tester son réseau
Brevets Android : Pantech signerait avec Microsoft
Insolite : Google transforme Maps en jeu vidéo pour Google+
La bourse et une compagnie aérienne d’Israël ont été victimes de pirates
Adobe corrige un bug de Flash et AIR sur Android 4.0
Haut de page